Catégories
Actions pour les Jeux
Actions pour les Jeux Économie & Emploi JOP 2024 Bobigny

PME, faites vos jeux !

Mercredi 19 décembre, dans le cadre de la Fabrique des jeux, a eu lieu le premier rendez-vous entre les PME du 93 et Solideo, société chargée de livrer les équipements pérennes des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, en 2024. Au cœur de la rencontre, la question de l’héritage économique et éthique laissé ces grands travaux, dont le budget atteint 3 milliards d’euros.

Actions pour les Jeux Natation

De l’eau au moulin du savoir-nager…

Le 3 décembre, le collectif départemental « Nager en Seine-Saint-Denis » se réunissait pour la première fois. Son objectif : rendre plus accessible l’apprentissage de la natation dans notre département d’ici à 2024 en mutualisant expériences et solutions. Petit tour d’horizon de quelques pistes d’actions.

Actions pour les Jeux JOP 2024

La Seine-Saint-Denis obtient des garanties et reste mobilisée

A la suite de la publication de rapports des inspections générales qui préconisaient de revenir largement sur les héritages olympiques du dossier de candidature de Paris 2024, Stéphane Troussel avait réaffirmé, comme l’ensemble des élus, sa volonté que la Seine-Saint-Denis ne devienne pas la variable d’ajustement et que l’ambition de la candidature que le Département a portée ne soit pas revue au risque de la dénaturer.

Actions pour les Jeux JOP 2024

8 piscines pour la Seine-Saint-Denis après les Jeux

C’est désormais acté : les Jeux de 2024 laisseront 8 piscines, nouvelles ou rénovées, sur notre territoire ainsi que 15 millions d’euros de plus pour le plan piscines du Département. Une bonne nouvelle pour les habitants. Florilège de réactions en marge des 24h du waterpolo, organisées les 23 et 24 juin à Saint-Denis.

Actions pour les Jeux

JOP 2024 : la Seine-Saint-Denis obtient des garanties et reste mobilisée

A la suite de la publication de rapports des inspections générales qui préconisaient de revenir largement sur les héritages olympiques du dossier de candidature de Paris 2024, j’avais réaffirmé, comme l’ensemble des élus, ma volonté que la Seine-Saint-Denis ne devienne pas la variable d’ajustement et que l’ambition de la candidature que nous avons portée ne soit pas revue au risque de la dénaturer. Lire la suite du communiqué de presse de Stéphane Troussel.