COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Livres La Courneuve IN Seine-Saint-Denis

Le livre est une attraction

Pour la 3e année, le Salon du Livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis a installé un grand parc de jeux autour de la lecture. Unique en son genre, il a proposé vingt-cinq attractions littéraires en plein air au parc départemental Georges-Valbon. Un événement In Seine-Saint-Denis soutenu par le Département. Reportage.

Il a 23 ans, mesure 1,79 m, pèse 65 kg. Son nom ? Cookiebob. Lui, c’est le personnage que vient de dessiner Labib, élève au collège Pierre-Brossolette de Bondy. Dans le parc littéraire proposé par le Salon du livre de la Seine-Saint-Denis installé cette année au parc Georges-Valbon de La Courneuve, on lit, on invente des histoires, on apprend à regarder les images, mais aussi on dessine. Et comme ce collégien, on invente un personnage littéraire qu‘il devra incarner par la suite dans le jeu de rôle que propose son atelier.

En lui attribuant 15/20 en Intelligence ,15/20 en Force et 18/20 en Défense, Labib dote son héros de pouvoirs. « Ça, c’est mon inspiration. Ça peut être n’importe qui, mais dans le livre c’est un jeune homme, un gentil alchimiste, il est du bon côté. En fait, il vit dans un monde où il y a une dictature. Et il veut lutter contre cette dictature. » Pour cela, il lui faudra trouver les indices dans le livre de Karim Friha « la Flamme et l’orage ».

JPEG - 44.6 ko

« Le livre est vraiment au centre de l’activité, explique une des animatrices. C’est en le parcourant que les enfants trouveront les indices nécessaires pour résoudre leur énigme et vaincre la dictature ». Le premier indice leur permettra de soigner le héros. Le deuxième d’échapper à la cité. Le troisième de monter jusqu’à la flamme. « Ça permet de ne pas survoler le livre, de rentrer vraiment dans l’histoire et de se mettre à la place des personnages » , ajoute-t-elle.

Des ateliers, il y en a pour tous les âges dans ce parc pas comme les autres, proposé dans le cadre de "Partir en livre", une opération qui a cette année attiré 14100 visiteurs. Comme l’an dernier, des transats sont installés aux couleurs de Télérama, l’un des gros partenaires de ce parc d’attractions littéraires. Un casque sur les oreilles, les enfants écoutent des livres. Il y a aussi ce Memory inventé par Michel Séonnet et Zaüavec l’éditeur Rue du monde, qui permet de réaliser des cadavres exquis : « je plante des salades arc-en-ciel avec les animaux du zoo », écrira une petite fille de CP très inspirée, devant un auditoire ébahi. « Tu pourras continuer l’histoire que tu viens de commencer à la maison ou au centre de loisirs... » lui propose une animatrice. Beaucoup d’enfants lisent tout simplement, attirés par une couverture, le graphisme, un personnage.

JPEG - 108.5 ko

Justement dans l’atelier Zoom & dézoom imaginé à partir du livre Dedans Dehors de Anne-Margot Ramstein&Matthias Aregui aux éditions Albin Michel Jeunesse/ trapèZe, il est question d’apprendre à regarder l’image. Car celle-ci peut contenir tout une histoire. Et associée à une autre s’enrichir. Les enfants du centre de loisirs des Lilas, sont très concentrés pour trouver la bonne association. La première carte est un essaim d’abeilles. A quoi l’associer ? « Est-ce qu’ils chauffent ? » demande l’animatrice au groupe d’enfants tandis qu’ils trouvent le champ de fleurs multicolore où se cache une minuscule abeille. « Vous êtes trop forts », s’exclame l’animatrice.

Cruschiform, qui a été couronnée par le Prix « Pépite du livre illustré » en 2017, et le Prix Andersen illustration en 2018, se promène dans ses allées le jour de l’inauguration : « C’est merveilleux qu’il existe des initiatives de cette envergure-là. Je trouve ça hyper dynamique, très volontaire et participatif. Ça investit un peu tout le monde : les auteurs, les éditeurs ». Cette auteure apprécie notamment le travail de partage autour du livre, avec ces moments vraiment destinés à échanger. Elle a adapté son jeu de cartes « Colorama » pour le parc littéraire. Elle ajoute à ce propos : « Le fait qu’il y ait comme ça des centres de loisirs, des groupes scolaires qui y sont conviés collectivement. C’est très bien pour les enfants qui n’ont peut-être pas la chance de partir en vacances. Je sens les enfants tout à fait à l’aise avec le principe de parc d’attraction littéraire. On les sent complètement dans les activités. »

JPEG - 70.7 ko

Le parc d’attractions littéraires fait partie des initiatives de l’opération nationale « Partir en livre » proposée par le Centre national du livre. Un partenaire qui a fait don de nombreux livres, se félicite Sylvie Vassallo la directrice du SLPJ qui ajoute : « Nous avons sollicité tous les partenaires du Parc d’attractions littéraires qui nous ont donné des livres. Chaque enfant partira avec un ouvrage de son choix ».

Ouvert jusqu’au mardi 17 juillet 2018 de 10h à 18h. L’entrée au Parc d’attractions et toutes les animations proposées étaient gratuites et sans inscription pour le grand public.

à lire aussi
Bande dessinée

Albert Uderzo, dernier banquet

Albert Uderzo, créateur entre autres d’Astérix avec son acolyte René Goscinny, est mort ce mardi à 92 ans. Ce dessinateur de génie avait un lien fort à la Seine-Saint-Denis : après avoir grandi à Clichy-sous-Bois, c’est dans un HLM de Bobigny que lui et Goscinny avaient commencé à donner naissance à l’irréductible Gaulois. Voici l’article que nous lui avions consacré en septembre 2019, à l’occasion des 60 ans de la naissance d’Astérix.

Ateliers et cours Parcs départementaux Patrimoine

« La poudrerie, un patrimoine qui cartonne » : acte 1 !

Cinq rendez-vous devaient se succéder. L’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement en auront cependant décidé autrement. Samedi 14 mars, au parc départemental de la Poudrerie, s’est donc tenu l’unique atelier de préparation au projet artistique participatif d’Olivier Grossetête. Malgré le contexte et une météo peu avenante, ils étaient une petite trentaine de personnes à y prendre part, pour imaginer et réinventer ensemble le bâtiment de la cartoucherie. Reportage.

Théâtre

Bezace, le communard

Didier Bezace, metteur en scène et directeur du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, centre dramatique national, est décédé mercredi 11 mars 2020. Ardent défenseur d’un théâtre de qualité accessible à toutes et à tous, plusieurs fois récompensé par un Molière, nous l’avions suivi en 2009 toute une journée alors qu’il jouait "Après la répétition" d’Ingmar Bergman. Voici le reportage tel qu’il est paru alors dans le magazine départemental de novembre 2009.

Radio Pantin Aubervilliers

Le son au coeur de la Cité

« La Cassette » devrait commencer à tourner au second semestre 2020. Aux confins d’Aubervilliers et de Pantin, ce nouveau « tiers-lieu » imaginé par des amoureux de la radio est dédié à la création sonore. Il abritera la jeune école de radio du collectif « Transmission », gratuite et ouverte à tous.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.