Catégories
Seine Saint-Denis
Lutte contre les violences

Les jeunes tournent contre le sexisme

Lundi 8 octobre, le Magic cinéma de Bobigny accueillait le 2ème festival de films Jeunes contre le sexisme organisé par l’Observatoire départemental contre les violences envers les femmes. Des courts-métrages écrits, joués et réalisés par les jeunes de Seine-Saint-Denis, un florilège d’idées, d’inventions, d’humour pour lutter contre les stéréotypes et les discriminations de genre. Reportage et où voir leurs films.

« Une exclusivité Achat Shopping : la poudre Respect, un miracle qui va révolutionner la vie des femmes ! » S’en suit une parodie de Télé achat où la fameuse poudre Respect viendra à bout de tous les préjugés, toutes les discriminations ! Les collégiens de Pierre-Brossolette à Bondy ont signé une parodie de Télé achat kitch à souhait, drôle car plus vraie que nature et surtout très efficace pour venir à bout du sexisme.

Dans On nous prend pour des contes les élèves du -Collège Eugénie-Cotton du Blanc-Mesnil nous révèlent la vraie vie des héros de contes de fées. Cendrillon, dépressive : « On m’avait dit qu’un homme viendrait, et qu’il réglerait tous mes problèmes... Si, si ! On l’a dit... » Blanche neige : « Et la minceur, qu’est-ce qu’on raconte comme conneries aux princesses ! Pourquoi vous croyez que je me suis jetée sur une pomme proposée par une vieille que je ne connaissais même pas ? J’avais rien bouffé depuis trois jours ! » Mais aussi le prince charmant qui préfèrerait jardiner plutôt qu’affronter les dragons... Savoureux retour sur les idées préconçues qu’on reçoit dès l’enfance !

Quinze films ont été ainsi réalisés par les collégien.ne.s de Seine-Saint-Denis, dans le cadre du programme Jeunes contre le sexisme porté par l’Observatoire départemental contre les violences envers les femmes. Pour écrire, jouer, tourner, monter ses films, les jeunes ont été aidé par la réalisatrice Emilie Desjardins. La réalisation de chaque film est soignée, les jeunes comédiens jouent justes et les propos percutants et pertinents. Dans la salle du Magic, les futurs jeunes cinéastes qui travailleront cette année sur de nouveaux projets sont enthousiastes, ils ont hâte de faire au moins aussi bien ! Après la projection du très beau long métrage d’animation Parvana, une enfance en Afghanistan, Edouard Durand, juge pour enfants au Tribunal de Bobigny et partenaire de l’Observatoire départemental s’adresse à eux : « Cette année, vous allez vous engagez pour abolir les comportements sexistes. Alors, pour vous faire entendre, haussez vos paroles, pas votre voix ! Et vous serez entendus. Bon courage ! »

Voir les films en ligne

https://vimeo.com/user8212293

Dans les salles de Seine-Saint-Denis

Ces films seront projetés du 8 au 15 octobre dans les cinémas de Seine-Saint-Denis : André Malraux à Bondy, l’Etoile La Courneuve, le 104 à Pantin, Le Trianon de Romainville, l’Espace Paul-Eluard de Stains, Le Mélies de Montreuil, le Bijou à Noisy-le-Grand.

Photo : Meyer/Tendance floue

à lire aussi
Service civique Collèges Tremblay-en-France

Services civiques, un certain sens de l’engagement

Il n’y a pas d’âge pour oeuvrer pour l’intérêt général : c’est l’idée du service civique. Depuis janvier, 100 jeunes volontaires se sont engagés via l’association Unis-Cité, en partenariat avec le Département, pour aider leurs concitoyens, que ce soit auprès de personnes âgées, dans des services accueillant du public ou en collèges. Illustration au collège Romain-Rolland de Tremblay.

Protection de l’enfance

Prostitution des mineur·e·s, le Département mobilisé

L’Observatoire national de la Protection de l’Enfance a sollicité le Département de la Seine-Saint-Denis pour une contribution à un dossier thématique sur la question de la prostitution des mineur·e·s. Clélie Pellottiero, inspectrice en charge des thématiques transversales à l’Aide sociale à l’Enfance, a participé à sa rédaction.

Réserver un créneau vaccination anti covid au Stade de France

Habitant·e·s de Seine-Saint-Denis, un numéro a été mis en place par le Département pour réserver un créneau au Stade de France. N’hésitez pas à appeler au 01 43 93 78 77 pour poser vos questions ou prendre rendez-vous.