Catégories
Seine Saint-Denis
Jeux olympiques et paralympiques Handisport Equitation

Chiara Zenati vise l’or

A 18 ans seulement, Chiara Zenati est l’un des espoirs de médaille de la France pour les Jeux paralympiques de Tokyo. Cette Drancéenne formée au centre équestre UCPA La Courneuve est devenue en un an l’une des meilleures cavalières au monde de para-dressage.

[lien direct vers la vidéo https://youtu.be/HCMxQ7FD61s]

"Depuis qu’elle va régulièrement s’entraîner à Saumur au sein de l’équipe de France, Chiara a énormément progressé ! ", s’exclame avec fierté Brigitte Rinaldi, responsable formation du centre équestre UCPA La Courneuve. Et elle peut légitimement être fière de son "poulain", car elle l’a beaucoup aidé. Chiara est née et grandi à Drancy, dans une famille qui ne compte aucun cavalier. A 8 ans, elle a essayé l’équitation : "C’était un sport que je pouvais pratiquer avec mon handicap, et je me suis tout de suite sentie à l’aise avec les chevaux." Depuis sa naissance, elle ne peut pas utiliser son bras droit et a des difficultés avec sa jambe gauche. Lorsqu’on lui demande si cela la gêne pour monter, elle répond : "Je ne peux pas dire cela, je suis née avec ! Je ne sais pas faire autrement !" Chiara se sent tellement bien en compagnie des chevaux qu’elle va en faire son métier, beaucoup grâce à Brigitte Rinaldi. "Lorsque Chiara a eu 14 ans, raconte la responsable formation, elle ne savait pas trop quoi faire, vers quelle formation se diriger. Alors je lui ai proposé de devenir animatrice équitation, puis de passer le BPJEPS de monitrice : "Je te fais progresser sur le plan sportif, tu intègres une maison familiale rurale et tu es en alternance au centre équestre UCPA."

JPEG - 485.1 ko

Une opportunité qui séduit Chiara qui se lance dans cet apprentissage, guidée par la bienveillante mais exigeante Brigitte. C’est sans doute ce qui a permis à Chiara de progresser en para-dressage et surtout ce qui a terminé de tisser les liens si forts entre les deux cavalières. Chiara le reconnaît volontiers : "Dès que j’ai terminé une compétition, et même dès que j’ai achevé un entraînement à Saumur, je téléphone immédiatement à Brigitte pour lui raconter !"
Car en deux compétitions internationales, Chiara Zenati s’est fait une place parmi l’élite européenne du para-dressage et a été intégrée à l’équipe de France. Désormais, elle s’entraîne tous les 15 jours à Saumur sous la direction de Sébastien Goyheneix, écuyer du prestigieux Cadre noir et monte Swing Royal, un magnifique cheval prêté par l’IFCE, l’Institut français du cheval et de l’équitation. Les dirigeants de l’équipe de France pensaient tout d’abord à elle pour les Jeux de Paris 2024, vu son âge. D’ailleurs, le Département l’a intégré dans son programme Génération Jeux de soutien aux espoirs sportifs pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Mais au vu de ses résultats, de sa progression, ils l’ont programmée pour les jeux paralympiques de Tokyo. A 18 ans seulement ! "Je me rends compte que c’est une grande chance de vivre une aventure pareille. Déjà, je progresse énormément avec ces cours à Saumur, je rencontre beaucoup de personnes différentes, des journalistes, des partenaires... C’est très formateur." Quant à ses ambitions pour ses premiers Jeux paralympiques, Chiara est très claire : "La médaille d’or !"
Photos : Nicolas Moulard

JPEG - 420.3 ko
à lire aussi
Collèges Bobigny Handicap

Du sport tous ensemble pour dépasser le handicap

Jeudi 12 mai, la FSGT 93 organisait la 8e édition du festival départemental des pratiques partagées à Bobigny. 700 collégien·ne·s et personnes en situation de handicap ont partagé ensemble des activités sportives. Le but : jouer et apprendre à se connaître ! Un moment de convivialité que le comité sportif souhaite pérenniser tout au long de l’année dans les villes du département. Vidéo.

Rugby Bobigny

Les Louves de Bobigny prennent le quart

Grâce à son succès obtenu contre Grenoble (31-22) à l’occasion du dernier match de la saison régulière, dimanche 8 mai à domicile, l’équipe première féminine de l’AC Bobigny 93 Rugby a validé son ticket pour les quarts de finale du championnat d’Elite 1. Au prochain tour, un gros morceau les attend, les Lionnes de Bordeaux.

Saint-Ouen Football

Rino Della Negra, Une étoile ne meurt jamais

Rino Della Negra, fusillé à 20 ans avec ses camarades du groupe Manouchian, est une figure de la Résistance et du Red Star où il fit un trop court passage. Deux historiens, dans une biographie passionnante, nous replongent dans cette vie si courte et si dense fauchée par les balles nazies.