Catégories
Seine Saint-Denis
Cyclisme Aubervilliers

Des biscuits pour Auber93

Les P’tits gars d’Auber ont un nouveau partenaire pour l’année 2018. L’équipe s’appellera désormais St Michel – Auber93 et revoit ses ambitions à la hausse. Objectif deuxième division annoncé !

Comme toujours dans l’histoire de l’équipe cycliste d’Aubervilliers, c’est avant tout une rencontre entre des personnes qui a décidé de cette nouvelle aventure. Stéphane Javalet, directeur général d’Auber93 raconte : « St Michel était déjà présent dans le milieu du cyclisme, l’entreprise participait à la caravane du Tour de France. On m’a présenté des dirigeants, je les ai invités sur une course et le projet du club dans son ensemble leur a plu. » L’entreprise ne souhaite pas communiquer sur le montant du partenariat, mais il est en cohérence avec les ambitions communes : maintenir l’équipe en troisième division en 2018 et viser la montée en deuxième en 2019, avec des invitations à de grandes courses dans l’Hexagone.

Cela offre de nouvelles perspectives aux membres de l’équipe pro. Les qualités de formateur d’Auber93 ne sont plus à démontrer, beaucoup de jeunes ont fait leurs premières armes chez eux puis ont intégré des équipes évoluant à un niveau supérieur. Comme dernièrement Steven Tronet, champion de France 2015 avec Auber93 et depuis chez Fortunéo Vital Concept. Mais avec ce soutien, des jeunes comme Damien Touzé, ou des vainqueurs de courses à étapes comme Flavien Dassonville pourraient bien avoir envie de rester au chaud dans le groupe d’Auber93 plutôt que dans l’anonymat d’une grosse écurie. « Avec ce nouveau partenariat, reprend Javalet, nous voulons permettre aux coureurs d’écrire leur propre histoire, tout en restant fidèles aux valeurs du club. » Un esprit que partagent les dirigeants de St Michel, qui ont demandé à Stéphane : « Si on passe à 16 coureurs, est-ce que tu nous garantis le même état d’esprit ? » En clair, il ne faudra pas seulement du résultat, mais aussi la manière, le style P’tits gars d’Auber ! Pour cela, la feuille de route est claire, renforcer l’ensemble du club et pas seulement l’équipe pro, mais aussi les amateurs, les dames et même le BMX sur la nouvelle piste du stade départemental de la Motte à Bobigny.

« Ces dernières années, nous nous sommes maintenus grâce au soutien précieux de nos partenaires historiques, le Département de la Seine-Saint-Denis et la ville d’Aubervilliers, mais aussi d’HP-BTP avec qui nous continuons l’aventure. Mais l’ensemble du club avait besoin d’air frais, de nouveaux moyens. » Comme l’aiment à le rappeler ses dirigeants, le Club Municipal Aubervilliers cyclisme est une pyramide dont le sommet est l’équipe pro. Son but est la formation, et pour cela il faut pouvoir se projeter dans l’avenir. « Nous voulons offrir des perspectives aux jeunes, qu’ils puissent chaque année viser le niveau supérieur, jusqu’aux épreuves internationales si ils en ont les moyens et la volonté. » Cela fait 25 ans maintenant qu’Auber93 est dans le peloton professionnel, et ce n’est pas prêt de s’arrêter, il suffira seulement de s’habituer à les voir courir en orange !

à lire aussi
Actions pour les Jeux

Votre projet olympique

Vous avez des idées pour mettre tout le monde au sport ? Les valeurs de l’olympisme, Paris 2024, ça vous parle ? Alors proposez vite votre projet pour le week-end olympique des 22 et 23 juin prochains !

Actions pour les Jeux

Paris 2024 et la Seine-Saint-Denis dans les starting-blocks sur l’emploi

Jeudi 4 avril, une étude d’impact sur les possibles retombées économiques des JOP 2024 a chiffré à 150 000 le nombre d’emplois directs que l’événement pourrait générer. Tous les acteurs ayant assisté à la présentation de cette étude à Saint-Denis se sont accordés sur la nécessité que ces emplois devaient notamment profiter aux habitants des territoires qui recevront directement les Jeux.

Judo Villemomble

Ippon by night

La 3ème Nuit du judo s’est tenue le vendredi 8 mars à Villemomble. Une soirée grand spectacle où la prestigieuse université japonaise de Tenri était opposée à une sélection de judokas de Seine-Saint-Denis et une autre de l’Essonne.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.