Catégories
Seine Saint-Denis
Seniors

Vous avez plus de 60 ans ? Demandez votre carte Ikaria

Cette carte, imaginée par le Département pour élargir l’accès des seniors à la culture et aux loisirs, peut être commandée par tout·e habitant·e du territoire de plus de 60 ans. Rendez-vous pour cela sur la plateforme Ikaria.

Des réductions pour assister à un spectacle du Studio Théâtre de Stains et la possibilité d’un bord de scène avec les comédiens, des ristournes de 10 % au restaurant de la MC 93 de Bobigny, des places offertes aux premiers inscrit·e·s pour des cours d’initiations au golf départemental de la Poudrerie… Vous aurez accès à tout cela et bien d’autres choses encore si vous réservez votre carte Ikaria.

Ce sésame a été imaginé pour faciliter l’accès des seniors à la culture, au sport ou à des événements associatifs. « La Seine-Saint-Denis est le département le plus jeune de France métropolitaine. Mais n’oublions pas qu’il compte aussi 280 000 personnes de plus de 60 ans et qu’ils seront près de 400 000 d’ici 2035. C’est pourquoi nous avons voulu, avec Magalie Thibault, vice-présidente en charge de l’autonomie des personnes, que la carte Ikaria s’adresse à l’ensemble des personnes âgées de plus de 60 ans vivant en Seine-Saint-Denis, sans condition de ressources. », explique Stéphane Troussel, président du Département.

JPEG - 38.4 ko

Le principe : une carte qui donne accès aux bons plans de tout un panel d’associations et d’institutions culturelles du département. Par ailleurs, toute personne inscrite obtiendra un chèque-cadeau de 100 euros à partir de sa 65e année, puis tous les 5 ans. Vous pourrez ainsi financer selon vos envies vos sorties, vos séances de cinéma ou la pratique d’un sport dans le réseau des quelque 200 partenaires Ikaria et dont le nombre devrait croître au fil des ans.

Ce dispositif fait du reste partie des 10 engagements phares du dernier Schéma pour l’autonomie et l’inclusion à l’attention des personnes âgées ou en situation de handicap, voté en octobre dernier.


Pour commander votre carte Ikaria - baptisée ainsi du nom d’une île grecque de la mer Egée, où le taux de centenaires est particulièrement important - il vous suffit de vous rendre sur la plateforme ssd.fr/ikaria, d’y remplir un formulaire en ligne ou de le télécharger pour le renvoyer en format papier. Bonnes escapades culturelles, sportives ou associatives...
à lire aussi
Salon du livre jeunesse en Seine-Saint-Denis Livres

Un Salon du livre 2020 exceptionnel !

Le Département est le principal partenaire du Salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ) en Seine-Saint-Denis. Ce grand rendez-vous culturel et populaire revient pour sa 36ème année à Montreuil du 2 au 7 décembre. Mais pas seulement… En 2020, année si particulière, c’est partout en France qu’il se déploie et 25000 livres sont offerts aux élèves de nos collèges et aux enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance. Explications et reportage vidéo.

Saint-Denis In Seine-Saint-Denis Littérature jeunesse

Le "road-movie" confiné de trois Séquano-Dionysiennes

Avec « La nuit tombe, Maman rêve », Cécile Dumoutier, Luna Granada et Eve Gentilhomme signent un album jeunesse plein de rêve et de poésie, qui aborde avec légèreté des thèmes peu traités dans les livres pour enfants comme la monoparentalité. Cet ouvrage 100 % made in Seine-Saint-Denis, puisque l’éditrice et l’auteure sont dionysiennes, est aussi présenté lors de l’édition virtuelle du Salon du Livre 2020.

Journalisme Bondy

Le Bondy Blog : 15 ans de reportages dans les quartiers

Né des suites des émeutes de 2005, le Bondy Blog fête cette année ses quinze ans d’existence. Premier média réalisé par des banlieusard·e·s, il aborde les sujets qui préoccupent les habitant·e·s des quartiers et a fait émerger une nouvelle génération de journalistes. Interview avec sa directrice, Latifa Oulkhouir.

Coronavirus Cinéma

« Soutenir toutes les salles de cinéma sans exception ! »

Le monde du cinéma est en émoi. De nombreuses salles en gestion publique risquent de se voir exclues des aides de l’Etat (50 millions d’euros) pour compenser les pertes d’exploitation en ces temps difficiles de Covid. En Seine-Saint-Denis, cela concernerait 19 salles, sur les 25 que compte le réseau Cinémas 93. Interview avec son directeur Vincent Merlin.