Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis
Jeux olympiques et paralympiques À suivre Saint-Ouen Livry-Gargan Epinay-sur-Seine Aulnay-sous-Bois

En avant marche vers les Jeux…

Dimanche 6 octobre, l’évènement « 24 000 pas pour 2024 » vous invite à sillonner la Seine-Saint-Denis des futurs Jeux olympiques et paralympiques. Au programme, quatre balades gratuites avec l’objectif de rallier le parc départemental Georges-Valbon pour une après-midi sportive et ludique...

En avant marche vers les Jeux… Le jeu de mots est facile, mais c’est bien l’objectif de l’évènement « 24 000 pas pour 2024 », soit quatre parcours de randonnées pédestres -13 ou 14 kilomètres selon les itinéraires- programmés le dimanche 6 octobre (1) avec l’objectif affiché de sillonner la future Seine-Saint-Denis olympique. « Ce qu’on veut avec cet évènement qui a pris le relais des deux dernières éditions des 24 kilomètres pour 2024, c’est emmener un maximum de personnes sur le chemin des Jeux et leur faire découvrir que la Seine-Saint-Denis est déjà un vrai territoire de sports », détaille Jean-Paul Auger, président du Comité départemental de la randonnée pédestre de Seine- Saint-Denis, à la manœuvre sur le volet de l’organisation sportive aux côtés de la FSGT 93 et du Comité départemental olympique et sportif de Seine-Saint-Denis.

Un patrimoine à découvrir

JPEG - 14.9 ko

Chacune des quatre balades gratuites au départ d’Epinay, Saint-Ouen, Livry-Gargan ou Aulnay sera donc l’occasion d’arpenter via des visites commentées différents terrains des Jeux de 2024 : l’éco-quartier « Pleyel – Bords de Seine » à cheval sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L’Ile-Saint-Denis qui accueillera le futur village des athlètes ou le site du village des médias à Dugny. « Et, à côté de l’aspect sportif, nous avons aussi travaillé avec le Comité départemental du tourisme à créer des marches propices à la découverte d’éléments du patrimoine historique ou culturel du 93 comme la Cité de la Muette à Drancy, les studios d’Epinay, la cité-jardin de Stains… Avec comme point commun des parcours de niveau facile et donc accessibles à toutes et à tous. Une de nos quatre randonnées au départ de Livry-Gargan sera même le prétexte à une « yoga-balade » avec des arrêts pour des séances de yoga », poursuit Jean-Paul Auger.

Bref, pas question de vous mettre sur les rotules pour l’arrivée commune des quatre randonnées matinales au Village des 24 000 pas qui aura pris place - de 14 à 18 heures - sur la circulaire du parc départemental Georges-Valbon. Pour les randonneurs et randonneuses qui en auront encore sous la semelle et pour tous les autres, toute une palette d’animations sportives sera proposée gratuitement. En vrac et entre autres : badminton, mur d’escalade, marche nordique, hockey-sur-gazon, tir à l’arc, balade en poney pour les plus jeunes ou bien encore une initiation au BungyPump, une variante tonique de la marche où il s’agit de se muscler sans y penser - selon les promoteurs du gadget - en poussant sur des bâtons munis de résistance. Mais, toujours un pas après l’autre…


(1) Inscriptions et programme complet de l’évènement sur www.randopedestre93.fr et www.tourisme93.fr

à lire aussi
Judo

Après le Covid, l’Etoile du Blanc-Mesnil veut à nouveau briller

Astride, Cyrille, Guillaume, Madeleine, Margaux et Romane, judokas de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil, savourent actuellement aux Ménuires, dans les montagnes savoyardes, un stage d’oxygénation, première étape de leur déconfinement. A peine serrée la ceinture de leur kimono, ils avouent une vraie soif de combats et une irrépressible faim de compétitions. Leur prochain rendez-vous international pourrait être, en novembre, les championnats d’Europe à Prague, initialement prévus en mai…

Course solidaire Jeux olympiques et paralympiques

Journée olympique : l’hommage du sport de Seine-Saint-Denis aux soignant·e·s

Mardi 23 juin, la traditionnelle journée olympique s’est reconvertie en marathon de la solidarité en hommage aux soignant·e·s. Six groupes de coureurs et coureuses sont à cette occasion parti·e·s de l’Insep à Vincennes vers différents hôpitaux de la région parisienne. Nous avons suivi celui de l’UNSS 93, constitué de lycéens et lycéennes de Bondy et d’enseignant·e·s, parti·e·s en petite foulée dire merci à des hôpitaux de Seine-Saint-Denis.

Piscines

Un centre aquatique olympique axé sur l’héritage

Mardi 9 juin, la Métropole du Grand Paris a organisé une visite du chantier de la future piscine olympique de Saint-Denis. Situé juste en face du Stade de France, cet équipement accueillera plusieurs épreuves pendant les Jeux de Paris 2024. Mais sa présence est surtout fondamentale pour l’après-Jeux, dans un territoire où un enfant sur deux ne sait pas nager à son entrée en 6e. Reportage.

Continuité pédagogique Karaté Pierrefitte-sur-Seine

Lamya Matoub : « Les enfants comprennent très bien l’angoisse que crée la crise sanitaire… »

À 28 ans, la karatéka pierrefittoise s’est forgée un sublime palmarès avec sept victoires en Coupe de France, la médaille d’or puis de bronze aux Jeux africains et la première marche du podium aux Jeux mondiaux en 2017… L’athlète qui porte les couleurs de l’Algérie prépare désormais les JO de Tokyo, reportés d’un an. Institutrice à Sarcelles, cette battante gère aussi la continuité pédagogique de ses élèves de maternelle.