Catégories
Seine Saint-Denis
Blanc-Mesnil Théâtre IN Seine-Saint-Denis

Les jeunes du Red Star montent sur scène

Le 2 juin, des jeunes footballeurs du Red Star ont participé à un spectacle au Théâtre du Blanc-Mesnil dans le cadre d’un projet pédagogique mené par le quatuor à cordes Léonis. L’objectif : marier foot, danse et musique classique, pour faire tomber des barrières arbitraires. VIDÉO.

Le ballon collé au pied, le petit milieu de terrain Adam efface ses adversaires un à un. Sauf que cette fois, ses vis-à-vis ont un violon entre les mains et que son terrain de jeu est une scène. Celle du théâtre du Blanc-Mesnil, où ce jeune U13 du Red Star et ses camarades se sont produits le 2 juin, en restitution finale d’un projet pédagogique monté par le quatuor Léonis.

Mu par la volonté de casser l’image élitiste de la musique classique, ce quatuor à cordes pas comme les autres a fait travailler de concert les catégories jeunes du Red Star et les jeunes danseurs et musiciens du Conservatoire du Blanc-Mesnil. Une représentation qui servait elle-même de lever de rideau à « Panenka », un spectacle sur le geste sportif et artistique proposé par le Quatuor lui-même, épaulé par le danseur hip-hop Mehdi Diouri et le street-footballeur Andreas Cetkovic.

Au coup de sifflet final, les spectateurs ne pouvaient qu’applaudir : Adam et les siens ont pratiqué un beau shadow-football, sur fond de Beethoven, Haendel et Philip Glass.

JPEG - 88.1 ko

@Franck Rondot

« Accessoirement, le but était aussi de les ouvrir à des musiques dont ils ont peut-être moins l’habitude et qui sont pourtant présentes dans leurs vies », expliquait Alphonse Dervieux, altiste au sein du Quatuor. Là, encore, le pari était réussi. La preuve par l’exemple : lors des répétitions, on surprenait ainsi Abdoulaye, joueur en 14 ans régionaux au Red Star, un violon dans les mains, à demander conseil à Malarvily, jeune musicienne du Conservatoire du Blanc-Mesnil. Sa demande : apprendre les premiers accords de l’air de la Ligue des Champions, dont il sait maintenant qu’on la doit à un certain Haydn.

JPEG - 80.9 ko

Retrouvez un premier reportage réalisé lors de répétitions durant les vacances de Pâques dans les locaux du Red Star : http://lemag.seinesaintdenis.fr/Ateliers-culture-au-Red-Star-joue-la-comme-Beethov

à lire aussi
Handball Villepinte Aubervilliers

Zaadi-Niakaté, argent content

Si elles n’ont pas réussi à défendre leur titre de championnes d’Europe, battues dimanche 20 décembre par la Norvège en finale, les Bleues sont revenues du Danemark avec une belle médaille d’argent autour du cou. Parmi elles, Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté, formées respectivement à Villepinte et Aubervilliers, ajoutent une ligne à leur palmarès et donnent déjà rendez-vous pour les Jeux de Tokyo 2021.

Jeux olympiques et paralympiques Portrait

Agent·e·s du Département le matin, athlètes olympiques l’après-midi

Tous trois athlètes de haut niveau, Anita Blaze (escrime), Bopha Kong (para-taekwondo) et Mamadassa Sylla (lutte gréco-romaine) sont également, depuis octobre dernier, agent·e·s du Département. Ils ont en effet signé avec la collectivité une convention d’insertion professionnelle d’un an qui leur permet de mener de front, et en toute sérénité, préparation en vue des Jeux olympiques et paralympiques Tokyo 2021 et reconversion. Un combo forcément gagnant. Portraits.

Saint-Ouen Football

Basile de Bure, les yeux dans les Verts

Dans « Deux pieds sur terre », le journaliste indépendant Basile de Bure suit toute la saison 2018-2019 des moins de 15 ans du Red Star. Mais au-delà de l’épopée sportive, ce récit enlevé et empathique dessine surtout le portrait d’une jeunesse française, celle des quartiers populaires. Interview avec l’auteur, couronné en novembre du prix Sport Scriptum pour ce premier ouvrage très réussi.