COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Judo En direct de Rio

Omar Gherram : ses conseils à Audrey Tcheuméo valent de l’or !

Au Villemomble Sports Judo, cet Algérien arriva en même temps qu’Audrey Tcheuméo alors âgée de 14 ans. Depuis, ses conseils techniques et bienveillants ont guidé sa protégée vers le bronze olympique en 2012. Mieux encore, à Rio !?!

En 2004, leurs destins se sont croisés sur les tatamis de Villemomble. Elle, aimait, par-dessus tout, battre les garçons dans chaque sport à sa portée.

Après avoir quitté son pays de naissance, l’Allemagne, (où il fut dans sa jeunesse quatre fois champion d’Allemagne en cadet et en junior - catégories 50 et 60 K), Omar Gherram croise Audrey Tcheuméo, un "phénomène" né à Bondy, originaire du Cameroun. « A l’époque, le Président du club m’avait demandé si j’étais capable de l’emmener jusqu’aux championnats de France. Je lui ai répondu que, si elle s’entraînait bien, elle pouvait aller bien plus loin, jusqu’à un titre mondial. Costaude et apprenant vite, Audrey aimait se battre sans aimer la bagarre, adorait lutter contre les garçons tout en étant timide. En fait, à part la natation, elle aurait pu briller en football comme son père, basket, handball comme sa mère, en tout, absolument en tout… ».

Rapidement, Omar et Audrey ne se quittent plus : « Après son titre de vice-championne du monde en 2008, elle m’a demandée de l’accompagner sur chacun de ses combats… ». Championne du monde en 2011, la Villemombloise de 25 ans, habitant toujours à Bondy, sera, aujourd’hui, sous l’œil protecteur de son papa de cœur, l’une des favorites de la catégorie des -78kg.

Et samedi 13 août, Omar Gherram fêtera ses 55 ans. Le plus beau des cadeaux est dans les mains de sa protégée « bénie par le don du judo ».

De notre correspondante particulière à Rio, Sophie Greuil

JPEG - 81.1 ko
à lire aussi
Génération jeux Boxe

"Après le confinement, la reprise va piquer !"

La boxeuse du Noble Art Rosny Fatia Benmessahel est l’une des espoirs de la Génération Jeux soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis. Entre ses études d’ingénieure en alternance, un maintien de l’activité physique et les soins d’une tendinite, elle raconte son quotidien confiné, avec toujours Paris 2024 en point de mire.

Jeux olympiques et paralympiques

Rebondir encore

Allan Morante a été l’un des premiers sportifs de Seine-Saint-Denis à décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Au moment où on apprend leur report à 2021, le multiple champion de France de La Dionysienne Trampoline répond à nos questions, de chez lui, comme la plupart d’entre nous.

Hockey sur glace Neuilly-sur-Marne

Frank Spinozzi dit « so long » aux Bisons

Après 10 ans passés sur le banc du club de hockey sur glace de Neuilly-sur-Marne, l’emblématique coach a fait ses adieux pour se consacrer à sa famille. Au cours de cette décennie, le Franco-Canadien aura signé des statistiques remarquables et aussi contribué à structurer un club aux moyens limités par rapport à ses concurrents.

JOP 2024

La Génération Jeux ne cesse de grandir

Vendredi 28 février, le Département a présenté pour la 3e année de suite son dispositif Génération Jeux, pensé pour accompagner des espoirs sportif·ve·s de son territoire vers les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Un « club » qui regroupe désormais 30 athlètes, qu’une petite olympiade sépare maintenant de leur grand rendez-vous à la maison.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.