COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Athlétisme Aulnay-sous-Bois

Première médaille mondiale pour Anna Airault

A 16 ans, Anna Airault vient pour la première fois de disputer une grande rencontre internationale, le championnat du monde d’athlétisme de la jeunesse. Une réussite puisque la perchiste du Dynamic Aulnay club en est revenue avec la médaille de bronze.

Le Nyayo National Stadium de Nairobi résonne des cris, des chants des 60 000 spectateurs ce dimanche 16 juillet : les Kenyans entrent en piste ! Dans tout ce vacarme, au bout de la piste d’élan, on remarque à peine la silhouette svelte d’Anna Airault. Elle n’est pas parmi les favorites, beaucoup d’autres concurrentes ont déjà passé des barres plus hautes que son record à 4 mètres.

Seulement ce soir, la plupart ont déjà lâché. Pour monter sur le podium, Anna n’a pas le choix. Elle doit passer 4m10, 10 cm au-delà de son record personnel. « Dès le départ, quand j’ai vu les stats des autres sauteuses, je savais que si je voulais une médaille, il fallait que je batte mon record. » Anna est confiante, elle a passé toutes ses barres au premier essai.

Le regard est déterminé, peu de temps de préparation, elle s’élance, s’élève… Et passe la barre avec de la marge. La médaille est dans la poche ! « C’est passé ! Je bats mon record et le bronze était assuré. » La suite se complique, l’Allemande Wildgrube et la Chinoise Niu passent toutes deux 4m15 au premier essai tandis que l’Aulnaysienne le rate. « Pour espérer l’argent ou l’or, j’ai gardé mes deux autres essais pour tenter 4m20. Mais c’était vraiment haut et je n’étais déjà plus vraiment dans la compétition, j’avais ma médaille ! »

Une belle réussite pour cette jeune fille qui a tout d’abord commencé par être gymnaste, puis qui a suivi son frère sur la piste d’athlétisme. Son expérience de la gym est un bon atout pour la perche. Ne pas avoir froid aux yeux aide aussi ! Lorsqu’on lui dit qu’il faut être un peu casse-cou pour devenir perchiste, elle répond : « Ah, non je ne trouve pas… Tout le monde peut le faire ! … Enfin, non, peut-être pas tout le monde... »

A Aulnay, Anna a pu profiter de l’expérience de son entraîneur Amandine Homo. Trois fois championne de France à la fin des années 90, elle est désormais aussi en charge de la perche chez les jeunes de l’équipe de France. « C’était bien qu’elle m’accompagne au Kenya. Elle me connaît bien et elle a pu me conseiller du bord de la piste. » Lorsqu’on lui parle de l’éventualité des Jeux olympiques à Paris en 2024, Anna répond : « Dans un stade de 60 000 personnes, l’ambiance était déjà dingue quand les Kenyans couraient ! Alors j’imagine même pas si c’était au Stade de France ! Quant à m’imaginer participer aux Jeux à Paris, c’est encore trop tôt... » Il est vrai qu’à 16 ans, sept années, ça parait loin. Mais qui sait...

JPEG - 82.6 ko
à lire aussi
Génération jeux Boxe

"Après le confinement, la reprise va piquer !"

La boxeuse du Noble Art Rosny Fatia Benmessahel est l’une des espoirs de la Génération Jeux soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis. Entre ses études d’ingénieure en alternance, un maintien de l’activité physique et les soins d’une tendinite, elle raconte son quotidien confiné, avec toujours Paris 2024 en point de mire.

Jeux olympiques et paralympiques

Rebondir encore

Allan Morante a été l’un des premiers sportifs de Seine-Saint-Denis à décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Au moment où on apprend leur report à 2021, le multiple champion de France de La Dionysienne Trampoline répond à nos questions, de chez lui, comme la plupart d’entre nous.

Hockey sur glace Neuilly-sur-Marne

Frank Spinozzi dit « so long » aux Bisons

Après 10 ans passés sur le banc du club de hockey sur glace de Neuilly-sur-Marne, l’emblématique coach a fait ses adieux pour se consacrer à sa famille. Au cours de cette décennie, le Franco-Canadien aura signé des statistiques remarquables et aussi contribué à structurer un club aux moyens limités par rapport à ses concurrents.

JOP 2024

La Génération Jeux ne cesse de grandir

Vendredi 28 février, le Département a présenté pour la 3e année de suite son dispositif Génération Jeux, pensé pour accompagner des espoirs sportif·ve·s de son territoire vers les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Un « club » qui regroupe désormais 30 athlètes, qu’une petite olympiade sépare maintenant de leur grand rendez-vous à la maison.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.