Catégories
Seine Saint-Denis
Cyclisme Aubervilliers

Les filles en ont sous la pédale !

Le vélo féminin marche bien en Seine-Saint-Denis : l’équipe dames de Saint-Michel Auber 93 brille en Coupe de France, les jeunes préparent la relève et de plus en plus d’amatrices veulent rejoindre le peloton !

Le vélo, c’est bien pour se rendre au travail, mais pas seulement. De plus en plus de femmes ont des fourmillements dans les pédales, de kilomètres nez dans le guidon, des envies de peloton, d’échappées, de sprints… « Depuis quelques temps, nous recevons un nombre croissant d’appels de femmes qui veulent se mettre au vélo sportif, explique Stéphane Javalet, l’historique directeur général d’Aubervilliers. Nous avons donc décidé d’ouvrir une section féminine route, ouverte à partir de 16 ans. Une section ouverte à toutes pour une pratique loisir, des entraînements collectifs et même pour celles qui le sentent des compétitions régionales. » Rassurant pour les débutantes, car le CM Aubervilliers est une référence dans le cyclisme français. Un club présent depuis plus de 25 ans à tous les échelons du vélo, depuis l’école de cyclisme jusqu’aux pros masculins et l’équipe féminine de division nationale.

JPEG - 72 ko

Une équipe particulièrement brillante cette année, qui joue la gagne en Coupe de France par équipes. « Elles étaient devant à l’issue des deux premières épreuves, reprend Stéphane Javalet, avec une belle victoire lors d’un contre-la-montre par équipe qui a montré l’homogénéité et l’esprit d’équipe. Nous pensions accroître notre avance lors de la troisième épreuve, mais la course ne s’est pas déroulée aussi bien que prévu et nous avons dû laisser la tête de la Coupe pour quelques points. Mais il reste encore deux épreuves. Et avec leur esprit combatif, je sais qu’elles vont tout faire pour repasser devant. »

JPEG - 59.8 ko

Un panache remarqué par les organisateurs du Grand Prix d’Isbergues qui ont invité les Dames d’Auber ce dimanche 20 septembre. Elles seront l’une des deux seules équipes de division nationale à se frotter à 16 formations Continentales et 3 du World Tour. Ce sera une première à ce niveau pour la benjamine du groupe, Kristina Nenadovic. Encore junior à 18 ans, 3ème l’an dernier au championnat d’Europe sur route de la catégorie, championne de France sur piste, Kristina est l’une des sportives soutenues par le dispositif départemental Génération Jeux. « Cette année, je m’entraîne avec le collectif Elite de l’équipe de France. La charge de travail est plus importante et je dois être plus autonome. D’autant plus que je ne suis plus en internat, j’ai mon propre appartement. C’est cool, mais il faut tout de même être sérieuse, surtout avec la nutrition… » Après une journée d’entraînement, pas facile si jeune de résister à la tentation de se faire livrer une pizza et se préparer un dîner équilibré ! C’est l’un des prix à payer pour pouvoir briller au haut niveau. « Kristina a déjà couru avec l’équipe, raconte Stéphane Javalet. Elle a un très bon niveau, mais le passage de junior à senior n’est pas facile. Il y a des étapes à franchir… » Alors qu’en junior les parcours font 70 km, dimanche Kristina devra pédaler durant 116 km. Une nette différence ! « Heureusement, le parcours devrait me convenir. Il y a quelques bosses, mais pas trop, c’est que je suis une rouleuse moi ! Pour cette première sur cette distance, mon but est de terminer. » Avec l’aide de ses coéquipières expérimentées, Sandrine Bideau, Marine Strappazzon, Fernanda Yapura, Margot Pompanon, Barbara Fonseca… ça devrait le faire !

Pour rejoindre l’équipe : contact@auber93cyclisme.com

à lire aussi
Rugby Bobigny

Les Louves de Bobigny de A à Z

Après avoir entraîné pendant 14 ans l’équipe première des Louves de Bobigny, qu’il a co-fondée, Fabien Antonelli éprouvait le besoin de revenir sur cette aventure hors-norme. Il le fait avec verve et tendresse dans un « Dictionnaire passionné » qui nous en apprend beaucoup sur ce club historique, devenu l’une des références nationales en matière de rugby féminin.

Cyclisme

Madeleines de combat

Un point. Juste un point. Voilà ce qui a manqué aux "Madeleines", l’équipe féminine St Michel Auber 93 pour remporter la Coupe de France par équipe de cyclisme. Récit d’une saison pleine de panache, de combats, de victoire et de coups durs.