Catégories
Seine Saint-Denis
Seine-Saint-Denis

Le Département recrute dans les métiers du social

La collectivité a lancé en février une large campagne de communication pour attirer des candidat∙e∙s vers les métiers de travailleur∙euse∙s sociaux∙ale∙s. 145 postes sont à pourvoir au sein des équipes des services sociaux et de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

Une de vos connaissances est intéressée par un métier du « care » pour soutenir les personnes en difficulté en les aidant à s’insérer ? Vous pouvez lui conseiller de postuler dès à présent ici. Les besoins sont forts en Seine-Saint-Denis et le secteur médico-social tend les bras à tous∙te∙s les passionné∙e∙s !

Des métiers encore méconnus du public

« La Direction départementale de la Prévention et de l’Action Sociale recherche 58 postes d’assistant∙e∙s sociaux∙ale∙s et une dizaine de conseiller∙ère∙s en économie sociale et familiale » annonce Véronique Vache, cheffe du bureau RH de cette direction. La Protection de l’enfance dispose également de postes de travailleur∙euse∙s sociaux∙ale∙s ouverts au recrutement.
Ces métiers sont très riches humainement mais souffrent d’une image injuste d’activité de bureau. Les professionnel∙le∙s des services sociaux peuvent se déplacer sur le terrain pour accompagner les usager∙ère∙s et sont à l’interface de nombreux acteurs dont les CCAS, la CAF, le Pôle emploi et un ensemble de partenaires associatifs… « Côté Aide Sociale à l’Enfance, les travailleurs sociaux font le lien entre les jeunes, l’école, les assistants familiaux voire l’établissement de placement, tout en préservant le lien avec les parents » ajoute Julie Ahlin Ferguen, cheffe du recrutement de la Direction chargée de l’Enfance et de la Famille.
Recruté∙e∙s en catégorie A sur des CDD de 3 ans renouvelables ou des postes de titulaires, les recrues bénéficient de perspectives d’évolutions de carrière ainsi que d’avantages sociaux : mutuelle, chèques vacances… Une offre de formation leur est proposée pour passer des concours, consolider les compétences acquises et/ou évoluer professionnellement.
Par ailleurs, le Département recrute également des assistant∙e∙s familial∙aux. Il n’est pas nécessaire de disposer de diplômes particuliers pour devenir assistant∙e familial∙e. Une fois embauché∙e∙s, ceux∙celles-ci bénéficient d’une formation ad hoc et d’un accompagnement au métier tout au long de leur carrière.

Un travail qui améliore la vie des gens

Les professionnel∙le∙s chargé∙e∙s du recrutement multiplient les interventions auprès des centres de formation pour faire connaître ces métiers si utiles auprès des plus fragiles. Un système de bourses existe également pour les étudiant∙e∙s et le Département développe l’apprentissage et les stages pour capter les futur∙e∙s agent∙e∙s.
Samina Mohammad, assistante sociale auprès de la Circonscription de Service Spécialisé d’Accueil du Public en Errance (CSSAPE) travaille depuis quinze ans pour le Département. « J’adore ce métier qui correspond bien à ma personnalité. C’est un métier de contact humain et de relationnel où l’on est utile aux autres même si ce n’est pas facile tous les jours » témoigne-t-elle.
Beniana François, conseillère en économie sociale et familiale pour la circonscription de Montreuil agit quant à elle en étroite collaboration avec les assistantes sociales. « Comme elles, je réalise un accompagnement global des personnes en difficulté mais avec une expertise entre autres dans les domaines du budget et du logement » explique-t-elle. La professionnelle réalise régulièrement des visites à domicile pour aider les familles à réduire leurs dépenses et retrouver une certaine stabilité économique ou familiale.

Samina, Beniana… et les 464 travailleur∙euse∙s sociaux∙ale∙s des « circons » départementales ont souvent le plaisir de constater que les plans d’actions élaborés avec les usager∙ère∙s leur permettent de retrouver un toit, éviter des expulsions ou apurer des dettes. Ce faisant, ils∙elles leur donnent des clés vers plus d’autonomie et contribuent ainsi au mieux vivre-ensemble, en ouvrant le champ des possibles.

Les fiches métiers détaillées sont téléchargeables ici (avec possibilité de postuler en ligne) ou ici

JPEG - 97.4 ko

Crédit-photo : Nicolas Moulard

à lire aussi
Santé

La maternité des Lilas menacée depuis dix ans de fermeture

La maternité des Lilas, menacée depuis dix ans de fermeture, dispose d’un an de sursis pour trouver une solution pérenne. Elle est soutenue dans son combat par les élu·e·s de Seine-Saint-Denis, des Lilas et d’Est Ensemble qui exigent des garanties de la part de l’Etat.

Aide sociale Bobigny

Un service social au secours des personnes sans-abri

Créée en 2008, la Circonscription spécialisée dans l’accueil des publics en errance (CSSAPE) située à Bobigny accueille et accompagne les personnes sans domicile fixe ou en situation de grande précarité. Zoom sur une circonscription à part, une bulle d’oxygène pour les « accidenté·e·s de la vie ».