Catégories
Seine Saint-Denis
Génération jeux Judo Montreuil

Messie Katanga, la force tranquille

A 22 ans, le judoka du Red Star club Montreuil et membre du dispositif départemental « Génération Jeux » espère se faire petit à petit sa place dans une catégorie archi-dominée par l’ogre Teddy Riner.

Pas simple de se créer sa place au soleil en France lorsqu’on est un jeune judoka poids lourds (+100 kg). Un certain Teddy Riner a tendance à faire de l’ombre... Pourtant, Messie Katanga, ne baisse pas les bras. D’ailleurs, en l’absence du décuple champion du monde, c’est lui qui a raflé le titre de champion de France poids lourds en novembre 2018 : « C’est plutôt motivant d’avoir une personne comme Teddy dans sa catégorie. Personne n’est né champion. Comme moi il est venu à l’Insep, il s’est entraîné, il a souffert, et aujourd’hui c’est le plus grand champion de tous les temps. Teddy est parvenu à vivre ses rêves, moi je m’entraîne pour vivre les miens. Peu importe qui est devant moi, qui me barre la route, ça ne va pas m’empêcher de rêver. Sinon demain, j’arrête de m’entraîner ! »
Messie est décidé à mener sa carrière pas à pas : « Mon objectif, c’est une médaille européenne ou mondiale, mais d’abord commencer à m’imposer dans les Grands Prix, les World Cup, les Grands Chelems, monter crescendo dans les compétitions. » Pour cela, il a choisi de s’entraîner au RSC Montreuil : « J’aime beaucoup l’ambiance de ce club, la façon de travailler des entraîneurs Rachid Berki (également président) et Nacer Dahli. Nous avons une réelle complicité en compétition. Pendant le combat, Rachid sait quoi me dire pour que je me dépasse, trouver la solution pour que je reste lucide, dur. C’est vraiment précieux ! » Et pour savoir ce que lui inspire d’intégrer le dispositif Génération Jeux, il suffit de savoir qu’à l’Insep, dès le lundi après l’avoir reçu, Messie portait sur lui le jogging #TeamSSD floqué à son nom : « J’en suis fier ! »

à lire aussi
Rugby Pantin

La sélection franco-brésilienne des Leoas pose sa griffe

Le 6 juillet s’est tenue la clôture du festival « Au bout du monde des Courtillières », au stade Raoul Montbrand de Pantin. Clou de cet événement, dont l’objectif était de lutter contre les stéréotypes de genre qui entourent la pratique du rugby féminin : le tournoi à 7 auquel a pris part une équipe composée de Pantinoises et de Brésiliennes qui venaient de passer plusieurs jours ensemble et de vivre une expérience inoubliable.

Sport adapté Athlétisme

Des champions comme les autres

Les 21 et 22 juin, le stade Jean-Delbert de Montreuil accueillait les championnats de France d’athlétisme sport adapté. Deux jours de dépassement de soi, de performances, de déceptions, de joies, de fatigue et de bonheur. Tous les athlètes présentaient une déficience intellectuelle ou un trouble psychique. Et alors ? Qu’est-ce que ça change ?

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.