Catégories
Seine Saint-Denis
Noisy-le-Grand Football

Noisy-le-Grand FC, l’aventure corse

Le 24 janvier, le Noisy-le-Grand FC se déplacera à Bastia pour disputer le 16e de finale de Coupe de France. Après sa victoire au tour précédent contre le Gazélec Ajaccio, club de ligue 2, le club de Régional 1 veut continuer à se faire plaisir et ravir ses supporters.

C’était l’un des miracles de la Coupe de France : le 6 janvier, le Noisy-le-Grand FC, club amateur de sixième division, éliminait 2-1 le Gazélec Ajaccio, des pros de ligue 2 ! Pour la première fois de son histoire, le club noiséen va disputer les 16es de finale de la Coupe de France. De nouveau face à club corse, le SC Bastia qui évolue une division au-dessus, en national 3. « Les joueurs sont surmotivés, raconte Yacine Kenzari, vice-président du club. Tous veulent revivre ces beaux moments. Les mêmes joueurs seront sur la feuille de match, il n’y aura qu’un absent, et c’est bien dommage. Madimoussa Coulibaly s’est blessé lors du match contre Ajaccio et c’est l’un des joueurs phare de Noisy. Il a été formé chez nous, est capitaine de l’équipe première et est un des éducateurs. »
Pas de consignes particulières de la part de l’entraîneur Moussa Sidibé : « Nous avons préparé ce match comme les autres, pas de séance d’entraînement supplémentaire ou stratégie différente, on ne veut pas prendre le risque de déjouer. Le but c’est avant tout que les joueurs se fassent plaisir, qu’ils se construisent des souvenirs. Pour des amateurs, jouer une 16e de finale, c’est exceptionnel ! Alors, oui respecter les schémas de jeu, mais avant tout prendre du plaisir et en donner à tous ceux qui nous soutiennent. Toute la ville est derrière nous, les passants interpellent les joueurs dans la rue, nous avons reçu des témoignages de sympathie et d’encouragement de clubs de tout le département. Tout cela, nous avons envie de le rendre ! »
Certes, Bastia part favori, évoluant dans un championnat supérieur et jouant à domicile. Mais le Noisy-le-Grand FC est pour l’instant invaincu cette saison, alors pourquoi pas un nouvel exploit ?

Pour voir le match
La mairie de Noisy-le-Grand disposera un écran géant au gymnase du Clos de l’arche, 5 rue Jean-Richepin. Ouverture dès 17h00, match à 18h00.
à lire aussi
Handball Villepinte Aubervilliers

Zaadi-Niakaté, argent content

Si elles n’ont pas réussi à défendre leur titre de championnes d’Europe, battues dimanche 20 décembre par la Norvège en finale, les Bleues sont revenues du Danemark avec une belle médaille d’argent autour du cou. Parmi elles, Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté, formées respectivement à Villepinte et Aubervilliers, ajoutent une ligne à leur palmarès et donnent déjà rendez-vous pour les Jeux de Tokyo 2021.

Jeux olympiques et paralympiques Portrait

Agent·e·s du Département le matin, athlètes olympiques l’après-midi

Tous trois athlètes de haut niveau, Anita Blaze (escrime), Bopha Kong (para-taekwondo) et Mamadassa Sylla (lutte gréco-romaine) sont également, depuis octobre dernier, agent·e·s du Département. Ils ont en effet signé avec la collectivité une convention d’insertion professionnelle d’un an qui leur permet de mener de front, et en toute sérénité, préparation en vue des Jeux olympiques et paralympiques Tokyo 2021 et reconversion. Un combo forcément gagnant. Portraits.

Saint-Ouen Football

Basile de Bure, les yeux dans les Verts

Dans « Deux pieds sur terre », le journaliste indépendant Basile de Bure suit toute la saison 2018-2019 des moins de 15 ans du Red Star. Mais au-delà de l’épopée sportive, ce récit enlevé et empathique dessine surtout le portrait d’une jeunesse française, celle des quartiers populaires. Interview avec l’auteur, couronné en novembre du prix Sport Scriptum pour ce premier ouvrage très réussi.