Catégories
Seine Saint-Denis
Génération jeux Cyclisme Aubervilliers

Princesse de la petite reine

À 17 ans, Kristina Nenadovic vient d’intégrer l’équipe féminine de St-Michel Auber 93 et le dispositif départemental Génération Jeux. Aussi à l’aise sur piste que sur la route, elle peut rêver de victoires...

Deux titres de championne de France cadette sur piste, une victoire en coupe de France sur route... Le CS Villetaneuse a bien formé Kristina Nenadovic ! "J’ai commencé le vélo à huit ans, sur les conseils de ma mère qui a été championne de Serbie. Assez rapidement j’ai gagné quelques courses. J’ai bien aimé cette sensation, alors j’ai continué !" Tout simplement. Elle remporte alors des titres jeunes aussi bien sur piste que sur route. " J’aime bien l’ambiance de la piste, on est en groupe, on se parle entre les courses. C’est cool ! Mais j’aime aussi les efforts longs sur la route. Le contre-la-montre surtout, se battre contre le chrono, toute seule. " Grande et solidement bâtie, Kristina a effectivement le physique d’une rouleuse plutôt que celui d’une grimpeuse. Ses capacités n’ont pas échappé aux cadres de la fédération française de cyclisme.
À 17 ans, elle intègre le pôle espoir de Bourges, il lui fallait alors une structure plus grande. « J’ai contacté St Michel Auber 93, leur équipe senior est en division nationale. Pourquoi je les ai choisis ? J’ai toujours aimé cette équipe, leur maillot est trop beau ! » Kristina aura certainement un peu de mal cette première année. «  Les courses cadettes ne dépassent pas les 80 km, là on sera vers les 100... » Il lui faudra aussi apprendre toutes les ficelles de la course en peloton. Mais l’équipe d’Auber compte quelques routardes expérimentées qui se chargeront d’affranchir la petite nouvelle.
JPEG - 73.8 ko
En tout cas, sur piste, la vitesse est là. Kristina vient de gagner une épreuve Next Generation face aux meilleures jeunes européennes. Notre espoir du cyclisme bénéficie depuis cette année de l’aide départementale Génération Jeux. « C’est génial, ça va soulager un peu ma mère qui m’aide beaucoup. Les JO 2024, bien sûr que j’en rêve ! Ce serait super, mais il y a encore beaucoup de travail... »

Photo : @Sylvain Hitau

à lire aussi
Saint-Denis Piscines JOP 2024

La nouvelle piscine de Marville a désormais un visage

Les plans de la nouvelle piscine du parc des sports de Marville sont désormais connus. Cet équipement, longtemps attendu par les habitants de Seine-Saint-Denis, sera construit par l’entreprise GCC, lauréat tout juste choisi par le Département, maître d’ouvrage. Opérationnel dès janvier 2024 pour pouvoir recevoir des entraînements de water-polo lors des Jeux de Paris 2024, ce centre aquatique accueillera surtout par la suite tous les habitants du département, pour une diversité d’usages.

Handball Villepinte Aubervilliers

Zaadi-Niakaté, le tandem du 93 au sein des Bleues

Elles seront deux Séquanodionysiennes à faire le voyage au Danemark, pour y défendre leur titre de championnes d’Europe de handball, à partir du 4 décembre. Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté ont toutes deux découvert leur sport en Seine-Saint-Denis, à Villepinte pour l’une, à Aubervilliers pour l’autre. Toutes deux championnes du monde en 2017, elles continuent de cultiver un lien spécial à ce territoire où tout a commencé pour elles. Portrait.

Lutte Bagnolet

Mélonin Noumonvi, lutteur inoxydable

A 38 ans, le lutteur bagnoletais repart une nouvelle fois au combat. Objectif, une quatrième participation aux Jeux olympiques. Il vient de remporter un tournoi à Varsovie, il est capable d’y arriver et de nous surprendre encore…

Rugby Bobigny

Les Louves de Bobigny de A à Z

Après avoir entraîné pendant 14 ans l’équipe première des Louves de Bobigny, qu’il a co-fondée, Fabien Antonelli éprouvait le besoin de revenir sur cette aventure hors-norme. Il le fait avec verve et tendresse dans un « Dictionnaire passionné » qui nous en apprend beaucoup sur ce club historique, devenu l’une des références nationales en matière de rugby féminin.