Catégories
Seine Saint-Denis
Actions pour les Jeux

Plus vite, plus haut, plus fort : la belle semaine de l’Olympisme à l’école

Sensibiliser nos enfants de maternelle, primaire et collège aux valeurs citoyennes et sportives portées par les Jeux : c’était l’objet de la semaine olympique à l’école, qui s’est déroulée du 21 au 29 janvier dernier.

Du 21 au 29 janvier 2017 a eu lieu la 1ère édition de la semaine Olympique et Paralympique. Une semaine entière dédiée à l’organisation de manifestations d’importance sur l’ensemble du territoire !

Animations sportives, interventions d’athlètes dans les écoles, enseignements aux couleurs du sport et de l’Olympisme étaient au programme, dans le but de valoriser la pratique du sport et particulièrement du handisport.

PNG - 81.6 ko

Capitalisant sur la dynamique de l’Année de l’Olympisme de l’école à l’université 2016-2017, ainsi que sur la candidature de Paris 2024 à l’organisation des futurs Jeux olympiques et paralympiques, nombreux ont été les établissement scolaires français à faire des valeurs de l’Olympisme un objectif pédagogique de cette année scolaire.
Alors que l’annonce des sites retenus pour la candidature de Paris 2024 a mis la Seine-Saint-Denis au cœur du projet olympique, le Département a donc aussi été un des fers de lance de cette semaine de mobilisation olympique.
Au premier rang des évènements prévus, le Relais olympique des collèges, en partenariat avec l’UNSS 93, a été lancé le Mercredi 25 janvier au siège du Département. A cette occasion, 4 athlètes femmes, 4 athlètes hommes parmi lesquels 2 athlètes paralympiques, ont remis leur bâton de relais aux élèves des districts UNSS qu’ils parraineront. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Président du Département, Stéphane Troussel.

A la suite de ce démarrage, tous les collèges du département participant à ce Relais organiseront successivement durant la période de janvier à juin de nombreux évènements autour des valeurs de l’olympisme. Chaque nouvel événement démarrera par la transmission d’un relais symbolisant la torche Olympique et provenant du collège ayant organisé au préalable, la cérémonie de clôture de son propre événement.
En somme un vrai marathon olympique et pédagogique se prépare en Seine-Saint-Denis et la semaine du 21 janvier en a été le top départ ! Alors un, deux, trois…partez !

à lire aussi
Aubervilliers

Baptiste Bleier, drôle de bizutage

A 25 ans, ce coureur prometteur de St Michel-Auber 93, issu de l’équipe réserve, aura vu sa première année chez les pros interrompue brutalement par le confinement. Heureusement, la reprise de la saison au 1er août l’a remis en selle.

Montfermeil Football

Sébé Coulibaly, le foot au féminin

Passée par de nombreux clubs de Seine-Saint-Denis, cette jeune femme lance le 11 juillet « Ladies Squad », une application mobile pour encourager la pratique féminine du football. Cette internationale malienne, qui a grandi aux Bosquets à Montfermeil, voit aussi dans le foot un outil pour faire progresser la cause des femmes. Rencontre.

Judo

Après le Covid, l’Etoile du Blanc-Mesnil veut à nouveau briller

Astride, Cyrille, Guillaume, Madeleine, Margaux et Romane, judokas de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil, savourent actuellement aux Ménuires, dans les montagnes savoyardes, un stage d’oxygénation, première étape de leur déconfinement. A peine serrée la ceinture de leur kimono, ils avouent une vraie soif de combats et une irrépressible faim de compétitions. Leur prochain rendez-vous international pourrait être, en novembre, les championnats d’Europe à Prague, initialement prévus en mai…

Course solidaire Jeux olympiques et paralympiques

Journée olympique : l’hommage du sport de Seine-Saint-Denis aux soignant·e·s

Mardi 23 juin, la traditionnelle journée olympique s’est reconvertie en marathon de la solidarité en hommage aux soignant·e·s. Six groupes de coureurs et coureuses sont à cette occasion parti·e·s de l’Insep à Vincennes vers différents hôpitaux de la région parisienne. Nous avons suivi celui de l’UNSS 93, constitué de lycéens et lycéennes de Bondy et d’enseignant·e·s, parti·e·s en petite foulée dire merci à des hôpitaux de Seine-Saint-Denis.