Catégories
Seine Saint-Denis
Education aux médias Vaujours Montfermeil Clichy-sous-Bois

Collège : une émission de radio contre les stéréotypes

Des élèves de 4e et 3e des collèges Louise Michel (Clichy-sous-Bois) et Henri IV (Vaujours) ont conçu et animé une émission radio baptisée « En finir avec les clichés », le 19 mai. Ce dans le cadre d’Agora, ce dispositif d’éducation aux médias que le Département a mis en place dans les collèges après le choc de l’assassinat de Samuel Paty. Reportage...

Derrière leur micro, qui leur paraissent soudainement énormes, devant les copains et les profs qui les observent, Soufiane et Abdoulaye ne font pas les fiers. D’une voix blanche, le premier assène : « C’est bien connu, les filles ne savent pas jouer au foot ». « Faux », lui rétorque, tout aussi intimidé, le second. La preuve, ce sport « compte de plus en plus de joueuses professionnelles. » Les clichés sur le sport ayant la vie dure, Soufiane poursuit sa litanie de stéréotypes tous plus grossiers les uns que les autres… pour en réalité mieux les déconstruire. Avec une trentaine de leurs camarades de 4e et 3e des collèges Louise Michel, de Clichy-sous-Bois, et Henri IV, de Vaujours, ces deux élèves ont joué les chroniqueurs sulfureux pour une émission de radio fictive baptisée « En finir avec les clichés » et enregistrée jeudi 19 mai aux Ateliers Médicis, lieu de création artistique situé à Clichy-sous-Bois.

JPEG - 63.6 ko

Un programme radiophonique qui venait également récompenser le travail fourni depuis six mois par ces collégiens dans le cadre du projet Agora - ce dispositif d’éducation aux médias et à la liberté d’expression lancé dans les 130 collèges du territoire par le Département après l’émoi suscité par l’assassinat du professeur Samuel Paty en octobre 2020. Soit, en l’espèce, une série d’ateliers proposés sur les temps scolaires et au cours desquels ces reporters en herbe ont réalisé des contenus médiatiques (visuels ou sonores) sur des thèmes qui leur sont chers (le foot, la musique, les mangas, les jeux vidéos, les rapports filles-garçons, etc.) et sous le patronage de journalistes en résidence.

Des interventions comme celle de Soufiane et Abdoulaye, il y en a eu huit au total. Répartis par petits groupes, les élèves de Vaujours et de Clichy-sous-Bois, qui ne s’étaient jamais rencontrés auparavant, s’en sont donné à cœur joie. Selena, à travers un micro-trottoir, a sondé des jeunes de son âge, garçons et filles, pour savoir ce que les uns pensaient des autres, et inversement. Youssef a tourné en ridicule les clichés ethniques. Stefany et Emir ont débattu sur l’influence des jeux vidéos dans le quotidien des jeunes, etc. « C’était un exercice impressionnant, j’étais mort de trac, a avoué après coup Soufiane, du collège Henri IV à Vaujours. Je suis d’une nature timide, il a vraiment fallu que je prenne beaucoup sur moi pour réussir à m’exprimer devant les autres, qui étaient nombreux à me regarder. Les mots ont mis du temps à sortir, j’ai bafouillé mais au final j’ai réussi, je suis donc assez fier. Parler devant les autres, c’est quelque chose que l’on devrait faire plus souvent car c’est utile ensuite dans la vie de tous les jours. »

Une émission de radio pérenne à Louise Michel

Même son de cloche pour Islem, qui étudie elle au collège Louise-Michel, à Clichy-sous-Bois. « En septembre, j’étais incapable de m’exprimer devant les autres, en classe ou ailleurs. Aujourd’hui, si rien n’est gagné, je sens que c’est plus facile car ces ateliers d’éducation aux médias m’ont donné confiance en moi. Les ateliers sont comme une nouvelle matière scolaire qui ressemble à aucune autre : on est à l’école mais on peut vraiment se lâcher. » Tamara et Candy, camarades de classes à Henri IV, ont également apprécié l’expérience « à la fois impressionnante et enrichissante. » « L’éducation aux médias est capitale pour les jeunes de notre âge parce que nous ne sommes malheureusement pas à l’abri des clichés en tout genre », affirment-elles d’une même voix.

