Catégories
Seine Saint-Denis
Exposition Bobigny

Du fond de l’océan des étoiles nouvelles…

L’art contemporain vous a toujours intrigué∙e mais vous avez un peu de mal à analyser les créations présentées ? Le Département et la Ville de Bobigny vous convient à une exposition dédiée aux mondes inexplorés visible jusqu’au 12 février à la médiathèque Elsa Triolet de Bobigny. C’est l’occasion ou jamais de poser un œil neuf sur ce mouvement et de découvrir des créations mystérieuses inspirées par les univers cachés « sous la surface du visible ».

Le titre oxymorique de l’exposition est directement inspiré du célèbre poème « Les conquérants » de José Maria de Heredia (1842-1905) décrivant la fascination des conquistadors espagnols pour les territoires inconnus et la conquête de l’or. « Je voulais traduire par l’image cette idée d’aller explorer des mondes ignorés et de ne pas forcément trouver ce que l’on attend » explique Nathalie Lafforgue, commissaire de l’exposition et chargée de projet de la Direction départementale de la culture, du patrimoine, des sports et des loisirs. « Les conquêtes du 19ème siècle d’ordre scientifique ont permis d’explorer les abysses, les failles géologiques ou les volcans, des univers mystérieux qui intéressent aussi le domaine de l’art ».

Les œuvres d’art visuel exposées : photographies, dessins, sculptures, peintures… choisies parmi la Collection d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis vous embarqueront dans un étrange et fascinant voyage vers de nouveaux imaginaires et le renversement de vos repères sensibles.

Alors, pour reprendre le titre de la série de photographies de Stéphanie Solinas, « pourquoi pas » plonger nos regards sous la glace ou dans les creux de la terre d’Islande pour approcher le monde caché des elfes ? « Pourquoi pas » glisser dans la gangue du magma avec Anish Kapoor, voyager sous le volcan avec Paulo Abreu, déambuler dans le monde étrange des matières alimentaires avec Michel Blazy, parcourir les îles imaginaires de Marcel Miracle, se risquer dans l’univers minéral hostile et fascinant de Mihai Grecu et partir explorer bien d’autres voyages intérieurs…

Vous serez envouté∙e par cette vingtaine d’œuvres d’art d’aspect quasiment contemplatif réalisées avec une grande diversité de formats : emploi du cyanotype, un procédé photographique monochrome ancien, représentation de photos spatiales ou aquatiques, créations vidéo en Super 8…

L’exposition « Du fond de l’océan, des étoiles nouvelles » vous invite à vous laisser surprendre par ces créations entre figuration et abstraction qui troubleront votre perception de la réalité sensible… Ne ratez pas la visite commentée samedi 22 janvier à 16h avec la commissaire d’exposition Nathalie Lafforgue. Avis aux amateur∙rice∙s de voyages imaginaires !

Médiathèque municipale de Bobigny
4 rue de l’Union à Bobigny - Tramway T1 Hôtel de ville de Bobigny
Expo visible les mardis et jeudis de 15h à 19h, le mercredi et le samedi de 10h à 18h



Plus de 2500 œuvres entreposées à Tremblay

Créée en 1986, la Collection d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis rassemble 2530 œuvres acquises en France et à l’étranger, auprès d’artistes renommé∙e∙s ou de jeunes créateur∙rice∙s. Conservées dans une réserve à Tremblay-en-France, celles-ci sont régulièrement « sorties » et mises en lumière lors de prêts à des structures culturelles ou des nombreuses expositions menées avec les partenaires du Département.
« Nous organisons aussi des présentations d’oeuvres dans les collèges du territoire » déclare Nathalie Lafforgue. « Et nous sensibilisons les élèves à l’art contemporain en réalisant avec eux des petites expositions dans le cadre du programme Oeuvres en résidence ».
Les 2530 créations de la Collection départementale d’art contemporain ont par ailleurs été largement numérisées. Vous pouvez les découvrir sur la base de données en ligne régulièrement enrichie par le Service Art culture et territoire de la DCPSL.

Crédit-photo : Carine Arassus

à lire aussi
Performance Découverte Montreuil

À Montreuil, vivez une expérience hors du temps !

Et si demain, c’était vous ? 730 habitant·e·s de la Seine-Saint-Denis se relaient au lever et au coucher du soleil pour veiller en haut de la maison du parc départemental Jean-Moulin-Les Guilands. Cette performance participative, nommée Le Cycle des Veilleurs, offre une déconnexion totale et un panorama à couper le souffle ! Nous avons suivi la veille de Bernard en vidéo.

Cinéma Aubervilliers

Lyna Khoudri, la frangine d’Auber

Elle crevait l’écran dans Papicha, film pour lequel elle avait remporté le César du meilleur espoir féminin en 2020. On la retrouvera cette semaine à Cannes dans « Nos frangins », sur l’assassinat de l’étudiant Malik Oussekine. Lyna Khoudri dit être venue au cinéma progressivement, au fil des sorties organisées par les centres de loisirs d’Aubervilliers, sa ville de toujours. Portrait.