Catégories
Seine Saint-Denis
Saint-Denis Actions éducatives

Le Département passeur de la mémoire de l’esclavage

À la veille des 20 ans de la loi du 21 mai 2001, dite « loi Taubira », le Département a signé une convention ambitieuse avec la Fondation pour la mémoire de l’esclavage (FME) à Saint-Denis. L’objectif : multiplier les actions de sensibilisation à la mémoire des traites négrières, de l’esclavage et de leurs abolitions dans les collèges et auprès du grand public.

« Jean-Marc Ayrault, le président de la FME et Stéphane Troussel, le président du Département de la Seine-Saint-Denis ont noué un partenariat informel depuis un an et mis en place deux projets éducatifs dans des collèges à titre expérimental » déclare Nadia Wainstain, historienne et responsable du pôle éducation de la Fondation. L’expérience ayant été plus que positive, les deux institutions ont décidé de dupliquer voire généraliser ces projets éducatifs à l’ensemble des établissements scolaires de la Seine-Saint-Denis et de multiplier les actions de sensibilisation du grand public sur cette page sombre de l’histoire.

Des projets éducatifs contre les discriminations et le racisme

Grâce au travail en commun mené par la FME et la Direction Education et Jeunesse (DEJ) du Département, deux parcours mémoriels ont été mis en place depuis octobre 2020 au sein des collèges Eric-Tabarly aux Pavillons-sous-Bois et Lenain-de-Tillemont à Montreuil dans le cadre du programme Odyssée jeunes. « Une historienne a présenté en classe le métier de chercheur et nous avons pu, malgré la crise sanitaire, faire une sortie aux Archives diplomatiques de La Courneuve avec mes élèves de quatrième » précise Christine Atangana, professeur d’histoire-géographie au collège Eric-Tabarly. Une illustratrice a également accompagné les jeunes dans la réalisation d’une fresque sur le monde de la plantation, le marronnage et les rebellions qui ont jalonné les traites négrières.
Kobel Diop, professeur d’anglais est également très satisfaite du parcours Histoire et mémoire de l’esclavage mis en oeuvre au collège Lenain-de-Tillemont. L’exposition "De sucre et de sang : l’histoire des esclaves racontée par l’archéologie" de l’INRAP a été installée dans le CDI de cet établissement. Une conteuse du Labo des histoires a également incité les élèves à étudier la vie de personnages comme Toussaint Louverture ou Jean-Baptiste Bellay puis à écrire un texte à la première personne pour évoquer leur combat. Les jeunes profiteront aussi en juin d’une visite au Panthéon à la rencontre des grands hommes qui, comme Victor Schoelcher, ont contribué à l’abolition de l’esclavage.

Toucher aussi le grand public

Le Département de la Seine-Saint-Denis et la Fondation souhaitent organiser par la suite des animations pour rappeler au grand public la violence du système esclavagiste et ses 28 millions de victimes africaines.
« La transmission de la mémoire est un enjeu de civilisation, qui doit être partagé de manière apaisée, sans esprit de polémique » conclut Jean-Marc Ayrault, qui rappelle que 40 millions de personnes sont encore touchées dans le monde par des formes comparables d’exploitations : travail des enfants, servitude pour dettes, proxénétisme...

PNG - 874.9 ko

Crédit-photo : Nicolas Moulard

à lire aussi
Education aux médias Romainville Le Pré-Saint-Gervais

La Grande Bibliothèque leur déroule le tapis rouge

Mardi 8 juin, quatre résidences de journalistes menées dans des collèges du département ont connu leur dénouement à la Bibliothèque nationale de France. Outre l’honneur de déposer leurs productions dans les archives de ce lieu prestigieux, les collégien·n·es impliqué·es auront puisé dans ces projets confiance, meilleure connaissance du journalisme et esprit critique. Reportage et vidéo.

Environnement Actions éducatives Montreuil

A Montreuil, le collège Sólveig-Anspach se met à l’heure du développement durable

Dans le cadre de la Semaine académique du développement durable (31 mai-4 juin), le collège Sólveig-Anspach de Montreuil a accueilli Les Petits Débrouillards. Cette association, par le biais de son dispositif « Science Tour », a proposé toute la semaine des ateliers pratiques pour sensibiliser les élèves à la protection de l’environnement.

Santé & Prévention Livry-Gargan

Un parcours santé en collège pour la fin de l’année

Escape game, serious game, interventions de spécialistes de la lutte contre le dopage, contre les addictions, dégustations de petits déj’ « healthy » ... Pendant une semaine, le programme habituel des collégiens de Lucie-Aubrac, à Livry-Gargan, a été bousculé par une exceptionnelle « semaine de la santé » concoctée par leurs profs de SVT. Les connaissances ainsi acquises pourraient bien être évaluées et compter pour le brevet d’ici un ou deux ans.

Villemomble Collège

L’archéologie funéraire s’invite au collège

Cinq classes de jeunes Séquano-Dionysien·ne·s ont découvert cette année les spécificités de l’archéologie funéraire en étudiant les objets issus des fouilles de la nécropole gauloise de Bobigny, dans le cadre d’un parcours Culture et Art au Collège. Les élèves du collège Jean-de-Beaumont à Villemomble ont ainsi pu manipuler courant mai les restes osseux d’un barde celte, en compagnie d’une archéologue.