Catégories
Seine Saint-Denis
Santé & Prévention Aulnay-sous-Bois

Vaccination Covid : des injections sans RDV dans les PMI

Le Département, très mobilisé contre l’épidémie, propose jusqu’à fin juin des opérations de vaccination sans rendez-vous dans des centres de Protection maternelle et infantile de Seine-Saint-Denis. Jeudi 17 juin, les agent·e·s du centre Pierre-Abrioux à Aulnay-sous-Bois ont ainsi ouvert leurs portes de 8h30 à 16h30 aux habitant·e·s du quartier et ont injecté une cinquantaine de doses de Pfizer.

En Seine-Saint-Denis, le taux de primo-vacciné∙e∙s est de 29%, soit 10 points de moins que la moyenne nationale, selon les chiffres de l’Assurance maladie. Pour remédier à ce retard, la collectivité qui a reçu récemment 250 doses supplémentaires, souhaite s’appuyer sur son réseau de PMI et sur les agent∙e∙s volontaires pour mettre le sérum à disposition des adultes mais aussi, depuis la décision gouvernementale du 15 juin, des adolescent∙e∙s de plus de 12 ans.

Cinq opérations flash organisées en un temps record

« Les agents ont été ultra-réactifs pour faire connaître les vaccinations des centres de Sevran, Aulnay-sous-Bois, Villetaneuse et Pantin par du tractage auprès des commerçants, des centres sociaux ou via l’ENT des collèges » se félicite Phalaroat Roubin, cheffe de service adjointe de la Protection maternelle et infantile. « Je leur tire mon chapeau bas car ils font preuve d’une polyvalence exemplaire pour gérer des opérations qui ne sont pas leur coeur de métier ». Informée la semaine dernière, l’équipe du centre Pierre-Abrioux a constitué un circuit de vaccination dans les locaux et les auxiliaires de puériculture se sont très vite mises au service des patient∙e∙s.
Parmi eux∙elle∙, Livia, 12 ans, originaire d’Aulnay-sous-Bois espère, une fois les doses inoculées, « enfin vivre comme avant et rejoindre (m)es grands-parents au Canada cet été ». Sa maman, venue avec un formulaire de consentement parental à la vaccination, confie avoir souffert de l’impact psychologique du confinement et croise les doigts pour que sa fille puisse reprendre ses cours de danse en horaires aménagés à la rentrée au collège du Parc.
Pas loin des auxiliaires qui continuent à informer les usager∙e∙s des PMI par téléphone, Karima, 30 ans, remplit le questionnaire contre la Covid-19. « J’ai été informée par hasard ce matin en tombant sur un flyer à la boulangerie » confie la sevranaise. « Et je suis enchantée de pouvoir me vacciner entre midi et deux et de façon plutôt rapide, sans avoir à poser une demi-journée de congé ». Grâce à la mobilisation de la directrice, de l’infirmière, des auxiliaires de puériculture de la PMI, du médecin et des deux chef∙fe∙s de projet informatique en renfort, la jeune femme n’attendra que 20 minutes pour recevoir sa première dose de Pfizer.

« Attention, la vaccination protège des formes graves de la Covid mais n’empêche pas les patients de contracter ou de transmettre le virus » prévient le docteur Rafik Harizi, du Service départemental de la Prévention et des Actions Sanitaires. Les gestes barrières restent plus que jamais d’actualité en milieu fermé et dans les espaces extérieurs très fréquentés. Pour passer un bel été en vous protégeant et en protégeant les vôtres, vaccinez-vous !


D’autres journées de vaccination flash sont programmées

- vendredi 18 juin de 8h30 à 16h au centre PMI Paul-Langevin, 3 rue Paul-Langevin à Villetaneuse
- jeudi 24 et vendredi 25 juin de 9h à 17h au centre des Courtillières, 84/88 avenue du Général Leclerc à Pantin


Et des injections en soirée sont disponibles pour les salarié∙e∙s pressé∙e∙s

Les centres départementaux de Tremblay-en-France et Noisy-le-Grand vous proposent chaque samedi de 18h à 21h des vaccinations en nocturne, sans rendez-vous. Dernière admission à 20h.

