COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Cyclisme Aubervilliers

Alna Burato double championne d’Europe !

Comme sa partenaire de club Karine Temporelli, la cycliste d’HP-BTP Auber 93 Alna Burato a décroché son deuxième titre successif de championne d’Europe de cyclocross master le 22 octobre à Trnava en Slovaquie.

Alna doit avoir un grand dressing pour ranger tous ses maillots de championne. Rien que cette année, elle a remporté le titre de championne de France master (30-35 ans) sur route, celui du contre la montre, du contre la montre par équipe avec Laure Dewitt et Karine Temporelli, le titre régional Ile-de-France senior et le week-end dernier le maillot de championne d’Europe master de cyclo-cross. Ça commence à faire de la place sur les étagères !

A l’écouter, la conquête de son deuxième titre n’a pas eu l’air plus difficile que ça : « L’an dernier, j’avais repéré que l’Italienne Chiara Selva allait bien, qu’elle avait une bonne technique pour passer les obstacles. Je l’ai suivie au premier tour, nous avons lâché les autres. Puis je me suis aperçue qu’elle n’avait pas l’air si en forme que ça. Alors j’ai accéléré et je l’ai lâchée. » Un tour 9’’4 plus rapide, un autre sur le même rythme et l’Italienne voit Alna s’éloigner, s’éloigner… Alna a mis une telle mine qu’elle passera la ligne d’arrivée en solitaire et qu’à part Selva, toutes les autres concurrentes prendront un tour. Net ! Et comme sa copine Karine Temporelli a elle aussi réussi le doublé chez les 40-45 ans et que les deux s’entendent comme larronnes en foire, la fête a dû être belle...

JPEG - 119.8 ko

Et pourtant sa saison n’a pas bien commencé. L’an dernier lors de son premier titre européen de cyclo-cross master, elle était tombé sur l’épaule. Une vilaine blessure qui ne l’a pas empêchée de gagner, mais qui nécessitait une intervention chirurgicale pendant l’hiver. Alna est une dure au mal, on l’a vu à de nombreuses reprises lors de sa carrière. Mais elle a eu des difficultés à revenir tenir son rôle de capitaine de route dans l’équipe dames d’Auber 93. « Je n’ai pu reprendre que fin avril. Ce n’était pas facile, les autres filles étaient déjà bien en forme et moi j’avais du mal. » Mais elle s’accroche, comme d’habitude. S’écouter, se plaindre sans tout essayer, ce n’est pas le genre de la maison Burato. Que ce soit sur son vélo ou dans sa vie professionnelle, Alna appuie à bloc sur les pédales, toujours. Titulaire d’un master en lettres modernes, elle est documentaliste scolaire, depuis peu titularisée. « Une vraie bouffée d’air pur et de sérénité ! Après des années d’incertitude je sais enfin où je travaillerai les prochaines années. Mon banquier va être content ! »

L’an prochain, Alna mènera encore l’équipe dames d’HP-BTP Auber 93. « Ça devrait mieux se passer que cette année où beaucoup de filles ont été blessées, malades. Des filles comme Margot Dutour, Berengère Staelens et bientôt Océane Tessier ont envie et les moyens de marquer des points en Coupe de France dames dès le début de saison. » En attendant, cet hiver Alna courra des cyclo-cross régionaux et master. Elle vise aussi le championnat du monde Master de cyclo-cross qui se tiendra en Belgique. « L’an dernier il s’est déroulé aux Etats-Unis, trop loin et trop cher. Cette année ce sera le 2 décembre à Mol en Belgique. J’aimerais y aller, mais c’est un vendredi, j’espère avoir une autorisation d’absence... » Pas simple de concilier cyclisme de haut niveau et vie professionnelle... quand on est une femme.

à lire aussi
Génération jeux Boxe

"Après le confinement, la reprise va piquer !"

La boxeuse du Noble Art Rosny Fatia Benmessahel est l’une des espoirs de la Génération Jeux soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis. Entre ses études d’ingénieure en alternance, un maintien de l’activité physique et les soins d’une tendinite, elle raconte son quotidien confiné, avec toujours Paris 2024 en point de mire.

Jeux olympiques et paralympiques

Rebondir encore

Allan Morante a été l’un des premiers sportifs de Seine-Saint-Denis à décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Au moment où on apprend leur report à 2021, le multiple champion de France de La Dionysienne Trampoline répond à nos questions, de chez lui, comme la plupart d’entre nous.

Hockey sur glace Neuilly-sur-Marne

Frank Spinozzi dit « so long » aux Bisons

Après 10 ans passés sur le banc du club de hockey sur glace de Neuilly-sur-Marne, l’emblématique coach a fait ses adieux pour se consacrer à sa famille. Au cours de cette décennie, le Franco-Canadien aura signé des statistiques remarquables et aussi contribué à structurer un club aux moyens limités par rapport à ses concurrents.

JOP 2024

La Génération Jeux ne cesse de grandir

Vendredi 28 février, le Département a présenté pour la 3e année de suite son dispositif Génération Jeux, pensé pour accompagner des espoirs sportif·ve·s de son territoire vers les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Un « club » qui regroupe désormais 30 athlètes, qu’une petite olympiade sépare maintenant de leur grand rendez-vous à la maison.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.