Catégories
Seine Saint-Denis
Collèges Collège

Les Jeux des collèges, c’est reparti !

Après deux ans de crise sanitaire, le 22 juin marque le retour des Jeux des collèges à l’initiative de l’UNSS-93 avec l’aide du Département. Plus de 1000 participant.e.s. sont attendu.e.s à la Courneuve, au parc départemental des sports de Marville. Ce grand rassemblement festif met à l’honneur le sport partagé, comme nous l’explique Jean-Philippe Damie, directeur départemental de l’UNSS en Seine-Saint-Denis.

Que représentent les Jeux des collèges pour vous ?

JPEG - 38.2 ko

Jean-Philippe DAMIE : C’est la grande fête du sport de fin d’année, un moment convivial. Les élèves vont y découvrir de nouvelles activités qu’ils ne font pas habituellement : des échasses urbaines, du speedminton (ndlr : un mélange de tennis, squash et badminton), du roundnet (ndlr : un sport d’équipe inspiré du volley-ball où la balle rebondit sur un mini-trampoline), du teqball (ndlr : un sport qui combine football et tennis de table), de la pétéca (ndlr : un sport brésilien qui mixe badminton, volley-ball et pelote basque), de l’escrime, du tir à l’arc... 25 activités, qui pour la plupart sortent de l’ordinaire, vont être proposées. Les élèves vont pouvoir en pratiquer 5 à 6. L’objectif : leur donner envie de poursuivre à l’association sportive de leur collège l’année suivante.

Quelles sont les nouveautés cette année ?
Cette année pour la première fois, on organise au sein des Jeux des collèges le championnat de Seine-Saint-Denis de sport partagé. On a souhaité donner de la visibilité à cette pratique pour que l’ensemble des collèges aient envie de la proposer dans leur établissement. Avec des équipes de 4 élèves : deux valides et deux en situation de handicap. On va adapter le règlement en fonction du handicap des élèves pour qu’ils puissent pratiquer ensemble une activité sportive. Ce championnat de sport partagé donnera lieu à une remise de récompenses à la fin des Jeux des collèges par Zaïnaba Saïd-Anzum et Elodie Girardet, toutes deux conseillères départementales déléguées, la première au sport, la seconde au projet éducatif départemental.

JPEG - 489.6 ko

Y a-t-il d’autres nouveautés ?
Oui, cette année, 80% des activités vont être encadrées par les élèves des sections sportives du département (les sections sportives sont l’antichambre du sport-étude). Le slogan de l’UNSS, c’est « Pour les jeunes par les jeunes ». On essaie d’impliquer un maximum d’élèves dans l’encadrement des rencontres. C’est un programme qui s’appelle « vers une génération responsable ». On a commencé, il y a une vingtaine d’année, à former de jeunes arbitres. Maintenant 100% des rencontres UNSS sont arbitrées par nos jeunes arbitres, nos jeunes juges. Et petit à petit, on a développé ces différents rôles de jeunes officiels avec de jeunes organisateurs, de jeunes coachs, de jeunes secouristes, de jeunes reporters. On essaie de donner des responsabilités aux élèves, de plus en plus, en les formant bien sûr. Lors de cette journée, ces 80 élèves seront supervisés par leurs professeurs. Cela va peut-être créer des vocations pour certains. Plus tard, on en retrouvera qui seront encadrant, entraineurs sportifs, professeurs d’EPS etc…

JPEG - 465.7 ko

Ces Jeux des collèges seront-ils aux couleurs des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) ?
On retrouvera aussi aux Jeux des collèges, des sports qui seront aux JOP : du handball, du rugby, du basket, du football, du tennis, du volleyball, du tennis de table. Il y aura aussi une partie Village et citoyenneté avec des ateliers de sensibilisation sur différentes thématiques : à la fois sur la présentation des JOP, des JOP en Seine-Saint-Denis, mais aussi des ateliers de sensibilisation à l’égalité femmes-hommes, à la lutte contre les discriminations, la lutte contre les addictions (drogue, tabac, autres...), au développement durable, à la gestion de l’eau... Les élèves vont y passer une heure et demie en moyenne. Il y aura, à la fois, des temps de pratique sportive, d’amusement et d’autres temps ludiques où ils pourront apprendre des choses.

Le mot de la fin…
En 25 ans, l’UNSS est passée d’une fédération qui se concentrait sur l’aspect compétitif en organisant des championnats départementaux, régionaux, des championnats de France à une fédération qui organise également de grands rassemblements festifs sans compétition. Nous proposons de l’animation sportive et impliquons les élèves dans l’organisation des rencontres sportives en leur donnant des responsabilités variées selon leurs compétences.

JPEG - 509.3 ko

Crédits photo : Nicolas Moulard, UNSS93

A lire aussi : Handi’Cap de faire du sport : ça plane pour eux !

à lire aussi
Jeunesse Sevran

Les éco-collégien·ne·s au chevet de la planète

Plus de 120 jeunes de Seine-Saint-Denis ont participé le 16 juin à la sixième édition du séminaire éco-collège au parc départemental de la Poudrerie, à Sevran, en présence de la conseillère départementale Élodie Girardet. L’occasion de rencontrer des associations et de présenter les projets de développement durable mis en place au sein de leur établissement.

Odyssée Jeunes Collèges Noisy-le-Sec

Odyssée Jeunes, étape 2 : La Normandie servie sur le grand plateau...

En 2022, le programme Odyssée Jeunes a repris son allure de croisière et le rythme de ses voyages pédagogiques montés par des collèges de Seine-Saint-Denis. D’ici l’été, collégiens et professeurs nous retracent ainsi quatre de leurs pérégrinations. Avec une deuxième étape cycliste et historique en Normandie dans le sillage du collège Prévert de Noisy-le-Sec.

Odyssée Jeunes Collèges Feuilleton

Odyssée Jeunes, étape 1 à Barcelone : si Gaudí m’était conté en mode écologique...

En 2022, le programme Odyssée Jeunes a repris son allure de croisière et le rythme de ses voyages pédagogiques montés par des collèges de Seine-Saint-Denis. D’ici l’été, collégiens et professeurs nous mettent ainsi dans les pas de quatre de leurs pérégrinations. Avec une première étape éco-responsable à Barcelone sur les traces de Gaudi, pour le collège Didier-Daurat du Bourget.