Au collège Louise-Michel, les ateliers Agora se sont déroulés de novembre à mars. Les journalistes intervenants ont laissé carte blanche aux élèves, lesquels ont réalisé une émission de radio qui a été diffusée sur l’Etincelle, un média participatif imaginé par des jeunes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil et hébergé par les Ateliers Médicis. Le projet a accouché de « Dédicace », un programme d’une trentaine de minutes qui « va devenir un rendez-vous récurrent, assure Mélanie Michelet, professeur documentaliste très impliquée dans le dispositif Agora. L’objectif est que les futures classes de 4e s’en emparent dans les années à venir et continuent de faire vivre cette émission. » Il faut dire que le collège Louise-Michel se prête parfaitement à cette initiative : une salle de classe de cet établissement a récemment été transformée en studio de radio.

Lina Abdelouhabi, sa consœur du collège Henri IV, a quant à elle pris part avec ses élèves de 3e à la fabrication d’un journal télévisé sportif. Tandis que les 4e se sont glissés dans la peau de journalistes et de candidats à la présidentielle pour les besoins d’un débat houleux de l’entre-deux-tours sur un plateau de télévision. Pour la prof documentaliste, ces ateliers relèvent de fait d’une impérieuse nécessité : « La culture de l’information est une notion qui manquait à de nombreux élèves. Cette éducation aux médias leur a permis d’aiguiser leurs connaissances en la matière et d’être davantage capables de développer un esprit critique sur des situations qu’ils vivent au quotidien. Et puis ils développent de nouveaux savoirs, notamment en histoire-géo, une matière où sont traitées les questions de liberté, laïcité et tolérance religieuse. Au travers de ces ateliers, les élèves apprennent sans s’en rendre compte car c’est ludique, tout le monde y gagne. »

Grégoire Remund
Photos : ©Eric Garault

à lire aussi
Odyssée Jeunes Collèges Villepinte

Odyssée Jeunes, étape 3 entre Toulouse et Poitiers, la tête dans les étoiles...

En 2022, le programme Odyssée Jeunes a repris son allure de croisière et le rythme de ses voyages pédagogiques montés par des collèges de Seine-Saint-Denis. D’ici à la fin de l’année scolaire, collégiens et professeurs nous mettent ainsi dans les pas de quatre de leurs pérégrinations. Avec une troisième étape à la conquête de l’espace, pour le collège Jean-Jaurès de Villepinte.

Education aux médias Histoire Gagny

Des collégiens de Gagny se penchent sur la guerre d’Algérie

Toute cette année scolaire, une classe de 3e du collège Théodore-Monod de Gagny a travaillé sur la mémoire de la guerre d’Algérie, dans le cadre d’un projet d’éducation aux médias. 60 ans après l’indépendance de l’Algérie, leur documentaire, réalisé grâce à l’intervention au long cours d’une journaliste d’Arte, restitue avec justesse la complexité de cette terrible guerre de décolonisation.

Jeunesse Sevran

Les éco-collégien·ne·s au chevet de la planète

Plus de 120 jeunes de Seine-Saint-Denis ont participé le 16 juin à la sixième édition du séminaire éco-collège au parc départemental de la Poudrerie, à Sevran, en présence de la conseillère départementale Élodie Girardet. L’occasion de rencontrer des associations et de présenter les projets de développement durable mis en place au sein de leur établissement.

Collèges Collège

Les Jeux des collèges, c’est reparti !

Après deux ans de crise sanitaire, le 22 juin marque le retour des Jeux des collèges à l’initiative de l’UNSS-93 avec l’aide du Département. Plus de 1000 participant.e.s. sont attendu.e.s à la Courneuve, au parc départemental des sports de Marville. Ce grand rassemblement festif met à l’honneur le sport partagé, comme nous l’explique Jean-Philippe Damie, directeur départemental de l’UNSS en Seine-Saint-Denis.