Catégories
Seine Saint-Denis
Génération jeux Site hôte JOP 2024

La Seine-Saint-Denis célèbre les Jeux à la Cité du Cinéma

Vendredi 22 septembre, le Département de la Seine-Saint-Denis, Plaine Commune et Est Ensemble ont invité toutes celles et ceux qui ont œuvré à la candidature de Paris à l’organisation des JOP 2024 à fêter leur succès. REPORTAGE et VIDÉO.

JPEG - 87.6 ko

Dans la grande halle de la Cité du cinéma (futur restaurant des athlètes olympiques !) les acteurs du mouvement sportif, de l’économie, de la culture ont pu assister à des démonstrations de tennis de table avec la génération 2024 du Saint-Denis US TT 93. Un peu plus loin, les espoirs du CA Montreuil 93 montraient leur savoir-faire à la perche, concurrencés en hauteur par les bonds des jeunes de l’Accro tramp Sevran sur leur trampoline.

JPEG - 102.9 ko

Dès l’entrée, la vice-championne olympique Sarah Ourahmoune proposait aux visiteurs de s’essayer à la boxe, via des gants connectés. Tout au long de la halle, les affiches du photographe Manolo Mylonas mettaient les sportifs en scène dans la ville, le tout sous le regard approbateur de Laura Flessel, ministre des sports. Une belle soirée qui lance le prochain défi de la Seine-Saint-Denis : construire les plus beaux Jeux olympiques !

JPEG - 80.5 ko
à lire aussi
J.O.P Tokyo Saint-Denis Athlétisme

Timothée Adolphe, la médaille de l’obstination

A 31 ans, le sprinter non-voyant de Saint-Denis Emotion a enfin décroché cet été une médaille paralympique - l’argent sur 100m - à Tokyo. Un résultat d’autant plus méritant que cinq jours auparavant, il avait une nouvelle fois été disqualifié sur 400m, comme à Rio en 2016. Apaisé, le « guépard blanc » est maintenant déjà tourné vers Paris 2024, où il compte là aussi doubler.

J.O.P Tokyo

Des athlètes en forme olympique

Dix médailles olympiques, de belles performances et des émotions à foison : c’est le bilan des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo pour une Seine-Saint-Denis qui aura une fois de plus montré que la performance s’accorde aussi au féminin.

J.O.P Tokyo Basket ball Villepinte

Avec Diandra Tchatchouang, les paniers sont toujours bien garnis...

De retour dans sa ville de La Courneuve avant d’attaquer une nouvelle saison sportive, la médaillée de bronze des Jeux Olympiques de Tokyo a retrouvé son école primaire pour une distribution de matériel au lendemain de la rentrée. Avec son association Study Hall 93, la numéro 93 des Bleues et de Montpellier, s’investit aussi depuis 2019 sur le terrain de l’éducation. Objectif : ouvrir les plus jeunes au monde avant de l’accueillir lors des Jeux de 2024.