Catégories
Seine Saint-Denis
Portrait JOP 2024 IN Seine-Saint-Denis

Florian Gravier, La Courneuve comme terrain de jeux

Danseur et globe-trotter sur des rollers, ce trentenaire a eu l’idée de faire pousser des roues amovibles sous la plupart des chaussures. Un concept qui décolle depuis la Pépinière des 4000.

Le printemps va être très actif pour Florian Gravier, créateur à La Courneuve de Flaneurz, une start-up qui met des roues sous vos baskets. « Au départ un rêve d’enfant, à l’arrivée un produit breveté », résume ce trentenaire qui a lancé son aventure entrepreneuriale en 2013.

Quatre ans plus tard, c’est l’effervescence du côté de la pépinière d’entreprise des 4000 à La Courneuve. « Fin avril, on sort une nouvelle collection et en juin on va sortir un modèle réalisé en partenariat avec Veja, une marque issue du commerce équitable », raconte Florian, ex-cuisinier qui avait pris l’habitude de se déplacer sur des rollers adaptés par ses soins sur ses baskets du moment. Un bricolage devenu plus tard une mécanique bien huilée grâce à l’aide d’Arnaud Darut-Giard, un jeune ingénieur. Si bien qu’aujourd’hui, Flaneurz propose une gamme de sneakers prêts à rouler ou offre la possibilité de greffer des roues sous la plupart des chaussures.

Un concept qui commence, au fil des mois, à dépasser les frontières du microcosme du roller : « On a créé trois emplois en 2016. Un CDD, un CDI et un contrat professionnel », détaille Florian Gravier. « Pour 2017, avec mon associé, on prévoit de une à deux créations de postes. »

Et, la start-up qui dispose déjà de vingt-cinq points de vente à travers le monde de Shanghai à New York en passant par Londres, ne compte pas s’arrêter là : « On est en pourparlers avec plusieurs grandes marques pour associer notre technologie à leurs produits », explique son créateur. « Il y a des promesses très positives, mais cela suppose maintenant beaucoup d’investissement en termes de machines-outils. »

D’où l’indispensable étape d’une nouvelle levée de fonds qui s’annonce à l’horizon. « Elle nous permettra aussi de baisser les prix de vente de nos produits de manière à être plus abordable pour le grand public  », détaille encore Florian Gravier qui a découvert le roller-quad lorsqu’il était enfant. Une passion qui ne l’a jamais quitté puisque roller aux pieds, il a sillonné le monde, se posant un moment à New York où il a parfait ses talents de danseur sur rollers à Central Park.

En attendant d’élargir son capital, les baskets Flaneurz assemblées et transformées à La Courneuve -avec des composants venus d’Italie et des Etats-Unis -affichent encore un prix de 380 euros minimum. Mais, voir la Seine-Saint-Denis accéder au rang d’hôte olympique pour 2024 –décision le 13 septembre 2017- pourrait, pour Flaneurz, être une porte d’entrée supplémentaire auprès de potentiels investisseurs. « Cette candidature peut effectivement être un accélérateur positif pour l’image de la Seine-Saint-Denis et donc pour nous », observe Florian Gravier, originaire du Val d’Oise, mais qui espère bien rester dans le département quand le moment sera venu de quitter la pépinière de La Courneuve. « Notre local de 78 m2 commence à devenir petit et de toute façon on n’a pas vocation à rester au-delà de notre contrat de six ans dans la pépinière , poursuit l’ambassadeur du « IN Seine-Saint-Denis ». Ce qui est sûr, c’est qu’on a vraiment envie de rester sur le territoire de Plaine Commune qui nous a largement accompagnés et on veut aussi participer au maximum au développement de l’économie locale. La Seine-Saint-Denis, c’est un territoire en lequel on croit, avec un vrai dynamisme, avec le plus fort taux de création d’entreprises en Ile-de-France. Il y a tout pour avancer ici… »

Et encore plus vite sur des roulettes…

à lire aussi
Confinement

2 000 PC portables pour les agent·e·s en télétravail

Les distributions de PC portables au personnel départemental en télétravail se poursuivent. Objectif : permettre aux agent·e·s qui le peuvent de travailler depuis leur domicile pour assurer la continuité du service public départemental en toutes situations.

Économie & Emploi

Les métiers de l’enfance, des itinéraires vers l’emploi...

Entre le 9 octobre et le 20 novembre 2020, un bus itinérant sillonne la Seine-Saint-Denis afin de présenter les offres d’emplois dans les métiers de l’enfance. Une quinzaine d’étapes pour mieux faire connaître une palette de métiers cruciaux pour notre territoire, dans le strict respect des gestes barrières et des dernières mesures sanitaires.

Inclusion Montreuil Handicap

Chez DEAFI, solidarité, exigence et réussite

DEAFI est une entreprise montreuilloise qui forme et emploie des personnes sourdes et malentendantes et propose des services de relations clientèle en langue des signes à de grandes entreprises. Ou comment, avec des personnes éloignées de l’emploi, des idées et de la méthode, on peut atteindre l’excellence.