Catégories
Seine Saint-Denis
Biodiversité

Recenser les oiseaux

La Ligue de protection de oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle vous invitent à participer à sa grande opération de science participative « Confiné mais aux aguets ». Elle consiste à observer et à recenser les oiseaux, dans son jardin, sur son balcon ou le rebord de sa fenêtre.

Même cloîtré·e chez soi on peut être utile à la communauté scientifique et à la faune. En cette période de confinement à domicile La Ligue de protection des oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle sont à l’initiative de « Confinés mais aux aguets ». Il s’agit d’une large opération de science participative où chaque volontaire recense les oiseaux les plus communs aperçus dans son jardin, sur son balcon ou sur le rebord de sa fenêtre. Un objectif, apprendre à reconnaitre nos amis à plumes, mais pas seulement. Dans toute la France, l’accumulation de données selon un protocole établi permet aux scientifiques de mesurer l’évolution des effectifs et, ainsi, d’évaluer la santé des populations. Ces informations permettront d’améliorer la connaissance que nous avons des oiseaux en ce début de période de reproduction. Elles aideront aussi à répondre à plusieurs questions : quand et pourquoi les oiseaux visitent les jardins ? Les migrateurs reviennent-ils plus tôt quand le printemps est précoce ? Comment les aménagements urbains agissent sur la capacité des oiseaux à vivre en ville ?

Dix minutes par jour

Pas la peine d’être un·e expert·e pour devenir un·e contributeur·rice bénévole efficace. Dix minutes par jour suffisent. Tout le monde peut donc y participer. Une simple pause dans une journée de télétravail d’un·e adulte ou d’un·e collégien·ne se rendant disponible après ses cours en ligne, suffisent. Vous pouvez compter quand vous voulez, tous les jours, une fois par semaine, par mois ou ponctuellement. La procédure est simple : retenir le nombre maximal d’individus de chaque espèce observée durant le créneau horaire choisi. Attention à ne pas compter plusieurs fois le même individu s’il se déplace ou fait des allers-retours. Essayez d’être le plus exhaustif possible en signalant tous les oiseaux posés que vous observez. Des fiches signalétiques disponibles sur le site l‘Observatoire des oiseaux des jardins vous aideront à identifier les espèces. Il faut ensuite enregistrer sur celui-ci les données collectées. Un bilan sera effectué à la fin du confinement. Alors à vos fenêtres, balcons, terrasse, jardin… et comptez !
www.oiseauxdesjardins.fr et oiseauxdesjardins@lpo.fr

à lire aussi
Confiné·e·s sans s’ennuyer

Frontières d’ici et d‘ailleurs

Second volet sur la thématique Nos frontières. L’équipe de la Direction de la culture du patrimoine du sport et des loisirs l’explore avec une sélection de ressources en ligne accessibles gratuitement. Celles-ci convoquent la musique à travers le temps et ses pépites, les coulisses du festival Banlieues Bleues, la peinture et la photographie avec des pièces puisées dans la collection départementale d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis.

Confiné·e·s sans s’ennuyer

Frontières des uns, frontières des autres

L’équipe de la Direction de la culture du patrimoine du sport et des loisirs explore cette semaine la thématique des frontières. Hier encore enjambées allègrement, elles nous ont été réimposées à l’heure du confinement. Qu’incarnent-elles ? Les passages, les mouvements, les séparations… Des artistes mais également des archéologues, apportent leur réponse.

Biodiversité

Et si on s’intéressait aux plantes ?

Pour la nature, ce n’est pas le temps du confinement mais celui du printemps ! Profitez-en pour vous intéresser à tout ce qui pousse, croît, bourgeonne, fleurit... Les agents départementaux de la Direction de la nature, des paysages et de la biodiversité vous ont préparé de quoi vous initier à la botanique.

Tourisme

Un avant-goût d’extérieur

Meurtri par la crise sanitaire mondiale, le secteur du tourisme espère le rebond. Seine-Saint-Denis Tourisme s’y prépare en réorganisant ses offres sur le terrain. Mais l’heure est toujours au confinement, alors il entretient la flamme avec une sélection de visites et de conférences virtuelles, via la plateforme exploreparis.com. Comme un avant-goût d’extérieur.