Catégories
Seine Saint-Denis
Solidarité

Un slam sur le handicap

Prendre la parole sur leur handicap, des résidents de l’ancien foyer de Noisy-le-Grand l’ont fait de belle manière, à travers un slam. Au nouveau foyer d’accueil médicalisé ouvert récemment à Aubervilliers par l’association Envoludia, la discussion s’est engagée autour de ce texte émouvant.

Nous, résidents du GIMC, on en a marre de pleurer,
Quand on voit la place qu’on a, qu’on occupe, qu’on nous laisse dans la Société,
C’est pour cela qu’on a choisi de faire ce slam qui s’intitule « Pourquoi »

Pourquoi tous les lieux publics ne sont pas accessibles ?
Se balader pour moi, n’est pas toujours possible,
Et quand ça l’est, on me dit qu’il y a du danger,
Que dehors on craint pour ma sécurité,
Pourquoi il me faut l’accord de mes tuteurs,
Pour me marier ou concernant la parentalité,
Pourquoi ne serais-je pas à la hauteur ?
Pourquoi suis-je tributaire des autres, bien que je sois adulte,
Accompagné à tout instant, comme si j’avais 5 ans !
Prise en compte de mes idées, mes paroles n’ont pas de poids,
Franchement, c’est pas compliqué, je veux être libre de mes choix,
Laissez-moi choisir ma vie, décidez de mon avenir, choisir, tracer ma voie !

Refrain

Ce handicap m’emprisonne
Ce handicap m’empoisonne
C’est pour ça qu’on s’exprime
Que l’on met nos rimes
Pour faire comprendre notre ressenti
Concernant nos tranches de vie

Pourquoi dans la rue, me regardez-vous bizarrement ?
Le handicap, c’est pas contagieux, soyez intelligents !
Ne pouvez-vous m’aborder tranquillement, simplement ?
J’ai les même désirs, les même envies, les même besoins que vous,
Sachez que le sexe pour moi, c’est un sujet tabou,
Pourquoi j’y ai pas le droit au même titre que toi, ou toi, ou toi,
Mets-toi à ma place, il faut que tu saches,
Que je vis avec moins de 800e par mois, c’est-à-dire l’AAH
Pourquoi suis-je né handicapé ?
Pourquoi ne puis-je pas manger,
Ce que je veux et quand je le veux ?
Les douleurs me rappellent que je suis handicapé,
Voilà pourquoi je suis fataliste,
Et quand j’y pense, je suis souvent triste,
De toute façon, on n’y peut rien, ça changera rien,
C’est violent !

Refrain

Ce handicap m’emprisonne
Ce handicap m’empoisonne
C’est pour ça qu’on s’exprime
Que l’on met nos rimes
Pour faire comprendre notre ressenti
Concernant nos tranches de vie

En janvier, un nouveau foyer d’accueil médicalisé a ouvert à l’Orangerie à Aubervilliers. Pour en savoir plus, cliquez ici.

à lire aussi
Bel été solidaire

« Colos apprenantes » : direction la montagne pour les enfants et les jeunes du Département

Dans le cadre du « Bel été solidaire 2020 », deux mois d’activités culturelles et sportives pour tous les habitants de la Seine-Saint-Denis, le Département participe au dispositif national « colos apprenantes ». Une action qui, du 3 au 24 août à Tignes et à Val d’Isère, va offrir la possibilité à quelque 550 enfants et jeunes du Département de renforcer savoirs et compétences dans un environnement ludique et agréable.

Santé & Prévention

Des rencontres dans les quartiers pour « parler santé »

Durant tout l’été, le Département organise, en partenariat avec plusieurs associations de terrain, des rencontres avec les habitants de différentes villes pour faire le point sur leurs besoins en matière de santé après l’épidémie de Covid. Jeudi 16 juillet, l’opération de prévention se déroulait à La Noue, un quartier populaire situé entre Montreuil et Bagnolet.