Centre de vaccination de Tremblay-en-France
Gymnase Jean-Guimier
70 Avenue Gilbert-Berger
Arrêt Gare du Vert Galant du RER B
Tel : 01 43 93 81 87

Centre de vaccination de Noisy-le-Grand
Espace partagé du Collège international
1 allée Christophe-Colomb
Arrêt Noisy-le-Grand Mont d’Est
Tel : 01 43 93 81 87

JPEG - 197.5 ko

Le Département, très impliqué dans la « course contre-la-montre » face au virus, se mobilise depuis le mois de mars dernier pour accélérer et généraliser le déploiement de la vaccination à toute la population. Pour ce faire, il multiplie les initiatives pour « aller vers » les publics hésitants ou peu à l’aise avec le numérique : plateforme de rendez-vous téléphoniques au Stade de France, diffusion de vidéos en langues étrangères sur youtube, mise en place de trois centres de vaccination à Tremblay-en-France, Noisy-le-Grand et Pierrefitte-sur-Seine...

Vous n’avez pas accès à internet et/ou vous vous posez des questions sur les modalités de la vaccination contre la Covid-19 ?

Le « vacci-bus » du Département vient à votre rencontre !

Un bus du Département sillonne le territoire de la Seine-Saint-Denis pour renseigner les habitant∙e∙s et faire des injections auprès du public éligible des résidences autonomie. À son bord, des professionnel∙le∙s médico-sociaux∙ale∙s et quarante citoyen∙ne∙s « ambassadeur∙rice∙s de la vaccination » répondront à toutes vos questions lors d’arrêts prévus

- vendredi 18 juin de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
sur le Parvis de l’Hôtel de ville
entrée côté 165 avenue Jean-Jaurès à Pavillons-sous-Bois
(2ème dose)

- lundi 21 juin de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
Au 6B - 10 quai de Seine
à Saint-Denis

- mardi 22 juin de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
au Boulevard Jacques-Decour
à côté de la Bibliothèque Municipale Jacques-Prévert
au Blanc-Mesnil

- jeudi 24 juin de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
8/10 rue des Blés
à Saint-Denis

Crédit-photo : Sophie Loubaton

à lire aussi
Lutte contre les discriminations

Une caravane contre les discriminations

Dans le cadre de son Observatoire contre les discriminations, le Département a décidé de lancer un bus qui va sillonner les quartiers populaires de Seine-Saint-Denis, du 18 juin au 13 juillet. Sa mission : informer les habitants sur leurs droits et éventuellement initier des démarches en cas de discrimination avérée.

Solidarité Les Lilas

La caravane des aidant∙e∙s sillonne le territoire

Jeudi 2 juin, le parvis du parc Lucie-Aubrac des Lilas a accueilli, en présence de Stéphane Troussel et de la conseillère départementale Elodie Girardet, le lancement de la caravane « Tous aidants », qui va parcourir l’Île-de-France, puis la France jusqu’en octobre. Cette initiative vise à informer et accompagner au mieux les aidant∙e∙s, souvent isolé∙e∙s et épuisé∙e∙s, se dévouant pour aider un proche malade ou en situation de dépendance. Reportage sous les barnums.

Seine-Saint-Denis Solidarité

Une caravane pour aider les aidant∙e∙s

Engagé en faveur de l’autonomie des personnes âgées et handicapées, le Département mène aussi un ensemble d’actions en faveur des aidant·e·s. Le but : lutter contre l’épuisement de ces proches souvent très sollicité·e·s. Un bus sillonnera le territoire début juin pour les informer sur leurs droits et les ressources existantes sur le territoire.