Catégories
Sport
Bel été solidaire

A quatre ans des Jeux, l’été est sport en Seine-Saint-Denis

Durant tout l’été, le Département, associé à des partenaires tels que la FSGT 93 et différents comités départementaux, propose des activités sportives gratuites dans plusieurs parcs départementaux. L’objectif - encourager la pratique du sport pour petits et grands - rencontre celui défendu par le comité d’organisation des JO de Paris 2024. Vendredi 24 juillet, son président, Tony Estanguet, est d’ailleurs venu se rendre compte par lui-même des ateliers.

JOP 2024

PARIS 2024 : J -4 ans, elles-ils rêvent des Jeux...

A Paris, le vendredi 26 juillet 2024, les XXXlllèmes Jeux olympiques et paralympiques ouvriront une page historique du sport français. Originaires et/ou licencié·e·s en Seine Saint-Denis, des sportif·ve·s comme Madeleine Malonga et Margaux Pinot ont joué le jeu de s’y projeter. Mais, dans quatre ans, où se voient-ils-elles lors des J.O.P. 2024 ?

Bel été solidaire

24 sites pour 2024 : Le sport est partout !

Accueillir les Jeux olympiques et paralympiques en 2024 doit aussi être l’occasion d’ouvrir la pratique du sport à toutes et tous. C’est l’objectif de « 24 sites pour 2024 », un dispositif qui proposera gratuitement du sport dans l’espace public, dès la mi-août.

Reprise

Post-confinement : où en sont les clubs sportifs de Seine-Saint-Denis ?

Après trois mois d’arrêt pour cause de confinement lié à l’épidémie de coronavirus, la plupart des clubs « majeurs » de Seine-Saint-Denis ont repris le chemin de l’entraînement, dans des conditions variables d’un sport à l’autre. Si athlètes et dirigeants disent avoir hâte de renouer avec la compétition, c’est globalement la joie de se retrouver et l’envie de rattraper le temps perdu qui dominent.

Services, aides
& démarches
À suivre

Paris et la Seine-Saint-Denis quasi sûrs d’avoir des Jeux !

Un congrès extraordinaire du CIO réuni mardi 11 juillet a décidé à l’unanimité de la double attribution des JO 2024 et 2028 en septembre prochain. Ce qui signifie que Paris et la Seine-Saint-Denis sont assurés d’accueillir les Jeux, quand bien même ils font de ceux de 2024 leur priorité.