Catégories
Seine Saint-Denis
Transition écologique Collèges

Le nouveau plan Éco-collèges allie écologie et enseignement

Investir un milliard d’euros pour construire, rénover et réussir la transition écologique dans les collèges, voilà l’ambition du plan éco-collèges, adopté le 12 novembre par l’Assemblée départementale.

Le plan éco-collèges, un plan d’investissement d’un milliard d’euros sur la période 2021-2030, veut concilier performance énergétique et efficience pédagogique pour la réussite de nos enfants.
Premier objectif, économiser l’énergie. L’objectif est de réduire de 50% les émissions de CO2 liées aux consommations énergétiques des collèges. Toutes les nouvelles constructions seront des bâtiments 100% passifs, à basse consommation. Pour construire, on utilisera des matériaux biosourcés (bois, paille, terre…) bas carbone et locaux. La conception reposera sur des principes qui réduisent les besoins en chauffage et en rafraîchissement et optimisent les apports solaires. Le peu de chauffage encore nécessaire sera assuré par des systèmes de production de chaleur respectueux de l’environnement : géothermie, biomasse, réseaux de chaleur, pompes à chaleur, panneaux photovoltaïques… Le Département ne craint pas d’innover et cherche à nouer des partenariats avec des organismes de recherche dans le domaine de la construction durable. Cependant partout où ce sera possible, on évitera de construire de nouveaux bâtiments, toujours générateurs d’impacts sur l’environnement. On privilégiera alors une nouvelle sectorisation, l’optimisation des bâtiments existants, leur extension.
Construire pour demain, c’est également adapter les collèges aux changements climatiques et notamment aux fortes chaleurs, par exemple en optimisant la gestion des eaux pluviales. Tous les collèges du Département seront dotés d’une cours oasis. Oasis ? oui, en les déminéralisant au maximum pour éviter la surchauffe et en faire des espaces de respiration, ombragés et végétalisés. D’ailleurs pas moins de 4000 arbres seront plantés ! Le Département entend favoriser la biodiversité dans ses collèges en diversifiant les plantations, en installant systématiquement des hôtels à insectes, en aménageant des vergers, des bacs à compost ainsi que des mares pédagogiques. On encouragera et favorisera la pratique du vélo avec des aménagements de stationnements vélo sécurisés et de pistes cyclables.
Le numérique est aussi un enjeu éducatif majeur et le Département y consacrera 65 millions d’euros pour que tous les collèges soient 100% haut débit et 100% wifi, que tous les établissements aient accès au webcollège et que les équipements numériques soient renouvelés régulièrement.

Des collèges pour apprendre l’égalité

Ces collèges doivent promouvoir l’égalité et chacun devra s’y sentir autant à son aise qu’en sécurité. Le Département s’engage pour promouvoir une approche non genrée, qu’il s’agisse de la conception des espaces (cours de récréation en particulier) et de leur appropriation. Le sujet des sanitaires est également central dans la lutte contre les violences sexistes mais aussi contre la précarité menstruelle. Les sanitaires doivent être pensés différemment pour permettre aux élèves de s’y sentir plus à l’aise. Le Département utilise une méthode participative, s’appuyant sur les usages, pour aménager les lieux de friction, comme les couloirs par exemple.
De même, chaque établissement sera accessible aux élèves en situation de handicap. Lors des travaux de maintenance et de rénovation, une conception inclusive qui répond à tout type de handicap est systématiquement mise en place et 23 millions d’euros sont consacrés à la mise en accessibilité de tous les collèges.

Un milliard d’euros, des solutions de financements

Avec un coût qui s’élève à plus de 1 milliard d’euros sur 10 ans et pour faire face à ses contraintes financières, le Département s’appuiera sur des leviers de financements publics et parapublics. Il compte sur l’État pour accompagner cet important investissement public en matière de performance énergétique mais aussi sur des partenariats avec la Banque de Développement du Conseil de l’Europe, la Banque Européenne d’Investissement et la Caisse des Dépôts et Consignations.

JPEG - 215.2 ko
à lire aussi
Education aux médias Histoire Gagny

Des collégiens de Gagny se penchent sur la guerre d’Algérie

Toute cette année scolaire, une classe de 3e du collège Théodore-Monod de Gagny a travaillé sur la mémoire de la guerre d’Algérie, dans le cadre d’un projet d’éducation aux médias. 60 ans après l’indépendance de l’Algérie, leur documentaire, réalisé grâce à l’intervention au long cours d’une journaliste d’Arte, restitue avec justesse la complexité de cette terrible guerre de décolonisation.

Jeunesse Sevran

Les éco-collégien·ne·s au chevet de la planète

Plus de 120 jeunes de Seine-Saint-Denis ont participé le 16 juin à la sixième édition du séminaire éco-collège au parc départemental de la Poudrerie, à Sevran, en présence de la conseillère départementale Élodie Girardet. L’occasion de rencontrer des associations et de présenter les projets de développement durable mis en place au sein de leur établissement.

Collèges Collège

Les Jeux des collèges, c’est reparti !

Après deux ans de crise sanitaire, le 22 juin marque le retour des Jeux des collèges à l’initiative de l’UNSS-93 avec l’aide du Département. Plus de 1000 participant.e.s. sont attendu.e.s à la Courneuve, au parc départemental des sports de Marville. Ce grand rassemblement festif met à l’honneur le sport partagé, comme nous l’explique Jean-Philippe Damie, directeur départemental de l’UNSS en Seine-Saint-Denis.