Catégories
Frédéric Haxo (107 articles)
Bobigny

Autofictions, la Seine-Saint-Denis en mode sensible

Lauréate du concours photographique Territoire(s) in Seine-Saint-Denis, la plasticienne et photographe suisse Valérie Frossard affiche ses « Autofictions » à la Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny jusqu’au 15 novembre. Une découverte poétique et humaine d’un quartier de Pierrefitte et de ses habitant·e·s. Visite commentée avec l’artiste.

Médiateur du Département

Focus sur le médiateur du Département

Afin d’améliorer l’accueil et l’écoute du public, de rapprocher les services départementaux du citoyen, et de résoudre de possibles contentieux, le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a institué depuis 2009 un médiateur du Département. Depuis 2019, ce poste est incarné par Santiago Serrano.

Tennis

A Stains, Aleksa Vuckovic rêve d’un destin à la Djokovic

Né en Seine-Saint-Denis de parents serbes, ce pur produit de l’Espérance Sportive Stains Tennis rêve, à 11 ans, d’affronter un jour son idole le Serbe Novak Djokovic, numéro 1 mondial et prétendant à un nouveau titre cette semaine sur les courts de Roland-Garros qui traverse jusqu’à dimanche la grisaille ambiante et les assauts du coronavirus. Portrait.

Interview

Fatoumata Kebe veut décrocher la lune

Astronome, la Noiséenne Fatoumata Kebe est déjà partie à la conquête des étoiles qu’elle explore du bout de son télescope. Son prochain objectif ? La conquête de la lune, un astre qui la passionne depuis l’enfance et qu’elle raconte dans des « Lettres à la lune », recueil de textes inspirés et inspirants. Entretien.

Street-Art

Sous les scellés, la culture !

Jusqu’au 20 septembre, l’association Mur 93 organise à Mains d’œuvres à Saint-Ouen, "Destin scellé", une exposition-vente d’artistes urbains qui ont laissé libre cours à leur imagination sur les panneaux de métal qui avaient l’espace de 99 jours interdit l’accès à ce lieu de culture et de rencontres. De l’art engagé pour continuer le combat de Mains d’œuvres plus que jamais en quête de liberté de créer et d’oser...

In Seine-Saint-Denis

Appel à Agir In Seine-Saint-Denis, un acte 2 force 180...

Retour sur la soirée de récompense des 180 lauréats et lauréates de la deuxième édition de l’appel à « Agir In Seine-Saint-Denis ». Le 3 septembre dernier, associations, acteur·rice·s de l’Economie sociale et solidaire, collectifs ou artistes se sont retrouvé·e·s à Saint-Denis au sein de la Zone sensible de la Ferme urbaine. Ambiance engagée et tout aussi sensible.

Cinéma

Firmine Richard : « Il ne faut jamais se laisser bloquer par les imbéciles et les racistes ! »

Débarquée à la fin des années 80, sur un coup de dés du destin, dans le milieu du cinéma, cette « pétulante » comédienne s’est imposée au fil de ses rôles et de sa gouaille sur les écrans hexagonaux. Une trajectoire que la Pantinoise, actrice engagée sur les questions de société et de racisme, nous brosse à grands traits au moment où son autobiographie est en librairie.

Parcs départementaux

Parcs départementaux : entrez, c’est ré-ouvert !

Dès ce samedi 30 mai, les huit parcs départementaux rouvrent tous leurs portes après la longue parenthèse du confinement et un prudent déconfinement. Une réouverture avec quelques règles restrictives mais beaucoup d’impatience et d’envie. Et bien sûr la bienveillance des éco-gardes qui seront sur le pont de la Haute-Ile à l’Ile-Saint-Denis.

Vélo

Le vélo, maillon jaune du déconfinement en Seine-Saint-Denis

D’ici à cet été, près de 100 kilomètres de pistes cyclables temporaires vont être aménagées sur une dizaine d’itinéraires départementaux. L’objectif : fournir une alternative sécurisée aux transports en commun et aux embouteillages pendant la période de déconfinement. Un chantier en accéléré dans la lignée d’une politique vélo sur le grand braquet.

Vaujours

Virginie Martin, sage-femme : « J’aurais voulu pouvoir aider davantage... »

Il est facteur, elle est pharmacienne, il est chauffeur routier, elle est sage-femme. Tou·te·s opèrent en Seine-Saint-Denis. Et tou·te·s, malgré les mesures de confinement prises contre la pandémie de coronavirus, se sont rendus chaque jour sur leur lieu de travail pour maintenir le fonctionnement du pays. Pour Le Mag de Seine-Saint-Denis, ils et elles racontent leur quotidien d’"inconfinables".