Catégories
Seine Saint-Denis
Equipements Seine-Saint-Denis

Une péniche pour booster les balades sur nos canaux

Le Département va acquérir une péniche de 60 places qui permettra à différents publics de découvrir le patrimoine culturel et environnemental de la Seine-Saint-Denis. Le « Pierre-Simon-Girard » va être rénové. Les premiers visiteurs devraient embarquer d’ici la fin de l’été.

Le Pierre-Simon-Girard n’est pas une péniche comme les autres. « Avec son fond complètement plat et son tirant d’eau (partie immergée) à 45 cm, ce bateau est le seul à pouvoir naviguer sur la petite section à faible gabarit (avec peu d’eau) du Canal de l’Ourcq (NDLR : allant de Sevran jusqu’à Meaux) » . C’est ce qu’explique Nicolas Hannel, le directeur général de la compagnie de croisières Canauxrama, qui a exploité la péniche depuis sa construction en 1986. Celle-ci a réalisé de nombreuses balades touristiques, de Paris à l’usine élévatoire du Trilbardou en Seine-et-Marne. Aujourd’hui, le Pierre Simon-Gérard s’apprête à rejoindre le giron du Conseil départemental, au service du tourisme en Seine-Saint-Denis.

Un nom chargé d’histoire

Le Président du Conseil départemental Stéphane Troussel, la conseillère départementale Tessa Chaumillon, le directeur de Seine-Saint-Denis Tourisme Olivier Meïer ont entériné l’acquisition définitive du « Pierre-Simon-Girard ». Cette embarcation, qui a vécu une histoire pleine de rebondissements, porte le nom de l’ingénieur des ponts et chaussées Pierre-Simon Girard. Il avait été chargé en 1802 par Napoléon Bonaparte, après sa participation à l’expédition d’Égypte, de la construction du Canal de l’Ourcq et du Canal de Saint-Denis.

Long de 26 mètres, le bateau bénéficiera dans les prochaines semaines de travaux de réfection : mise aux normes, chauffage, électrification de la motorisation, peinture... Nouvelle mise à l’eau prévue entre fin août et septembre.

Un montage à trois pour une exploitation élargie

Cet équipement sera géré par Seine-Saint-Denis tourisme mais employé par trois acteurs différents, dans le cadre d’une convention tripartite :
- Le Conseil départemental y organisera des rencontres publiques et des croisières solidaires destinées aux publics accompagnés par ses services.
- Seine-Saint-Denis Tourisme : « Nous organiserons des balades commentées payantes pendant l’année scolaire et dans le cadre des animations de l’Été du Canal", explique Olivier Meïer. Grâce aux porte-vélos accrochés sur le pont arrière, les voyageur∙euse∙s pourront revenir à bicyclette sur les berges de la rivière.
- Enfin, l’entreprise Paris Canal, assurera la logistique, le stationnement de la flûte, l’affrètement de l’équipage, la gestion du carburant... Elle contribuera dès la fin de l’été au développement touristique en proposant des croisières sur la petite section du Canal de l’Ourcq, un passage non exploité mais extrêmement vert et agréable.

Le Pierre-Simon Girard devrait être opérationnel pour le Bicentenaire du Canal de l’Ourcq avec en sus le soutien financier de la Métropole du Grand Paris. Il pourra alors contribuer, selon les termes de Stéphane Troussel « à la redécouverte du patrimoine culturel, historique et environnemental de la Seine-Saint-Denis et au délassement d’un grand nombre d’habitants ».

JPEG - 153.1 ko

Crédit-photo : Bruno Levy

à lire aussi
Environnement Agriculture urbaine Aubervilliers

Une nouvelle ferme urbaine à Aubervilliers

Un îlot de nature au cœur de la ville ! L’association La Sauge vient d’inaugurer sa ferme urbaine Terre Terre située dans le quartier du Landy à Aubervilliers. Cet espace de 3000 m2 est un lieu de production agricole participatif pour s’exercer au jardinage ou pour simplement flâner ! Stéphane Troussel, président du Département, s’est rendu sur place samedi 14 mai pour son lancement. Vidéo.

In Seine-Saint-Denis Consommation Cuisine

Participez au championnat du monde des cuisines du monde !

Vous êtes passionné·e de cuisine ? Vous rêvez de voir votre talent distingué ? Le premier « Championnat du monde des cuisines du monde » vous en donne l’occasion en septembre. Il est ouvert à tou·te·s les amoureux·ses de la gastronomie. Candidatures jusqu’au 6 juillet ! Amaury Bouhours, chef et président du jury vous explique le concours en vidéo.