Catégories
Seine Saint-Denis
Lutte contre les violences

Les jeunes tournent contre le sexisme

Lundi 8 octobre, le Magic cinéma de Bobigny accueillait le 2ème festival de films Jeunes contre le sexisme organisé par l’Observatoire départemental contre les violences envers les femmes. Des courts-métrages écrits, joués et réalisés par les jeunes de Seine-Saint-Denis, un florilège d’idées, d’inventions, d’humour pour lutter contre les stéréotypes et les discriminations de genre. Reportage et où voir leurs films.

« Une exclusivité Achat Shopping : la poudre Respect, un miracle qui va révolutionner la vie des femmes ! » S’en suit une parodie de Télé achat où la fameuse poudre Respect viendra à bout de tous les préjugés, toutes les discriminations ! Les collégiens de Pierre-Brossolette à Bondy ont signé une parodie de Télé achat kitch à souhait, drôle car plus vraie que nature et surtout très efficace pour venir à bout du sexisme.

Dans On nous prend pour des contes les élèves du -Collège Eugénie-Cotton du Blanc-Mesnil nous révèlent la vraie vie des héros de contes de fées. Cendrillon, dépressive : « On m’avait dit qu’un homme viendrait, et qu’il réglerait tous mes problèmes... Si, si ! On l’a dit... » Blanche neige : « Et la minceur, qu’est-ce qu’on raconte comme conneries aux princesses ! Pourquoi vous croyez que je me suis jetée sur une pomme proposée par une vieille que je ne connaissais même pas ? J’avais rien bouffé depuis trois jours ! » Mais aussi le prince charmant qui préfèrerait jardiner plutôt qu’affronter les dragons... Savoureux retour sur les idées préconçues qu’on reçoit dès l’enfance !

Quinze films ont été ainsi réalisés par les collégien.ne.s de Seine-Saint-Denis, dans le cadre du programme Jeunes contre le sexisme porté par l’Observatoire départemental contre les violences envers les femmes. Pour écrire, jouer, tourner, monter ses films, les jeunes ont été aidé par la réalisatrice Emilie Desjardins. La réalisation de chaque film est soignée, les jeunes comédiens jouent justes et les propos percutants et pertinents. Dans la salle du Magic, les futurs jeunes cinéastes qui travailleront cette année sur de nouveaux projets sont enthousiastes, ils ont hâte de faire au moins aussi bien ! Après la projection du très beau long métrage d’animation Parvana, une enfance en Afghanistan, Edouard Durand, juge pour enfants au Tribunal de Bobigny et partenaire de l’Observatoire départemental s’adresse à eux : « Cette année, vous allez vous engagez pour abolir les comportements sexistes. Alors, pour vous faire entendre, haussez vos paroles, pas votre voix ! Et vous serez entendus. Bon courage ! »

Voir les films en ligne

https://vimeo.com/user8212293

Dans les salles de Seine-Saint-Denis

Ces films seront projetés du 8 au 15 octobre dans les cinémas de Seine-Saint-Denis : André Malraux à Bondy, l’Etoile La Courneuve, le 104 à Pantin, Le Trianon de Romainville, l’Espace Paul-Eluard de Stains, Le Mélies de Montreuil, le Bijou à Noisy-le-Grand.

Photo : Meyer/Tendance floue

à lire aussi
Plan rebond

Un fonds d’aide pour éviter la spirale de l’endettement locatif

Le Département met en place des aides au paiement du loyer pour les ménages fragilisés par la crise économique liée au Covid. Ce fonds exceptionnel "d’aide à la quittance", qui concerne aussi bien le parc public que privé, vise à réagir de manière précoce afin d’éviter aux locataires de s’enliser dans les sables mouvants des dettes locatives.

Coronavirus

Après le Covid, le Département lance un plan de rebond solidaire et écologique

Mercredi 8 juillet, le Département a voté un plan de rebond solidaire et écologique. Ce programme, d’un montant global de 55 millions d’euros, doit répondre à la crise économique et sociale faisant suite à la crise sanitaire qui a secoué le territoire avec l’arrivée du coronavirus. Une aide exceptionnelle au paiement des loyers, un soutien aux associations du territoire frappées par la crise ou porteuses de solutions et un fonds d’investissement pour une transition écologique figurent parmi les axes forts de ce plan de relance.

Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’autonomie

Le Département a lancé lundi 6 juillet un appel à manifestation d’intérêt visant à constituer un réseau de tiers-lieux « Autonomie dans mon quartier » qui favorisera l’inclusion des personnes âgées et handicapées dans leur vie de quartier. Les tiers lieux sont des cafés associatifs, locaux communs résidentiels, maisons intergénérationnelles, et bien d’autres encore, les modèles les plus innovants et divers sont les bienvenus ! Le dépôt des dossiers doit s’effectuer avant le 30 septembre 2020

Santé Mobilisation

"Ecoutez-nous !" : le cri des soignant·e·s au lendemain du Covid

"Et un, et deux, et trois cents euros !". La banderole "Blouses blanches, colère noire" des soignant·e·s de Seine-Saint-Denis caracolait au devant du défilé, lors de la manifestation du 16 juin 2020. Le département vient en effet de payer un lourd tribut lors de la crise du Covid, s’expliquant par une patientèle très précarisée, un manque de lits, de matériel, de personnel... SSD mag a recueilli la parole de plusieurs professionnel·le·s présent·e·s dans le cortège.