Catégories
Seine Saint-Denis
Journées du Patrimoine Montreuil

Mozinor, classé architecture remarquable

S’il y a un site à ne pas manquer lors des prochaines Journées du patrimoine 2021, c’est bien Mozinor, à Montreuil. Récemment labellisé « Architecture contemporaine remarquable », il constitue un site industriel unique en France.

Imaginée par Claude Le Goas, urbaniste de la ville de Montreuil de 1958 à 1990 et créée par la Ville, en 1975, cette cité industrielle verticale accueille sur 5 étages usines et ateliers. Celle-ci avait pour vocation, dans les années 70, de freiner la désindustrialisation, en attirant des activités de tout type et de tous formats. C’était sans compter avec le premier choc pétrolier de 1975 et la crise industrielle qui allait suivre.
Après des hauts et des bas se traduisant par une vacance d’occupation due à la difficulté à trouver des locataires, Mozinor se cantonne à la présence d’entrepôts et d’activités de stockage. Dans les années 1990, le site a même accueilli des rave parties… On y venait de tous les coins d’Ile-de-France pour danser ! Depuis une dizaine d’années, le site connaît un renouveau d’activités et nul doute que la conception même du bâtiment, à son époque, était le signe précurseur d’une prise en compte de nos préoccupations d’aujourd’hui. A l’époque, fleurissaient les zones industrielles sous forme de boîtes à chaussures alignées les unes à côté des autres, absorbant de l’espace et artificialisant les sols. Claude Le Goas affirmait alors : « La conviction reste que si des producteurs manuels et intellectuels de biens de consommation doivent, en grand nombre, rester dans la ville comme l’une de ses composantes à part entière, il faudra faire des mozinors. » En 2012, à la Biennale de Venise, Rem Koolhaas, architecte néerlandais, et commissaire de cet événement international, présente Mozinor, rendant hommage à l’architecte français. Mozinor peut encore donner aujourd’hui naissance à de nouveaux bâtiments et inspirer de nouvelles générations d’architectes et d’urbanistes.

Du baby-foot à l’industrie de luxe

JPEG - 86.1 ko

A ses débuts, le lieu accueillait des entreprises industrielles souvent spécialisées dans l’imprimerie. On aurait même fabriqué des billets de banque destinés à des pays étrangers, rumeur qui se transmet de génération en génération d’occupants. Après le départ des industries lourdes, Mozinor se redéploie sur un nouveau type d’activités.
Aujourd’hui, une cinquantaine d’entreprises sont installées, employant près de 500 salariés répartis sur les 42 000 m2 du site. C’est là que les joueurs des fameux baby-foot Bonzini étaient peints d’une main sûre par une équipe de décorateurs. Installée sur 1300 m2, la société Carrafont (17 salariés) conçoit et imagine des maquettes pour les designers de grands groupes, tels Vuitton, Saint-Laurent, Armani ou L’Oréal. Les décors de leurs vitrines avec des flacons de parfums géants, sont sortis de ces ateliers. Carrafont a travaillé pour le designer Philippe Starck comme avec l’architecte Jean Nouvel, pour lequel, elle a réalisé la maquette du Louvre d’Abu Dhabi.
Trois structures occupant les lieux ont bénéficié du label « Entreprise du patrimoine vivant » : Carrafont qu’on ne présente plus, l’Atelier Erwan Boulloud et Enzyme. Cette distinction récompense « les sociétés françaises ayant un savoir-faire renommé ou ancestral dans l’artisanat et l’industrie ». C’est à Mozinor qu’Erwan Boulloud, sculpteur et créateur de mobilier, a installé, au deuxième étage, son atelier. Tous les matériaux sont travaillés avec l’appui de pratiques technologiques les plus pointues pour donner naissance à des créations d’une rare beauté. Quant à la troisième entreprise lauréate, Enzyme, elle conçoit, fabrique et installe des objets extraordinaires. De la prise en charge de l’étude technique jusqu’à l’installation sur site, Enzyme s’est fait connaître dans le monde entier. Bien entendu les travaux d’impression sont présents à travers plusieurs entreprises. Prestimage s’est fait connaître pour les toutes les impressions numériques en grand format, en signalétique, décoration et agencement d’espace. Installée sur un plateau de 1 000 m2 avec 6 mètres sous plafond, un parking et un quai de chargement privatif, elle possède un parc machines à la hauteur de ses besoins.
Ne quittons pas le lieu, sans évoquer la double rampe hélicoïdale désormais mythique qu’empruntent aussi bien des poids lourds que des vélos, sans jamais se croiser. Le grand Léonard avait imaginé en son temps, pour le château de Chambord un tel dispositif. Si l’inspiration traverse les époques, Mozinor donnera, elle, quelques idées aux curieux qui visiteront le lieu…

Claude Bardavid

Journées du patrimoine 2021

Visite de Mozinor
Samedi 18 septembre : de 11h à 11h45 – de 15h à 15h45
Dimanche 19 septembre : 11h à 11h45

2-20 avenue du président Salvador Allende
93 100 Montreuil
Tél. : 09 81 29 17 31

à lire aussi
Exposition Pierrefitte-sur-Seine

Aux Archives nationales, une expo sur les grands procès filmés nous donne une petite leçon d’histoire

Du procès de Klaus Barbie (1987) à celui d’Octavien Ngenzi et Tito Barahira (2016 et 2018) - en lien avec le génocide des Tutsi au Rwanda - en passant par le procès de Maurice Papon (1998) : dans l’exposition « Filmer les procès, un enjeu social », présentée aux Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine, huit procès majeurs sont à revivre en images jusqu’au 18 décembre.

Spectacle La Courneuve

Transe Express fait sa Mù à Georges-Valbon

Le 2 octobre, le traditionnel spectacle nocturne (et gratuit) organisé au parc Georges-Valbon de la Courneuve vous fera cette fois découvrir le monde magique et mystérieux de Mù, créé par la compagnie Transe Express. Interview avec l’un de ses directeurs artistiques, Rémi Allaigre.

Patrimoine Bobigny

La grande Histoire du site de l’Illustration à Bobigny

Sa tour veille sur la ville de Bobigny depuis 1933. C’est à cette date, que le site fut construit pour accueillir l’imprimerie la plus moderne d’Europe. Aujourd’hui, ce sont 8500 étudiant·e·s de l’université Sorbonne Paris Nord qui déambulent dans ces lieux. Partez à la découverte de ce patrimoine mythique, entre hier et aujourd’hui. Vidéo.

Journées du Patrimoine Seine-Saint-Denis

Les Journées européennes du patrimoine en Seine-Saint-Denis

Le Département vous invite à découvrir son riche patrimoine les samedi 18 et dimanche 19 septembre autour du thème « Ensemble faisons vivre le patrimoine ». Plus de cent sites ouvriront leurs portes en Seine-Saint-Denis et vous pourrez profiter d’une trentaine d’animations imaginées par la Direction de la Culture, du Patrimoine, des Sports et des Loisirs. Demandez le programme et découvrez la vidéo sur l’histoire de la tour de l’illustration à Bobigny !