COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public. Cliquez ici pour accéder aux informations disponibles
Catégories
Seine Saint-Denis
Bobigny Théâtre

Réouverture en majesté pour la MC93 le 23 mai

Après deux ans et demi de travaux, la Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, basée à Bobigny, rouvre ses portes mardi 23 mai, avec la première du ballet « Nicht Schlafen ». Une MC93 nouvelle formule qui se veut davantage ouverte sur la vie des habitants et de la cité. VIDÉO.

Deux ans et demi qu’elle se refaisait une beauté, à l’ombre de grandes bâches qui cachaient ses mystères. Deux ans et demi que l’équipe du théâtre avait choisi de mettre à profit pour mettre au point le futur projet de la MC et aussi pour tisser des liens avec d’autres structures au cours de trois saisons de programmation "hors les murs".

Désormais, il est temps de revenir à la maison. Mardi 23 mai, pour la première de « Nicht Schlafen », un ballet autour de l’oeuvre de Gustav Mahler mis en scène par Alain Platel, la MC93 va pouvoir réintégrer ses quartiers, rénovés sans pour autant tirer un trait sur l’histoire passée des lieux.

« Nous avons réalisé à la fois un travail de mise aux normes, d’adaptation de l’espace scénique et d’ouverture sur l’extérieur. », résume ainsi l’architecte Vincent Brossy, mandaté pour les travaux financés en partie par le département de la Seine-Saint-Denis.

JPEG - 91.6 ko

Au-delà de la remise aux normes de sécurité des lieux, le site aura connu trois évolutions notables. L’amélioration scénique de la grande salle Oleg Efremov, toujours d’une capacité de 800 places mais avec un plateau approfondi et de nouveaux gradins pliables. Le 23 mai, c’est dans cette salle qu’aura lieu la grande première de « Nicht Schlafen ».

Une salle supplémentaire, ensuite. Juste au-dessus de la salle Oleg Efremov, la MC93 pourra ainsi profiter d’une « black box » de 250 places, avec des gradins entièrement modulables. Un ajout qui pourrait permettre de jouer à l’avenir des spectacles en simultané avec la salle Oleg Efremov.

Enfin, la troisième modification d’ampleur porte sur le hall d’accueil, pensé par la nouvelle direction comme une véritable agora. Incarnation de ce que la directrice Hortense Archambault appelle la Fabrique d’expériences – des spectacles conçus à partir de l’expérience et de la parole des habitants - cet espace de 720m2 se veut en effet largement ouvert sur la ville, avec la possibilité d’y organiser des conférences ou des représentations.

Pour remodeler le hall qui sera ouvert au public tous les après-midis de mardi à samedi, à partir de septembre, les Balbyniens ont d’ailleurs été largement sollicités à travers des concertations publiques.

JPEG - 85.6 ko

« Au final, le théâtre renoue avec l’esprit du bâtiment initial, imaginé par les architectes Fabre et Perrotet. Aujourd’hui, la MC est redevenu cet équipement de stature nationale et un outil de création extrêmement fort. », estime Vincent Brossy. Après 30 ans de créations d’avant-garde et de grandes premières, revoici la MC93 partie pour un nouveau cycle.

Retrouvez l’interview de la directrice de la MC93 Hortense Archambault ici.

à lire aussi
Bande dessinée

Albert Uderzo, dernier banquet

Albert Uderzo, créateur entre autres d’Astérix avec son acolyte René Goscinny, est mort ce mardi à 92 ans. Ce dessinateur de génie avait un lien fort à la Seine-Saint-Denis : après avoir grandi à Clichy-sous-Bois, c’est dans un HLM de Bobigny que lui et Goscinny avaient commencé à donner naissance à l’irréductible Gaulois. Voici l’article que nous lui avions consacré en septembre 2019, à l’occasion des 60 ans de la naissance d’Astérix.

Ateliers et cours Parcs départementaux Patrimoine

« La poudrerie, un patrimoine qui cartonne » : acte 1 !

Cinq rendez-vous devaient se succéder. L’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement en auront cependant décidé autrement. Samedi 14 mars, au parc départemental de la Poudrerie, s’est donc tenu l’unique atelier de préparation au projet artistique participatif d’Olivier Grossetête. Malgré le contexte et une météo peu avenante, ils étaient une petite trentaine de personnes à y prendre part, pour imaginer et réinventer ensemble le bâtiment de la cartoucherie. Reportage.

Théâtre

Bezace, le communard

Didier Bezace, metteur en scène et directeur du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, centre dramatique national, est décédé mercredi 11 mars 2020. Ardent défenseur d’un théâtre de qualité accessible à toutes et à tous, plusieurs fois récompensé par un Molière, nous l’avions suivi en 2009 toute une journée alors qu’il jouait "Après la répétition" d’Ingmar Bergman. Voici le reportage tel qu’il est paru alors dans le magazine départemental de novembre 2009.

Radio Pantin Aubervilliers

Le son au coeur de la Cité

« La Cassette » devrait commencer à tourner au second semestre 2020. Aux confins d’Aubervilliers et de Pantin, ce nouveau « tiers-lieu » imaginé par des amoureux de la radio est dédié à la création sonore. Il abritera la jeune école de radio du collectif « Transmission », gratuite et ouverte à tous.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.