Catégories
Seine Saint-Denis
Héritage J.O.P. 2024 Saint-Denis Natation La Courneuve

Première mise en eau du Centre aquatique de Marville

Pour un édifice classique, on parlerait de première pierre. Le chantier du futur et futuriste Centre aquatique de Marville a lui connu sa première mise en eau symbolique. Un équipement de pointe ouvert à toutes et tous à l’issue des JOP Paris 2024. Reportage et vidéo.

JPEG - 895.6 ko

Aux portes du parc Georges-Valbon, le futur Centre aquatique de Marville constitue l’un des principaux projets commandités et cofinancés par le Département dans le cadre des JO Paris 2024. Le chantier vient de vivre une étape symbolique. Stéphane Troussel, président du Département, a procédé à la première mise en eau. A ses côtés, Emmanuel Constant, vice-président chargé des JOP, Zaïnaba SaÏd-Anzum, conseillère départementale déléguée au sport, Corentin Duprey, vice-président chargé du développement du territoire, Yasmine Camara, conseillère régionale d’Île-de-France déléguée spéciale aux Jeux olympiques et paralympiques, Pierre Rabadan, adjoint à la maire de Paris chargé du sport, des Jeux olympiques et paralympiques et de la Seine, et Gilles Poux, maire de La Courneuve.

JPEG - 94.2 ko

Adapté à toutes les pratiques

En intérieur, ce beau bâtiment en forme de L, qui sera construit à quelques encablures de l’ancienne piscine, abritera donc 3 bassins : un bassin sportif de 33 m, particulièrement adapté à la pratique du water-polo, un bassin d’apprentissage de forme libre pouvant accueillir des cours pour nageurs débutants ou de l’aquagym, et un bassin d’éveil, de faible profondeur, adapté pour des personnes craignant l’eau ou des cours de bébés nageurs. Et pour cause : ce projet s’inscrit dans le Plan Piscines voté par le Département pour créer cinq nouvelles piscines en Seine-Saint-Denis, où un élève sur deux arrive en sixième sans savoir nager.

JPEG - 295.5 ko

Un bassin extérieur à 28 degrés

A l’étage, c’est un espace bien-être qui attendra le public, avec sauna, hammam, bain chaud et froid et salle de musculation. De la terrasse aux couleurs chaudes, les usagers auront une vue imprenable sur le fameux stade de Marville… et les deux bassins extérieurs, en contrebas sur la gauche : un bassin estival « classique » et, grande nouveauté, un bassin nordique de 25 m chauffé à 28°C auquel on pourra accéder de l’intérieur par un couloir d’eau communiquant avec le bassin sportif.

Une mezzanine donnant accès à des gradins de 500 places devant le bassin sportif permettra aussi de ne pas totalement exclure le public non-baigneur.

Photo d’ouverture : la mise en eau symbolique, Stéphane Troussel entouré des joueurs de water-polo du Cercle 93.

lien direct vers la vidéo

à lire aussi
Histoire Parcs départementaux La Courneuve

Pourquoi la maison du parc Georges-Valbon s’appelle Victoria Montou ?

La maison du parc départemental Georges-Valbon à La Courneuve, s’appelle désormais Victoria Montou. Elle a été baptisée dimanche 22 mai, après vos votes en ligne. Née au milieu du XVIIIe siècle, cette femme a combattu contre l’esclavage et pour l’indépendance d’Haïti. Plusieurs animations ont rythmé cette journée, placée sous le signe de la mémoire de l’esclavage. Vidéo.

Environnement Agriculture urbaine Aubervilliers

Une nouvelle ferme urbaine à Aubervilliers

Un îlot de nature au cœur de la ville ! L’association La Sauge vient d’inaugurer sa ferme urbaine Terre Terre située dans le quartier du Landy à Aubervilliers. Cet espace de 3000 m2 est un lieu de production agricole participatif pour s’exercer au jardinage ou pour simplement flâner ! Stéphane Troussel, président du Département, s’est rendu sur place samedi 14 mai pour son lancement. Vidéo.