Catégories
Seine Saint-Denis
Seine-Saint-Denis

Le printemps des Départements

Le 21 mars au Stade de France, les sept Départements d’Ile-de-France se sont réunis pour leur deuxième conseil d’administration du Fonds de solidarité et d’investissement interdépartemental. Sans recours à l’Etat, ils ont décidé de mettre en commun une partie de leurs ressources pour renforcer la solidarité entre les territoires et réaliser des économies d’argent public.

Un Département, c’est une collectivité assez réduite pour connaître les réalités d’un territoire et d’importance suffisante pour engager des politiques publiques efficaces pour le bien-être des habitants. Ceux de l’Ile-de-France en sont un exemple. Différents tant par leur population que par leurs choix politiques, ils sont cependant tous en charge de la solidarité sociale. Malgré leurs différences, ils se sont entendus pour travailler et investir ensemble pour répondre aux besoins des populations qui appellent les mêmes réponses de services public. Pour cela, ils ont créé un Fonds de Solidarité Interdépartementale, doté de 150 millions d’euros en 2019, qui sera renouvelé chaque année. Chaque Département contribuera à ce fond en fonction de sa capacité d’investissement. La répartition des contributions pour l’année 2019 est la suivante :
Seine-et-Marne 13 139 440 €, Yvelines 27 036 560 €, Essonne 9 553 300 €, Hauts-de-Seine 62 256 800 €, Seine-Saint-Denis 13 460 670 €, Val-de-Marne 15 944 330 €, Val-d’Oise 9 240 870 €. Soit un total de 150 631 960 €.

Cette enveloppe sera intégralement consacrée au financement de projets concrets et structurants qui participent à l’attractivité globale de l’Ile-de-France et à la réduction des inégalités territoriales. Le FSI soutiendra des projets liés à l’environnement, l’éducation, les innovations et attractivité, le patrimoine, les solidarités, les Jeux Olympiques de Paris 2024 et les mobilités.
Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis a déclaré : « Je suis particulièrement heureux d’annoncer que la Seine-Saint-Denis sera le premier bénéficiaire de ce fonds, avec 39 millions d’euros, et ce dès 2019. »

Ainsi parmi les projets retenus pour la Seine-Saint-Denis on note :
-  La reconstruction du collège Gustave-Courbet à Pierrefitte avec un internat
-  Le Prisme (Pôle de référence inclusif sportif métropolitain) un équipement dédié à la pratique du sport par tous et en particulier par les personnes handicapées. L’installation devrait sortir de terre à l’été 2023
- La Boucle Olympique cyclable, réseau d’itinéraire desservant l’ensemble des sites olympiques
-  Le prolongement du tramway T1 en direction de Val-de-Fontenay (94)
-  L’implantation du TZen sur l’ex-RN3, un bus à haut niveau de service qui reliera à termes la Seine-et-Marne à Paris via la Seine-Saint-Denis.
-  La requalification de l’avenue de la Liberté à Clichy (92) et Saint-Ouen, avec une plus grande place pour les bus, les vélos et les piétons.

Stéphane Troussel a conclu : « Les Départements agissent très concrètement pour la solidarité, et ils le prouvent, n’en déplaise à leurs détracteurs ! »

à lire aussi
Plan rebond

Un fonds d’aide pour éviter la spirale de l’endettement locatif

Le Département met en place des aides au paiement du loyer pour les ménages fragilisés par la crise économique liée au Covid. Ce fonds exceptionnel "d’aide à la quittance", qui concerne aussi bien le parc public que privé, vise à réagir de manière précoce afin d’éviter aux locataires de s’enliser dans les sables mouvants des dettes locatives.

Coronavirus

Après le Covid, le Département lance un plan de rebond solidaire et écologique

Mercredi 8 juillet, le Département a voté un plan de rebond solidaire et écologique. Ce programme, d’un montant global de 55 millions d’euros, doit répondre à la crise économique et sociale faisant suite à la crise sanitaire qui a secoué le territoire avec l’arrivée du coronavirus. Une aide exceptionnelle au paiement des loyers, un soutien aux associations du territoire frappées par la crise ou porteuses de solutions et un fonds d’investissement pour une transition écologique figurent parmi les axes forts de ce plan de relance.

Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’autonomie

Le Département a lancé lundi 6 juillet un appel à manifestation d’intérêt visant à constituer un réseau de tiers-lieux « Autonomie dans mon quartier » qui favorisera l’inclusion des personnes âgées et handicapées dans leur vie de quartier. Les tiers lieux sont des cafés associatifs, locaux communs résidentiels, maisons intergénérationnelles, et bien d’autres encore, les modèles les plus innovants et divers sont les bienvenus ! Le dépôt des dossiers doit s’effectuer avant le 30 septembre 2020

Santé Mobilisation

"Ecoutez-nous !" : le cri des soignant·e·s au lendemain du Covid

"Et un, et deux, et trois cents euros !". La banderole "Blouses blanches, colère noire" des soignant·e·s de Seine-Saint-Denis caracolait au devant du défilé, lors de la manifestation du 16 juin 2020. Le département vient en effet de payer un lourd tribut lors de la crise du Covid, s’expliquant par une patientèle très précarisée, un manque de lits, de matériel, de personnel... SSD mag a recueilli la parole de plusieurs professionnel·le·s présent·e·s dans le cortège.