Catégories
Seine Saint-Denis
Noisy-le-Grand Football

Noisy-le-Grand FC, l’aventure corse

Le 24 janvier, le Noisy-le-Grand FC se déplacera à Bastia pour disputer le 16e de finale de Coupe de France. Après sa victoire au tour précédent contre le Gazélec Ajaccio, club de ligue 2, le club de Régional 1 veut continuer à se faire plaisir et ravir ses supporters.

C’était l’un des miracles de la Coupe de France : le 6 janvier, le Noisy-le-Grand FC, club amateur de sixième division, éliminait 2-1 le Gazélec Ajaccio, des pros de ligue 2 ! Pour la première fois de son histoire, le club noiséen va disputer les 16es de finale de la Coupe de France. De nouveau face à club corse, le SC Bastia qui évolue une division au-dessus, en national 3. « Les joueurs sont surmotivés, raconte Yacine Kenzari, vice-président du club. Tous veulent revivre ces beaux moments. Les mêmes joueurs seront sur la feuille de match, il n’y aura qu’un absent, et c’est bien dommage. Madimoussa Coulibaly s’est blessé lors du match contre Ajaccio et c’est l’un des joueurs phare de Noisy. Il a été formé chez nous, est capitaine de l’équipe première et est un des éducateurs. »
Pas de consignes particulières de la part de l’entraîneur Moussa Sidibé : « Nous avons préparé ce match comme les autres, pas de séance d’entraînement supplémentaire ou stratégie différente, on ne veut pas prendre le risque de déjouer. Le but c’est avant tout que les joueurs se fassent plaisir, qu’ils se construisent des souvenirs. Pour des amateurs, jouer une 16e de finale, c’est exceptionnel ! Alors, oui respecter les schémas de jeu, mais avant tout prendre du plaisir et en donner à tous ceux qui nous soutiennent. Toute la ville est derrière nous, les passants interpellent les joueurs dans la rue, nous avons reçu des témoignages de sympathie et d’encouragement de clubs de tout le département. Tout cela, nous avons envie de le rendre ! »
Certes, Bastia part favori, évoluant dans un championnat supérieur et jouant à domicile. Mais le Noisy-le-Grand FC est pour l’instant invaincu cette saison, alors pourquoi pas un nouvel exploit ?

Pour voir le match
La mairie de Noisy-le-Grand disposera un écran géant au gymnase du Clos de l’arche, 5 rue Jean-Richepin. Ouverture dès 17h00, match à 18h00.
à lire aussi
Aubervilliers

Baptiste Bleier, drôle de bizutage

A 25 ans, ce coureur prometteur de St Michel-Auber 93, issu de l’équipe réserve, aura vu sa première année chez les pros interrompue brutalement par le confinement. Heureusement, la reprise de la saison au 1er août l’a remis en selle.

Montfermeil Football

Sébé Coulibaly, le foot au féminin

Passée par de nombreux clubs de Seine-Saint-Denis, cette jeune femme lance le 11 juillet « Ladies Squad », une application mobile pour encourager la pratique féminine du football. Cette internationale malienne, qui a grandi aux Bosquets à Montfermeil, voit aussi dans le foot un outil pour faire progresser la cause des femmes. Rencontre.

Judo

Après le Covid, l’Etoile du Blanc-Mesnil veut à nouveau briller

Astride, Cyrille, Guillaume, Madeleine, Margaux et Romane, judokas de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil, savourent actuellement aux Ménuires, dans les montagnes savoyardes, un stage d’oxygénation, première étape de leur déconfinement. A peine serrée la ceinture de leur kimono, ils avouent une vraie soif de combats et une irrépressible faim de compétitions. Leur prochain rendez-vous international pourrait être, en novembre, les championnats d’Europe à Prague, initialement prévus en mai…

Course solidaire Jeux olympiques et paralympiques

Journée olympique : l’hommage du sport de Seine-Saint-Denis aux soignant·e·s

Mardi 23 juin, la traditionnelle journée olympique s’est reconvertie en marathon de la solidarité en hommage aux soignant·e·s. Six groupes de coureurs et coureuses sont à cette occasion parti·e·s de l’Insep à Vincennes vers différents hôpitaux de la région parisienne. Nous avons suivi celui de l’UNSS 93, constitué de lycéens et lycéennes de Bondy et d’enseignant·e·s, parti·e·s en petite foulée dire merci à des hôpitaux de Seine-Saint-Denis.