Catégories
Seine Saint-Denis
Droit aux vacances Montfermeil Clichy-sous-Bois

Onze familles de Clichy-Montfermeil mettent le cap sur la Vendée

Samedi 18 août, onze familles de Clichy et Montfermeil ont pu partir en vacances en Vendée pendant une semaine, grâce à un dispositif Vacances sociales et solidaires mis en place par le Département et ses partenaires. Pour Dominique Dellac, conseillère départementale et présidente de Seine-Saint-Denis Tourisme, ces vacances resserrent les liens familiaux, favorisent le développement de l’autonomie et de la confiance en soi.

L’ambiance était animée, samedi, au départ du car qui a emmené onze familles de Clichy et Montfermeil – 15 adultes et 26 enfants - sur la route des vacances. Direction la Vendée, dans un centre de vacances de la station balnéaire de Saint-Jean-de-Monts.

Mis en place par le Département avec le concours de plusieurs partenaires sociaux, ce dispositif Vacances solidaires et sociales a pour but de faire partir en vacances des familles qui n’ont pas toujours les moyens de le faire.
« L’accès aux vacances est très inégalitaire dans notre pays, le plus souvent du fait de contraintes financières, auxquelles s’ajoutent des freins d’ordre psychologique et organisationnel.

Si en moyenne 50 % des familles franciliennes ne partent pas en vacances, c’est encore plus vrai pour notre département où nombre de familles sont confrontées à des problèmes économiques et sociaux. », resituait ainsi la conseillère départementale et présidente de Seine-Saint-Denis Tourisme Dominique Dellac, en charge du dispositif.

« Au-delà du bénéfice immédiat de la rupture avec le quotidien, toutes les études soulignent que le départ en vacances produit des effets positifs à moyen et long terme : resserrement des liens familiaux, développement de l’autonomie et de la confiance en soi », mentionne encore Dominique Dellac.

JPEG - 57.7 ko

Les bénéficiaires de ce voyage – en majorité des familles monoparentales - ont été proposés par les centres sociaux de L’Orange Bleue et de la Dhuys, en partenariat avec les circonscriptions de service social de Clichy et Montfermeil-Coubron. L’association Arrimages a prêté main forte. Un deuxième voyage concernant des habitants de ce secteur pourrait avoir lieu à la Toussaint, 10 000 euros ayant été débloqués au total par le Département pour l’initiative.

Si les vacanciers bénéficient pour ce projet de cette subvention départementale ainsi que d’une aide de la CAF, ils contribuent toutefois eux aussi à leur voyage. Souhaitant éviter toute impression de charité, le dispositif a en effet prévu une légère participation financière des familles. Qui devraient revenir enchantées de leur séjour, d’autant qu’on annonce un temps plutôt clément pour toute la semaine.

Photos : @Sylvain Hitau

à lire aussi
Plan rebond

Un fonds d’aide pour éviter la spirale de l’endettement locatif

Le Département met en place des aides au paiement du loyer pour les ménages fragilisés par la crise économique liée au Covid. Ce fonds exceptionnel "d’aide à la quittance", qui concerne aussi bien le parc public que privé, vise à réagir de manière précoce afin d’éviter aux locataires de s’enliser dans les sables mouvants des dettes locatives.

Coronavirus

Après le Covid, le Département lance un plan de rebond solidaire et écologique

Mercredi 8 juillet, le Département a voté un plan de rebond solidaire et écologique. Ce programme, d’un montant global de 55 millions d’euros, doit répondre à la crise économique et sociale faisant suite à la crise sanitaire qui a secoué le territoire avec l’arrivée du coronavirus. Une aide exceptionnelle au paiement des loyers, un soutien aux associations du territoire frappées par la crise ou porteuses de solutions et un fonds d’investissement pour une transition écologique figurent parmi les axes forts de ce plan de relance.

Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’autonomie

Le Département a lancé lundi 6 juillet un appel à manifestation d’intérêt visant à constituer un réseau de tiers-lieux « Autonomie dans mon quartier » qui favorisera l’inclusion des personnes âgées et handicapées dans leur vie de quartier. Les tiers lieux sont des cafés associatifs, locaux communs résidentiels, maisons intergénérationnelles, et bien d’autres encore, les modèles les plus innovants et divers sont les bienvenus ! Le dépôt des dossiers doit s’effectuer avant le 30 septembre 2020

Santé Mobilisation

"Ecoutez-nous !" : le cri des soignant·e·s au lendemain du Covid

"Et un, et deux, et trois cents euros !". La banderole "Blouses blanches, colère noire" des soignant·e·s de Seine-Saint-Denis caracolait au devant du défilé, lors de la manifestation du 16 juin 2020. Le département vient en effet de payer un lourd tribut lors de la crise du Covid, s’expliquant par une patientèle très précarisée, un manque de lits, de matériel, de personnel... SSD mag a recueilli la parole de plusieurs professionnel·le·s présent·e·s dans le cortège.