Catégories
Seine Saint-Denis
Génération jeux Stains Montreuil Gagny

Le Département investit pour les sportives et sportifs

A Stains, à Gagny, à Montreuil/Bagnolet, le Département vient d’inaugurer trois nouveaux équipements sportifs. Le fruit du Plan de rattrapage des Équipements Sportifs (P.R.E.S.) voté par le Département. VIDÉO

JPEG - 8.4 ko

En Seine-Saint-Denis, ce n’est pas si simple de pratiquer une activité sportive. Notre département est l’un des trois moins bien dotés en équipements sportifs publics par habitant (16,2 équipements pour 10 000 habitants en Seine-Saint-Denis, 25 en Ile-de-France et 49,6 en France). Le P.R.E.S constitue une formidable opportunité pour remédier au vieillissement du patrimoine sportif existant et rééquilibrer la répartition des équipements sur l’ensemble du territoire. L’objectif est d’améliorer les conditions de pratique pour tous les publics et d’intensifier l’usage de certains espaces sportifs existants.

Élaboré conjointement par les services de l’Etat, le Département et le mouvement sportif séquano-dionysien, le P.R.E.S est constitué de 74 projets, portés par 34 communes. Il prévoit la couverture de 40 courts de tennis, la réalisation de 30 terrains en gazon synthétique (dont 3 de rugby et 2 mixtes football-rugby), la rénovation de 23 gymnases, notamment dans la partie Est du Département aux fins de rééquilibrage. Malgré un contexte budgétaire difficile, l’engagement exceptionnel du Conseil général s’élève à 12.5M€. Le mouvement sportif participera également au financement de ce plan, ainsi que la Région Ile-de-France. Cet investissement s’ajoute à la réalisation de 24 équipements sportifs intégrés au Plan Exceptionnel d’Investissement en faveur des collèges.

A cet effort vient s’ajouter le Plan piscines. 40 Millions d’euros seront casacrés à la construction de cinq nouvelles piscines à Aulnay-sous-Bois, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis/La Courneuve, Aubervilliers et Bondy/Noisy-le-Sec ou Bagnolet. Dix-sept autres piscines seront rénovées. Et avec les J.O. de Paris 2024, d’autres équipements seront rénovés pour servir de lieu d’entraînement pour les athlètes.

JPEG - 72.1 ko
Je signe l'appel
à lire aussi
Course à pied JOP 2024 Noisy-le-Grand

Christian Cordier, la couleur de la solidarité

Tout jeune retraité, cet ancien prof de sport au collège international de Noisy-le-Grand a choisi de se faire l’ambassadeur de l’olympisme en courant 2024 km jusqu’aux JO de 2024. Et son projet « De Lima 2017 à Paris 2024 », qui ne se veut pas que sportif mais aussi solidaire, a déjà fait des émules, notamment parmi de jeunes lycéens de Bondy.

Tennis de table

Chercheuse d’or

Trois médailles d’or et une de bronze aux championnats d’Europe cadet pour Prithika Pavade, l’espoir du Saint-Denis US tennis de table 93. Un résultat exceptionnel, mais logique au regard du talent et du sérieux au travail de Prithika qui a 15 ans compte déjà un palmarès impressionnant.

Olympiade culturelle Actions pour les Jeux

La Seine-Saint-Denis dans les starting-blocks pour l’Olympiade culturelle

Fin 2020, un grand programme culturel liant art et sport doit démarrer sur fond de Jeux olympiques et paralympiques 2024. La Seine-Saint-Denis, qui abritera les équipements olympiques majeurs en 2024, ne souhaite en aucun cas manquer ce rendez-vous : les acteurs du spectacle vivant, réunis au festival d’Avignon, ont donc tenu une première réunion jeudi 11 juillet avec le directeur de la Culture au Comité d’organisation des Jeux.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.