COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Parcs départementaux Jeunesse

Quand les collégiens sortent leur science

Pendant une semaine, une classe de 4e d’un collège montreuillois a fait l’école buissonnière –autorisée- au Parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands. Objectif : mieux cerner les effets du réchauffement climatique.

« Bonjour, aujourd’hui nous allons vous présenter une maquette, représentant le cycle de l’eau que nous avons fabriqué avec les animateurs de Planète Sciences… » Un petit coup d’œil sur sa fiche bristol et Scarlett, élève de 4e du collège Jean-Moulin de Montreuil se jette à l’eau… C’est le cas de le dire. Ce vendredi 10 mars à la Maison du Parc Jean-Moulin-Les Guilands de Bagnolet, c’est jour de « grand » oral pour la présentation, devant une autre 4e du collège, du travail effectué pendant toute une semaine en classe découverte au sein du Parc Départemental lors d’un parcours éducatif sur le climat.

Formalisés par un partenariat entre la direction des services départementaux de l’Éducation nationale et le Conseil départemental, ces parcours éducatifs ont un objectif simple : développer l’éducation au développement durable des collégiens séquano-dionysiens. Un dispositif initié en 2013 qui obtient « beaucoup de remontées positives des enseignants comme des collégiens », observe Danielle Amate, responsable du Bureau d’appui aux politiques d’écologie urbaine au sein du Conseil départemental. « C’est une manière efficace de rompre le rythme du collège, de créer du lien aussi entre profs et élèves et de partir à la découverte de nos parcs. »

Sortir de la théorie

JPEG - 81.5 ko
Une sorte d’école buissonnière autorisée et même approuvée puisque la maquette des collégiens de Jean-Moulin a été retenue pour être présentée le 23 mars au Festival International de la Météo. Une échéance motivante qui servira de support aux prochains cours d’Aziza Zeliouche, professeur de physique-chimie à Jean-Moulin : « Pour certains élèves, le cadre de la théorie peut être bloquant, donc se confronter à la réalité sur le terrain, c’est aussi une manière de se questionner autrement, estime-t-elle. Tout ce qu’ils ont fait au cours de cette semaine de classe découverte va aussi leur resservir dans le cadre de notre projet de travail sur l’empreinte écologique d’un collégien. »

Car les cinq jours passés en classe découverte ont été intenses entre relevés météo bi-quotidiens sur le toit de la Maison du Parc, expériences sur l’effet de serre, fabrication d’anémomètres, de girouettes. Sans oublier l’assemblage final de la maquette. « On a vu plein de choses, sourit Preetika, 14 ans, une des onze élèves engagés dans le parcours éducatif. C’est bien de travailler comme ça et en plus on a plein de profs pour nous expliquer les choses. »

Des souvenirs en mémoire

A côté de leurs enseignants d’anglais, de physique-chimie et de sciences de la vie et de la terre, l’association nationale Planète Sciences apporte en effet son expertise aux collégiens montreuillois tout au long du parcours éducatif. « Ce qu’on veut surtout exposer aux collégiens, expose Joël Le Bras, médiateur de l’association, c’est qu’il existe une très bonne façon de comprendre le monde et elle passe par la science. Mais, il faut leur démontrer à travers des expériences comme celles que nous avons faites pour comprendre le réchauffement climatique. Toute la semaine, on aborde avec eux plein de notions qui vont peu à peu rentrer dans leur culture et ce sera d’autant plus facile que cette semaine hors du collège restera pour eux un moment de vie dont ils vont se souvenir longtemps… »

à lire aussi
Coronavirus Collèges

Pour les enfants de soignant·e·s, le collège est ouvert !

Lorsqu’on soigne les autres, on ne peut pas s’occuper de ses propres enfants. Alors pour venir en aide aux soignant·e·s, le Département de Seine-Saint-Denis a maintenu ouverts quelques collèges dont Jacqueline-de-Romilly au Blanc-Mesnil, avec le concours volontaire du personnel administratif, de professeur·e·s et de personnels ATTEE. Reportage, à distance…

Odyssée Jeunes Montreuil

Voyage au cœur de l’inclusion

Grâce à Odyssée Jeunes 10 élèves du dispositif ULIS du collège Sólveig-Anspach à Montreuil ont pu faire un voyage avec 22 autres de 5e dans le Jura. Une expérience extraordinaire pour ces ados en situation de handicap cognitif dont beaucoup expérimentaient la vie loin de la maison pour la première fois de leur vie.

Collèges

Le collège Romain-Rolland rénové

Les collégien·ne·s de Tremblay-en-France ont la chance en cette année 2020 de bénéficier d’un collège rénové, adapté aux exigences d’un enseignement de qualité. Ils·elles bénéficieront d’un nouveau pôle sportif, d’un nouveau Centre de Culture et de Connaissance, d’une nouvelle restauration, de nouveaux espaces de vie scolaire... Retour en vidéo sur l’inauguration du collège Romain-Rolland.

Services, aides
& démarches