Catégories
Sport
Rugby

La sélection franco-brésilienne des Leoas pose sa griffe

Le 6 juillet s’est tenue la clôture du festival « Au bout du monde des Courtillières », au stade Raoul Montbrand de Pantin. Clou de cet événement, dont l’objectif était de lutter contre les stéréotypes de genre qui entourent la pratique du rugby féminin : le tournoi à 7 auquel a pris part une équipe composée de Pantinoises et de Brésiliennes qui venaient de passer plusieurs jours ensemble et de vivre une expérience inoubliable.

JOP 2024

La Seine-Saint-Denis et Plaine Commune phosphorent sur leurs Jeux

Les 2 et 3 juillet, ces deux collectivités territoriales ont convié des dizaines d’acteurs internationaux des précédentes éditions des Jeux pour recueillir leurs témoignages au cours d’un colloque. Le but : tirer des enseignements et puiser des idées pour préparer au mieux les Jeux 2024 et leur héritage, décisif pour le développement du territoire.

Natation

A Pierrefitte, « une piscine, ça change la vie »

Vendredi 28 juin, la ville de Pierrefitte et le Département ont lancé le chantier d’une piscine, grande première pour la commune. Un équipement annoncé pour fin 2020, qui participe de l’effort de rattrapage en matière d’infrastructures sportives voulu par le Département.

Sport adapté

Des champions comme les autres

Les 21 et 22 juin, le stade Jean-Delbert de Montreuil accueillait les championnats de France d’athlétisme sport adapté. Deux jours de dépassement de soi, de performances, de déceptions, de joies, de fatigue et de bonheur. Tous les athlètes présentaient une déficience intellectuelle ou un trouble psychique. Et alors ? Qu’est-ce que ça change ?

La Courneuve

Seine-Saint-Denis 2024 - la Fabrique, le Département phosphore sur les Jeux

Mercredi 13 juin, le Département a sifflé le coup d’envoi de sa Fabrique des Jeux, une structure de production d’idées tous domaines confondus pour penser et orchestrer l’héritage des Jeux olympiques et paralympiques 2024. Quelque 50 acteurs issus de tous les secteurs d’activités de la Seine-Saint-Denis étaient dans les starting-blocks.

Le Blanc-Mesnil

Jaimee Floyd Angel, l’envergure d’un grand

A tout juste 18 ans, ce géant dépassant le double mètre, qui a grandi à Pantin, et est licencié au Blanc-Mesnil, vient de disputer Roland-Garros juniors. Si sa vie tourne désormais beaucoup autour de la Porte d’Auteuil, il se revendique toujours de la Seine-Saint-Denis, qui l’a intégré à son dispositif Génération 2024.

JOP 2024

Lucas Jametal-Tahu Lufuanitu, enfants de la balle

Membres du dispositif départemental Génération 2024, ces deux espoirs du Tremblay Handball espèrent prochainement rejoindre le centre de formation du club et participer à terme aux Jeux olympiques 2024 qui se dérouleront en grande partie en Seine-Saint-Denis.

JOP 2024

Koumba Larroque, solide comme un roc

La médaillée de bronze des derniers Mondiaux seniors n’a fait qu’une bouchée de la concurrence aux tout récents championnats de France. La sociétaire du Bagnolet Lutte 93 semble programmée pour les JOP de 2024, pour lesquels elle bénéficie du dispositif départemental Génération 2024.

Handicap

Valides ? Handis ? Et alors !

Jeudi 17 mai, la FSGT 93 organisait son cinquième festival des pratiques partagées à Neuilly-sur-Marne. Plus de 600 participant.e.s, personnes en situation de handicap et collégien.ne.s, ont pu ensemble découvrir et pratiquer différentes activités physiques, sportives ou artistiques. Et surtout apprendre à se connaître et s’apprécier !