Catégories
Protection de l’enfance
Enfance & Famille

Projet de loi relatif à la protection des enfants : « Manque d’ambition ! »

Le 25 janvier 2022, l’Assemblée nationale a définitivement adopté le projet de loi relatif à la protection des enfants, destiné à améliorer la situation des enfants protégés par l’aide sociale à l’enfance (ASE).
L’ASE est une prérogative dévolue aux départements. Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis, a réagi à l’annonce du contenu de cette loi.

Mineurs non accompagnés

Le Département et des chercheurs s’allient pour un focus sur les mineurs non accompagnés

Depuis 2016, la prise en charge des mineurs non accompagnés incombe exclusivement aux départements. Historiquement, la Seine-Saint-Denis a toujours consacré des efforts importants à l’accueil de ces migrants de moins de 18 ans, en dépit d’un abandon progressif de la part de l’État. Dans une démarche assez inédite, le Département a ouvert ses archives à des chercheurs de l’Institut Convergence Migrations, ce qui a donné lieu à un colloque les 9 et 10 décembre dernier.

L’Etat soutient l’innovation de la Seine-Saint-Denis pour lutter contre la prostitution des mineures

Mardi 9 novembre, le secrétaire d’État à l’enfance et à la famille Adrien Taquet a écouté les témoignages du Département et de ses partenaires (Justice, associations…) engagés ensemble dans la lutte contre la prostitution des mineures. Il a annoncé que l’État soutiendrait à hauteur d’un million d’euros leur dispositif expérimental pour l’évaluation et la prise en charge des mineures en situation de prostitution. Reportage vidéo.

Egalité femmes-hommes Lutte contre les inégalités Femmes Lutte contre les violences

Ernestine Ronai, officière de la Légion d’honneur

Lundi 5 juillet, Ernestine Ronai, créatrice de l’observatoire départemental des violences envers les femmes et combattante infatigable de la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes a reçu la médaille d’officière de la Légion d’honneur des mains de Patrick Poirre,t premier avocat général à la Cour de cassation. La reconnaissance de l’engagement d’une vie, d’une faculté à mobiliser les énergies pour une société plus juste et plus sûre.

Parrains Par Mille, la richesse du cœur

Implantée en Ile-de-France mais aussi dans 4 autres régions de France, cette association, soutenue notamment par le Département, met en place des parrainages entre des habitant·e·s et des enfants de 3 à 21 ans ayant besoin d’une personne ressource. Il peut s’agir de mineur·e·s non accompagné·e·s, d’enfants pris en charge par la protection de l’enfance ou encore d’enfants vivant dans leur famille. Portrait de deux binômes de Seine-Saint-Denis.

Prostitution des mineur·e·s, le Département mobilisé

L’Office national de protection de l’enfance a sollicité le Département de la Seine-Saint-Denis pour contribuer à la rédaction d’un dossier sur la prostitution des mineur·e·s.

Edouard Durand : « Chaque fois qu’un adulte prend la parole sur l’inceste qu’il a vécu, c’est dans l’espoir d’une meilleure protection des enfants aujourd’hui »

Suite à la démission d’Elisabeth Guigou, Édouard Durand a été nommé à la tête de la commission sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants, aux côtés de Nathalie Mathieu, présidente de l’association Docteurs Bru. Interview de ce juge des enfants qui exerce à Bobigny depuis 2017.

Livres

Mineur·e·s non accompagné·e·s : un livre pour porter leur voix

En France, la prise en charge des jeunes migrants de moins de 18 ans, dits mineurs non accompagnés, relève des Départements. Dans « Je voulais une chance de vivre », onze jeunes arrivés récemment en France prennent la parole pour raconter leur parcours migratoire et leur combat pour une vie meilleure. Un livre co-écrit par la sociologue Noémie Paté et l’ancien responsable à France Terre d’Asile Jean-François Roger, sous la direction de Claude Roméo, ancien directeur de l’Enfance et de la Famille au Département de la Seine-Saint-Denis, qui répond ici à nos questions.

Livres

Mineurs non accompagnés : un livre qui restitue leur parole

En France, la prise en charge des jeunes migrants de moins de 18 ans, dits mineurs non accompagnés, relève des Départements. Dans « Je voulais une chance de vivre », onze jeunes arrivés récemment en France prennent la parole pour raconter leur parcours migratoire et leur combat pour une vie meilleure. Un livre qui par son humanité répond aux récents propos du polémiste Eric Zemmour, contre lequel une dizaine de Départements dont la Seine-Saint-Denis ont récemment porté plainte pour « incitation à la haine ».

Agenda