Catégories
Seine Saint-Denis
Héritage J.O.P. 2024 Saint-Denis

Première pierre pour le centre aquatique olympique

Lundi 15 novembre 2021 à Saint-Denis, le Premier ministre Jean Castex a posé la première pierre du Centre Aquatique Olympique (CAO), seul équipement sportif pérenne construit pour les Jeux de Paris 2024. Après les JOP, les habitants pourront y nager, jouer au football à 5, au paddle et y pratiquer le fitness.

Sous le regard des grues, la structure du bâtiment a déjà bien avancé. D’un montant total de 147 millions d’euros, les travaux du centre aquatique olympique ont en effet débuté au printemps 2020 et progressent selon les prévisions. Conçu par les architectes de VenhoevenCS et Ateliers 2/3/4, le bâtiment s’annonce novateur et exemplaire en matière environnementale avec l’utilisation de matériaux en bois, de chaudières numériques et de panneaux photovoltaïques.

Pendant les Jeux olympiques, le CAO accueillera les épreuves de water-polo (sauf la phase finale), de plongeon et de natation artistique. Une fois la flamme olympique éteinte, l’héritage de Paris 2024 comprendra un bassin de 25m réservé aux apprentissages, un autre de 50m et 10 lignes d’eau, un bassin de plongeon, un bassin aqualudique, divers terrains de sport (basket 3x3, foot à 5) et un mur d’escalade. Les gradins comprendront 2500 places, avec la possibilité de 5000 places pour de grandes compétitions internationales.

Le Département de Seine-Saint-Denis participe au projet, il contribue au financement du franchissement piéton de l’autoroute A1 reliant le CAO au Stade de France. Le Département est également propriétaire et gestionnaire de voiries attenantes au site de la Plaine Saulnier sur lequel est situé le CAO.

JPEG - 32.8 ko
Le Centre Aquatique Olympique en quelques chiffres
• Un site de 2,4 hectares
• Un bâtiment de 30 m de haut, 106 m de large et 114 m de long
• Surface de plancher : 17 500 m²
• 8,5 tonnes de déchets plastiques locaux seront recyclées pour la fabrication des sièges des gradins
• 15% des heures travaillées confiées à des personnes en situation d’insertion (136 000 heures sur l’opération)
Phase Olympique
• Un bassin de 50 m et 10 lignes d’eau, un bassin de plongeon
• Des tribunes de 5000 places assises en configuration « fer à cheval » pour une ambiance Arena
Phase Héritage
• Un bassin de 50 m et 10 lignes d’eau, un bassin de plongeon, un bassin d’apprentissage de 25 m et 4 lignes d’eau et un bassin aqualudique
• Divers terrains de sport (basket 3x3, foot à 5) et un mur d’escalade
• 2500 places (configuration 5000 places pour de grandes compétitions internationales)
à lire aussi
Héritage J.O.P. 2024

JOP 2024, la Seine-Saint-Denis perd le tir mais gagne la boxe

A la suite de discussions entre le Département de la Seine-Saint-Denis, Paris 2024 et l’Etat, il a été convenu que les épreuves de tir des JOP ne se dérouleraient pas sur le terrain des essences du Bourget. La Seine-Saint-Denis récupère la boxe (phases préliminaires), les épreuves d’escrime du pentathlon moderne, le volley-ball assis et le para cyclisme.

Héritage J.O.P. 2024 Clichy-sous-Bois

Paris 2024, à nous l’héritage !

Première étape de la Caravane Héritage en partage Paris 2024, à Clichy-sous-Bois en présence de Tony Estanguet ! Samedi 14 mai, dans une ambiance de fête, avec des animations sportives, cette journée était l’occasion pour les habitant·e·s de Seine-Saint-Denis de découvrir et saisir les opportunités offertes par les Jeux, bien au-delà du sport...

Equipements Héritage J.O.P. 2024 Water-polo

Centre aquatique de Marville : construire l’héritage des Jeux olympiques

Pour ce qu’ils se destinent à être, pour ce qu’ils représentent, pour les rêves qu’ils suscitent, certains chantiers se distinguent. Celui du Centre aquatique olympique de Marville à La Courneuve est de ceux-là. Qu’ils et elles soient maîtres d’œuvre, chef de projet, ingénieure en alternance, agent polyvalent en insertion, tous et toutes disent leur fierté de travailler à l’héritage des Jeux en Seine-Saint-Denis.

Héritage J.O.P. 2024 Biodiversité

Adopte un arbre !

Les élèves de deux classes des écoles Guillaume-Apollinaire de Stains et Anatole-France de Saint-Ouen ont été accueilli·e·s mardi 25 janvier à la Maison du projet du Village des athlètes. Ils et elles sont reparti·e·s avec un nouveau copain de cours d’école : un arbre ! Avec les 8 000 qui seront plantés dans le Village olympique, il contribuera à l’exemplarité environnementale des JOP 2024.