Catégories
Seine Saint-Denis
Livres Montreuil

Des livres jeunesse « Sens dessus dessous »

Mardi 11 octobre, les professionnels du livre jeunesse, des éditeurs aux libraires, les auteurs et la presse s’étaient réunis à l’Institut du Monde Arabe, pour la présentation du Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis qui aura lieu à Montreuil du 30 novembre au 5 décembre 2016. Une présentation aux couleurs du In-Seine-Saint-Denis.

« Sens dessus dessous » est une manière de s’intéresser aux bouleversements de l’enfance, au passage de l’enfance à l’adolescence mais aussi de s’interroger sur les bouleversements du monde", explique Sylvie Vassalo, la directrice du Salon du livre. « Une expression un peu mystérieuse qui évoque aussi le désordre, le chaos, le bouleversement des sens que procure la littérature et la littérature jeunesse, les émois, les perturbations que les enfants traversent », ajoute cette dernière, résolument optimiste et vigilante malgré tout : « selon une étude récente, les enfants sont les lecteurs les plus nombreux en France. Cela nous encoure à être attentif à ce que nous mettons entre leurs mains. »

Pas de ronron au Salon.

Avec un thème comme « Sens dessus dessous » on pouvait s’attendre à des changements et ils ont bien lieu. Et notamment dans le mode de désignation et les catégories de ses pépites. Les prix littéraires distribués par le Salon font fi désormais d’un classement par genre. Finis les prix album, prix documentaire, prix manga/bd etc… trois prix seront distribués : un prix pour les petits, un pour les moyens et un pour les grands choisis parmi une sélection de 36 ouvrages, une pépite d’or désignant le livre 2016, toute catégorie confondu. Un palmarès qui distingue les auteurs français ou francophones.

Et plein de surprises…

A l’occasion des 60 ans de Gaston, les dessinateurs du journal Spirou réaliseront une fresque le 3 décembre sous les yeux des spectateurs. Ceux et celles qui ont aimé « le Journal d’Aurore », écrit il y a dix ans par Marie Desplechin, vont apprécié la sortie d’une bande dessinée aux éditions de la rue de Sèvres et d’un film « Jamais Contente » réalisé par Emilie Deleuze et projeté en avant-première le 3 décembre au cinéma Le Méliès.

A nous les dédicaces !

Et pour ceux qui veulent rencontrer leur auteurs favoris en chair et en os, seront présents sur le Salon, entre autres, l’américain Jeff Kinney, le papa du « journal d’un dégonflé », Pef, Stéphanie Blake l’auteure du célébrissime « caca boudin », Susie Morgenstern, Timothée de Fombelle (sélectionné pour les pépites), le suédois Jacob Wegelius, le norvégien Oyvind Torseter…

La tendance du Booktube

Le Salon lance dès aujourd’hui un concours de critique littéraire jeunesse d’une minute sur Youtube. Si vous entre 11 et 20 ans, vous avez jusqu’au 20 novembre pour l’envoyer.

Gratuité

Le Salon du livre et de la presse est un lieu incontournable gratuit pour tous les enfants. Le magazine de la Seine-Saint-Denis vous offre une entrée gratuite en dernière page sous forme d’un coupon à découper à utiliser pour le week-end. Le Salon est en accès libre les mercredi 30 novembre et les jeudi 2 et vendredi 3 décembre.

JPEG - 107.8 ko
« Comme chaque année, je suis très heureux de participer à cette présentation qui est l’occasion de découvrir le thème du Salon du livre et de la presse jeunesse, ses innovations et ses conférences en tout genre. Je veux une nouvelle fois saluer sa capacité de créativité en Seine-Saint-Denis et bien au-delà. Je suis heureux d’être le premier partenaire public du CPLJ dont la mission est de permettre l’accès à l’œuvre littéraire pour les plus petits et les plus anciens. C’est notre marque de fabrique en Seine-Saint-Denis. ».
Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

« Le Département de la Seine-Saint-Denis mène une politique de la lecture. Ce que nous apprécions dans ce territoire ambitieux, cosmopolite c’est son expérimentation autour de la lecture et l’exploration autour de la littérature jeunesse »
Sylvie Vassalo, directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse
de Seine-Saint-Denis et ambassadrice du made in Seine-Saint-Denis

à lire aussi
Mémoire Eau & assainissement Patrimoine

Canal historique

200 ans c’est peu ou beaucoup au regard de l’Histoire ? Quelle que soit votre réponse, voilà déjà 2 siècles que le canal de l’Ourcq dessine les paysages des villes de Seine-Saint-Denis qu’il traverse. Débutant à Mareuil-sur-Ourcq dans les Hauts-de-France pour terminer son fil de l’eau dans le bassin de la Villette, embarquez pour une balade historique en vidéo ou en mots.

Musique Saint-Ouen

Serge Malik, la note bleue de Saint-Ouen

Cet Audonien pur jus, guitariste de studio, a joué avec Charles Aznavour, Michel Berger ou encore Nougaro. Il se souvient du Saint-Ouen de son enfance, de son ami Didier Lockwood avec qui il a créé le festival Jazz musette des Puces et de son grand-père, le fondateur du marché Malik du même nom. Portrait.

La Courneuve Théâtre Football

Joue-la comme elles

Résidente de la Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) de La Courneuve, la compagnie de théâtre Les Enfants du paradis a monté un spectacle mêlant comédiennes professionnelles et amateures sur l’une des premières équipes féminines de football à avoir vu le jour en Angleterre pendant la Première Guerre mondiale. Un projet mené avec l’association basée à Clichy-sous-Bois « Jouons comme elles » et qui a été présenté au public le 16 juillet.

Danse Pantin

Dans les pas des danseurs de la prépa Élan

Le Centre national de la danse a ouvert cette année une école de l’égalité des chances (Élan) qui accueille à Pantin les jeunes talents issus des conservatoires du département. Ce cursus inédit en France leur permet de se frotter à l’univers des grands chorégraphes contemporains et d’ouvrir la voie à la professionnalisation. Reportage dans les studios.