Catégories
Seine Saint-Denis
Bobigny Théâtre Boxe

Boxing Paradise à la MC93

Les sports de combat et la Seine-Saint-Denis, c’est une longue histoire ! Ce territoire a formé de nombreux champions, et ici, les rings, tatamis, tapis, ne désemplissent pas. La Revue Éclair s’est immergée dans des clubs de sport de combat du territoire pour créer Le Cercle, une série de trois spectacles.

La Tribu des lutteurs, une méditation sur l’art ancestral de lutter, était basé sur un entraînement public des fameux Diables Rouges du Bagnolet lutte 93. Ce spectacle a été présenté à La Commune (Centre Dramatique National d’Aubervilliers).
Mercredi dernier (séance d’initiation à la transformation de soi) , monologue de Corine Miret inspiré par les interviews des femmes avec qui elle a pratiqué le kickboxing pendant un an au Blanc-Mesnil (club Esprit Libre), a été créé et joué en appartement avec le Théâtre de la Poudrerie la saison dernière.
Il sera repris du 12 au 14 octobre prochain dans le cadre des rencontres du Théâtre de la Poudrerie à Sevran, rencontres consacrées aux arts participatifs.

Boxing Paradise sera le dernier round de cette plongée dans l’art de l’affrontement. Pour l’écrire, Stéphane Olry s’est immergé durant trois ans au Boxing Beats d’Aubervilliers, club de boxe anglaise. "Dans la fiction que j’ai écrite, la salle de boxe est une métaphore des limbes.
Un ange, gardien de l’au-delà, accueille un boxeur à l’orée de la vie et de la mort. "Je ne voyais pas les choses comme ça", s’étonne le boxeur. L’ange lui répond que le paradis prend la forme de ce qu’on a désiré le plus durant sa vie, consciemment ou non. Dans son cas, c’est un club de boxe. Il désire revenir sur terre. Ce retour lui sera-t-il autorisé ? Sa vie, résumée dans sa courte carrière de boxeur, sera examinée pour en décider.
Le combat sur un ring auquel il se préparait se trouve finalement remplacé contre un autre combat, décisif, contre la maladie qui s’empare de son corps.
Dans la mise en scène de "Boxing Paradise", je prends le club de boxe comme décor cinématographique, en créant avec Cécile Saint-Paul (vidéaste) et Bertrand Renard (scénographe) une installation formée d’images tournées dans le club de boxe."

Boxing Paradise, du 28 septembre au 7 octobre à la MC 93 à Bobigny

à lire aussi
Musique La Courneuve

Dinos, ses punchlines font mouche

Le rappeur originaire de La Courneuve revient en force avec un troisième album, Stamina*, qui, fait rare, semble faire l’unanimité auprès du public et de la critique. Rencontre à l’espace jeunesse Guy-Môquet, un lieu de création artistique où, pour lui, tout a commencé.

Saint-Denis Patrimoine

La banlieue investit 20 millions pour la reconstruction de la flèche de la basilique de St-Denis

Le 23 décembre dernier, on aurait pu faire sonner les cloches de la basilique de Saint-Denis à toute volée. Le Fonds de Solidarité Interdépartemental et d’Investissement, qui rassemble les sept départements périphériques de la capitale, va financer à hauteur de 20 millions d’euros la reconstruction de sa flèche. Cette cagnotte est en réalité l’aboutissement d’une décennie de travail, qu’a bien voulu nous conter Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques de Seine-Saint-Denis.

Cinéma Aubervilliers

Samy d’Auber

En 2009, Samy Seghir fait rire plus de deux millions de spectateur·rice·s en interprétant un jeune de cité accueilli par une famille huppée dans "Neuilly sa mère". Douze ans plus tard, le comédien d’Aubervilliers, cantonné un temps aux rôles de banlieusard, a étoffé son jeu et enchaîne les films avec les plus grands acteurs français.