Catégories
Seine Saint-Denis
Egalité femmes-hommes Lutte contre les inégalités Femmes Protection de l’enfance Lutte contre les violences

Ernestine Ronai, officière de la Légion d’honneur

Lundi 5 juillet, Ernestine Ronai, créatrice de l’observatoire départemental des violences envers les femmes et combattante infatigable de la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes a reçu la médaille d’officière de la Légion d’honneur des mains de Patrick Poirre,t premier avocat général à la Cour de cassation. La reconnaissance de l’engagement d’une vie, d’une faculté à mobiliser les énergies pour une société plus juste et plus sûre.

« Cette médaille récompense le travail de toutes et tous, durant de nombreuses années pour lutter contre les violences envers les femmes. » Ernestine Ronai le souligne : « Sans le concours du Département, des élus comme de ses services, des associations féministes, du Parquet, de l’Education nationale, tout cela n’aurait pas été possible. »
Tout cela, c’est tout d’abord la création en 2002 d’un dispositif unique et innovant, l’Observatoire départemental des violences envers les femmes. Si dans la France d’aujourd’hui, étudier ce sujet pour mieux le combattre semble une évidence, ce n’était pas le cas à l’époque ! Et pourtant, en tissant un réseau de professionnels, en les formant, en étudiant les causes, l’Observatoire et ses partenaires ont inventé, créé, mis en place de nombreuses mesures dont certaines ont depuis été reprises au niveau national :
Le téléphone portable d’alerte pour les femmes en très grand danger, les consultations de psycho-traumatologie, le protocole de mise en œuvre de l’ordonnance de protection des femmes victimes de violences, l’accompagnement protégé des enfants, le protocole de prise en charge des enfants orphelin·e·s suite à un féminicide ou à une tentative, les bons taxis, le dispositif d’hébergement « Un toit pour elle », la lutte contre les mariages forcés ou encore la sensibilisation des jeunes à la lutte contre le sexisme…

Ecouter, étudier, comprendre, former pour combattre les violences

Ses réussites l’ont conduit à devenir co-présidente de la Commission violences au Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes. Elle coordonne la lutte contre les violences faites aux femmes au sein de la Miprof (Mission interministérielle pour la protection des femmes victimes de violences et la lutte contre la traite des êtres humains). Avec Édouard Durand, juge des enfants, elle dirige le Diplôme universitaire, Violences faites aux femmes à l’université Paris VIII. Elle est également l’auteure de trois ouvrages de référence : Violences sexuelles, en finir avec l’impunité et Violences conjugales, le droit d’être protégée, avec Edouard Durand ; Violences conjugales, un défi pour la parentalité sous la direction de Karen Sadlier.

JPEG - 420.9 ko

Rien d’étonnant alors que ce lundi 5 juillet, une centaine de personnes, dont sa famille, le président Stéphane Troussel, Pascale Labbé Vice-présidente chargée de l’Observatoire départemental des violences envers les femmes et de l’égalité Femmes-Hommes, Edouard Durand co-président de la commission sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants, Laurence Rossignol ancienne ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Fabienne Klein-Donati procureure au tribunal de Bobigny, Peimane Haleh-Marzban président du tribunal de Bobigny, Emmanuelle Piet présidente du collectif féministe contre le viol, Marie-Christine Mourgue présidente de SOS Femmes 93… se soient rassemblées autour d’Ernestine Ronai pour honorer son combat et partager son désir d’une société plus égalitaire et plus sûre pour toutes et tous.

Observatoire départemental des violences envers les femmes
Photos : Nicolas Moulard

JPEG - 544.6 ko
à lire aussi
Droit aux vacances Bobigny

Les jolies « colonies apprenantes »...

Le Département participe pour la deuxième année au dispositif national « colos apprenantes » dans le cadre du Bel été solidaire et olympique 2021. Du 10 juillet au 22 août, près de 6600 enfants et adolescent∙e∙s de la Seine-Saint-Denis ont déjà ou vont bénéficier d’un séjour de loisirs éducatifs de sept à dix jours, dont près de 1000 avec le soutien financier du Conseil départemental.

Coronavirus La Courneuve

La Seine-Saint-Denis fait don de 640 000 masques pour la Tunisie, en proie au Covid

Face à la situation dramatique que connaît actuellement la Tunisie due à l’épidémie de Covid, le Département a déposé mercredi 640 000 masques et 14 400 blouses à l’Ambassade de Tunisie à Paris, qui devrait acheminer le matériel en début de semaine prochaine. Une mobilisation qui fait suite à l’appel d’une association de Seine-Saint-Denis, où la communauté franco-tunisienne est particulièrement importante.

Handicap

Ouverture de droits pour les personnes en situation de handicap : Plus simple, plus rapide et plus efficace

Mardi 20 juillet, Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, s’est rendue à la Maison Départementale des personnes handicapées de Seine-Saint-Denis. L’objet de cette visite était de découvrir les dernières améliorations mises en place par le Département pour simplifier les démarches des usagers : dépôt de dossier en ligne, accueil du public en continu, droits ouverts à vie… et signer deux conventions en vue de renforcer le personnel.