Catégories
Seine Saint-Denis
Héritage J.O.P. 2024 Biodiversité

Adopte un arbre !

Les élèves de deux classes des écoles Guillaume-Apollinaire de Stains et Anatole-France de Saint-Ouen ont été accueilli·e·s mardi 25 janvier à la Maison du projet du Village des athlètes. Ils et elles sont reparti·e·s avec un nouveau copain de cours d’école : un arbre ! Avec les 8 000 qui seront plantés dans le Village olympique, il contribuera à l’exemplarité environnementale des JOP 2024.

« Les enfants, vous avez certainement des souvenirs avec les arbres, moi en tout cas j’en ai ! » raconte Cécilia Barder, médaillée d’argent du sabre par équipe aux JO de Tokyo et marraine de l’opération Adopte un arbre. « Les arbres ont accompagné mon enfance. Ils se sont fait poteaux de foot, supports de cabane, complices de cache-cache… Et même maintenant que je suis grande, j’ai besoin d’eux. Je vais vous dire un secret : lorsque je suis stressée par une compétition, je m’imagine au milieu des arbres. Alors je suis plus calme, plus lucide… Ça m’aide beaucoup ! » Les enfants écoutent la championne, mais le moment où elle rencontre le plus de succès, c’est lorsqu’elle et Tony Estanguet leur montrent et même leur laissent toucher leur médaille olympique, trop bien !

Ressources de biodiversité

Beau succès pour ce projet Adopte un arbre mené par l’intercommunalité Plaine Commune. A l’occasion de la Semaine olympique, neuf classes pourront adopter un des 8 000 arbres qui seront plantés au sein du village et mener un parcours pédagogique centré sur les enjeux environnementaux et le cycle de vie de l’arbre. Différentes sorties tout au long de l’année seront ainsi proposées aux classes participantes, de la visite de la Maison du projet du Village des athlètes à la découverte des métiers liés à la nature, en passant par des visites dans les pépinières franciliennes pour mettre en place un véritable suivi des arbres parrainés.

« Chaque arbre parrainé aura une plaque indiquant son adoption par une école, et un suivi de la croissance de l’arbre sera assuré » explique Vivien Corre paysagiste à la Solidéo, Société de livraison des ouvrages olympiques. « Pour chaque arbre que nous allons planter dans le village olympique, nous avons étudié son emplacement, son exposition, les ouvrages à proximité. Ces arbres ne sont pas seulement des ornements, ce sont des ressources de biodiversité. Ils vivent, croissent, abritent d’autres espèces, contribuent à faire baisser la chaleur et améliorer notre air. Nous avons sélectionné des espèces dites indigènes, qui poussent habituellement en Île-de-France : des érables, des bouleaux, des charmes, des chênes, des ormes… Pour les cours des écoles, nous avons choisi des espèces plus petites : des charmes, des cornouillers, des petits pins … »
Le projet Adopte un arbre sera étendu à d’autres classes dès la rentrée 2022, et avec le plan Canopée du Département aidera les arbres à la reconquérir la ville.

Photo : Franck Rondot

à lire aussi
Héritage J.O.P. 2024 Clichy-sous-Bois

Paris 2024, à nous l’héritage !

Première étape de la Caravane Héritage en partage Paris 2024, à Clichy-sous-Bois en présence de Tony Estanguet ! Samedi 14 mai, dans une ambiance de fête, avec des animations sportives, cette journée était l’occasion pour les habitant·e·s de Seine-Saint-Denis de découvrir et saisir les opportunités offertes par les Jeux, bien au-delà du sport...

Equipements Héritage J.O.P. 2024 Water-polo

Centre aquatique de Marville : construire l’héritage des Jeux olympiques

Pour ce qu’ils se destinent à être, pour ce qu’ils représentent, pour les rêves qu’ils suscitent, certains chantiers se distinguent. Celui du Centre aquatique olympique de Marville à La Courneuve est de ceux-là. Qu’ils et elles soient maîtres d’œuvre, chef de projet, ingénieure en alternance, agent polyvalent en insertion, tous et toutes disent leur fierté de travailler à l’héritage des Jeux en Seine-Saint-Denis.

Héritage J.O.P. 2024 Saint-Denis

Première pierre pour le centre aquatique olympique

Lundi 15 novembre 2021 à Saint-Denis, le Premier ministre Jean Castex a posé la première pierre du Centre Aquatique Olympique (CAO), seul équipement sportif pérenne construit pour les Jeux de Paris 2024. Après les JOP, les habitants pourront y nager, jouer au football à 5, au paddle et y pratiquer le fitness.