COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
JOP 2024

Lima-Le Raincy allers et retours

EN DIRECT DE LIMA. Il y a treize ans, Tito Chumpitazi arrivait en France pour travailler. Au Raincy, il a rencontré Clio, une Française. Il y est resté dix ans, a fondé une famille puis, tout le monde est reparti au Pérou. Aujourd’hui, la victoire de Paris 2024 lui donne envie de revenir…

Dans la voiture de Tito le Péruvien, slalomant au culot et au klaxon dans les embouteillages monstres sans foi ni loi de Lima, les chansons françaises défilent ou laissent la priorité aux ondes de RMC Sport « pour suivre l’actualité du football ». Au jour le jour, ce parfait bilingue avoue « être plus connecté avec les nouvelles de France plutôt que celles du Pérou, toujours pleines de faits divers plus violents les uns que les autres ».

Il y a treize ans, Tito Chumpitazi arrive en France pour travailler. Au Raincy, il rencontre Clio Legrand, née à Rosny. Il y reste dix ans puis, cette enseignante le suit à Lima. Trois ans après, le couple a suivi de près l’élection de Paris 2024.
La Seine-Saint-Denis est restée dans leurs cœurs, marqués par les premiers pas de leur aîné Yvan au club de judo de Villemomble, par les dribbles de Tito au football à Bondy : « Ce département est très sportif, plein de richesses comme nous avons pu le voir récemment avec Audrey Tcheuméo en judo ou Kylian M’Bappé en foot, aime-t-il à rappeler. J’espère que le département saura, à l’image de ce que la commune de Clichy-sous-Bois a réussi, être un bon exemple pour redonner la foi et l’espoir, saura faire rêver les gens un peu perdus. Ce ‘9.3.’ cosmopolite a tellement de richesses… ».

Ce matin, en regardant les titres des journaux péruviens, pendus et lisibles sur des kiosques à chaque coin de rue, Tito Chumpitazi était déçu de voir la victoire de Paris 2024 réduite à sa plus simple expression : une petite photo à la une d’un quotidien de sport ; un texte ticket de métro à la page 27 du quotidien phare « El Comercio ». Peu concerné, le Pérou est obnubilé par les rencontres de poules de son équipe nationale en passe de se qualifier, vingt-cinq ans après, pour la Coupe du monde de football !

Malgré tout, ce Séquano-dionysien de cœur ne gâche pas son plaisir. Mieux encore, Tito et Clio (32 ans) envisagent « sérieusement, depuis cette victoire, de rentrer en France après 2020, pour vivre les Jeux à fond, avant, pendant et après… ».

à lire aussi
Coronavirus

Yvan Wouandji : « Une forte remise en cause du fonctionnement de notre monde »

Le vice-champion paralympique 2012 de cécifoot - du football pour non-voyants - qui vit son confinement à Sevran, évoque les sentiments ambivalents qu’il a connus lors de l’annonce du report des Jeux paralympiques de Tokyo, pour lesquels les Bleus avaient déjà obtenu leur qualification. Confiant, il donne toutefois rendez-vous dans un an, et nous explique comment il prend son mal en patience.

Génération jeux Boxe

"Après le confinement, la reprise va piquer !"

La boxeuse du Noble Art Rosny Fatia Benmessahel est l’une des espoirs de la Génération Jeux soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis. Entre ses études d’ingénieure en alternance, un maintien de l’activité physique et les soins d’une tendinite, elle raconte son quotidien confiné, avec toujours Paris 2024 en point de mire.

Jeux olympiques et paralympiques

Rebondir encore

Allan Morante a été l’un des premiers sportifs de Seine-Saint-Denis à décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Au moment où on apprend leur report à 2021, le multiple champion de France de La Dionysienne Trampoline répond à nos questions, de chez lui, comme la plupart d’entre nous.

Hockey sur glace Neuilly-sur-Marne

Frank Spinozzi dit « so long » aux Bisons

Après 10 ans passés sur le banc du club de hockey sur glace de Neuilly-sur-Marne, l’emblématique coach a fait ses adieux pour se consacrer à sa famille. Au cours de cette décennie, le Franco-Canadien aura signé des statistiques remarquables et aussi contribué à structurer un club aux moyens limités par rapport à ses concurrents.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.