Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis
Actions pour les Jeux

Lancement de l’atelier de la Fabrique des Jeux en Seine-Saint-Denis

Le 14 novembre, la Fabrique des Jeux en Seine-Saint-Denis et les acteurs de l’Économie Sociale et solidaire (ESS) de la Seine-Saint-Denis donnent le coup d’envoi d’un 1er atelier visant à lancer une mobilisation forte en la matière dans le cadre de l’accueil des Jeux de Paris 2024.

Après son lancement en juin, la Fabrique des Jeux entre dans une nouvelle phase avec le début de ses ateliers thématiques. Leur objectif est de rassembler les acteurs du territoire pour construire des actions utiles et concrètes permettant de saisir toutes les opportunités offertes par l’accueil en Seine-Saint-Denis des Jeux de Paris 2024.

Le mercredi 14 novembre, ce sont donc les acteurs ESS de la Seine-Saint-Denis qui engagent cette mobilisation. Ce lancement interviendra dans le cadre de la journée départementale du mois de l’ESS, afin notamment de présenter un manifeste des attentes du secteur liées aux JOP de 2024. Ce sera également l’occasion de discuter et débattre sur les attentes et la mobilisation du secteur vis-à-vis des Jeux.

Et il y a de quoi… Entre les 119 000 à 247 000 emplois attendus pour la période 2017-2024 et la charte SOLIDEO visant à ce que 25 % du montant global des marchés attribués soient rendus accessibles aux TPE-PME ainsi qu’aux acteurs de l’ESS et à ce que 10 % du volume horaire total soit réservé aux personnes évoluant dans des parcours d’insertion, les enjeux sont nombreux pour les acteurs de l’ESS et leur rôle pourrait croître. Un rôle déjà important en Seine-Saint-Denis avec plus de 30 000 salariés dans le secteur et des acteurs qui apparaissent plus que jamais comme des moteurs pour l’emploi, le développement économique et social des territoires, la cohésion sociale et la lutte contre les discriminations à l’embauche.

— 

Informations pratiques

Journée départementale de l’ESS : les attentes des acteurs de l’ESS vis-à-vis des JOP 2024
Quand : Mercredi 14 novembre 2018 à partir de 14h
 : 191 avenue Paul Vaillant Couturier, 93000 Bobigny
Entrée gratuite
(Métro Pablo Picasso Ligne 5 ou Tram T1 – Jean Rostand)

à lire aussi
Judo

Après le Covid, l’Etoile du Blanc-Mesnil veut à nouveau briller

Astride, Cyrille, Guillaume, Madeleine, Margaux et Romane, judokas de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil, savourent actuellement aux Ménuires, dans les montagnes savoyardes, un stage d’oxygénation, première étape de leur déconfinement. A peine serrée la ceinture de leur kimono, ils avouent une vraie soif de combats et une irrépressible faim de compétitions. Leur prochain rendez-vous international pourrait être, en novembre, les championnats d’Europe à Prague, initialement prévus en mai…

Course solidaire Jeux olympiques et paralympiques

Journée olympique : l’hommage du sport de Seine-Saint-Denis aux soignant·e·s

Mardi 23 juin, la traditionnelle journée olympique s’est reconvertie en marathon de la solidarité en hommage aux soignant·e·s. Six groupes de coureurs et coureuses sont à cette occasion parti·e·s de l’Insep à Vincennes vers différents hôpitaux de la région parisienne. Nous avons suivi celui de l’UNSS 93, constitué de lycéens et lycéennes de Bondy et d’enseignant·e·s, parti·e·s en petite foulée dire merci à des hôpitaux de Seine-Saint-Denis.

Piscines

Un centre aquatique olympique axé sur l’héritage

Mardi 9 juin, la Métropole du Grand Paris a organisé une visite du chantier de la future piscine olympique de Saint-Denis. Situé juste en face du Stade de France, cet équipement accueillera plusieurs épreuves pendant les Jeux de Paris 2024. Mais sa présence est surtout fondamentale pour l’après-Jeux, dans un territoire où un enfant sur deux ne sait pas nager à son entrée en 6e. Reportage.

Continuité pédagogique Karaté Pierrefitte-sur-Seine

Lamya Matoub : « Les enfants comprennent très bien l’angoisse que crée la crise sanitaire… »

À 28 ans, la karatéka pierrefittoise s’est forgée un sublime palmarès avec sept victoires en Coupe de France, la médaille d’or puis de bronze aux Jeux africains et la première marche du podium aux Jeux mondiaux en 2017… L’athlète qui porte les couleurs de l’Algérie prépare désormais les JO de Tokyo, reportés d’un an. Institutrice à Sarcelles, cette battante gère aussi la continuité pédagogique de ses élèves de maternelle.