Catégories
Seine Saint-Denis
Saint-Ouen IN Seine-Saint-Denis

« Le 93 est à la mode ? La mode est dans le 93 ! »

Ouvrir à Saint-Ouen une école de mode gratuite pour les jeunes de Seine-Saint-Denis, sur le modèle de celle qu’elle a déjà créée à Rio, voilà le pari de Nadine Gonzalez, ambassadrice du In Seine-Saint-Denis.

Vous avez entre 18 et 25 ans, vous êtes passionné de mode, vous avez des idées plein la tête et surtout vous êtes grave motivé, alors postulez pour la Casa Geração 93 ! Nadine Gonzalez, journaliste de mode et fondatrice de l’école, attend les dossiers de candidats pour commencer les cours en septembre, selon un modèle qu’elle a déjà mis en œuvre avec succès à Rio de Janeiro.

JPEG - 708 ko

« Plus les favelas sont agressives, plus elles sont créatives. Il y a dans ces quartiers des jeunes bourrés de talent. Nous n’avons qu’à les orienter et les mettre en valeur. Il suffit de leur donner les moyens de s’insérer dans le marché du travail. », explique cette bonne connaisseuse du Brésil.
Grâce au mécénat de grandes maison de mode, les cours sont gratuits, dispensés le soir pour permettre aux élèves de travailler la journée. Les enseignants sont tous des professionnels de la mode, motivés par le projet. Et ça marche ! L’école a été créée en 2013, et l’an dernier, parmi les 10 créateurs les plus prometteurs cités par un quotidien carioca, deux étaient issus de la Casa Geração.

« Après les attentats de 2015, j’ai eu envie de revenir en France, raconte Nadine Gonzalez. Ce qui a marché pour les favelas doit pouvoir aussi réussir en Seine-Saint-Denis ! Ce département est le plus jeune, le plus cosmopolite, le plus dynamique, il a tous les atouts pour inventer et créer de nouvelles voies dans la mode. »

Installé dans les locaux du tout nouveau Mob Hôtel de Saint-Ouen, Casa Geração 93 propose un cursus en trois volets : savoir-faire technique, processus créatif et image/communication. Ce cursus sera complété par des projets spéciaux réalisés avec des partenaires. Les élèves participeront à la création de A à Z d’une collection collective. Les étudiants de Rio et Saint-Ouen seront invités à travailler sur des projets communs. « Aujourd’hui, j’ai reçu plus de soixante propositions de professionnels pour enseigner à Casa Geração 93 ! » s’exclame avec enthousiasme Nadine Gonzalez. « Il ne me manque plus que les élèves, alors jeunes de Seine-Saint-Denis passionnés de mode, j’attends vos candidatures ! »

www.casageracao.com.br/casa-gerao-93

Nadine Gonzalez a présenté son école lors du lancement de l’appel à projets du In Seine-Saint-Denis. Cette marque territoriale a été lancée en juillet 2016 par le Département pour mettre en avant des initiatives positives proposées par des particuliers, associations on entreprises en Seine-Saint-Denis
à lire aussi
Numérique Économie & Emploi Le Pré-Saint-Gervais

Un bon coup de pouce digital pour les commerçants et artisans

Pour les commerçant·e·s et artisan·e·s qui veulent développer leur activité grâce au numérique, une aide d’un montant de 1500 € est mise en place par le Conseil Départemental. Un soutien digital qui n’a rien de superflu du côté du salon de coiffure Arian’Hair au Pré-Saint-Gervais, en quête d’un "relooking" de ses habitudes...

IN Seine-Saint-Denis

Appel à Agir In Seine-Saint-Denis 2021, c’est parti !

Le Département renforce son soutien auprès des porteur.se.s de projets toujours engagé.e.s pour réinventer des modes de vie et transformer le territoire. Cette troisième édition s’inscrit dans le cadre du 2ème plan de rebond voté par le Département ce 4 mars et complète d’autres mesures d’accompagnement pour soutenir habitant.e.s, actrices et acteurs locaux dans ce contexte particulier. Dépôt des dossiers : jusqu’au 5 mai 2021 !

Seine-Saint-Denis Portrait

Nathalie Daoud, le clic de l’emploi

Assistante sociale dans une première vie, la Bondynoise Nathalie Daoud a toujours voulu aider les publics fragiles. En 2017, elle co-crée le réseau de bornes d’emploi HucLink qui permet en quelques clics de rapprocher des demandeur·euse·s d’emploi peu qualifié·e·s des entreprises. Portrait d’une entrepreneure humaniste et débordante d’énergie.

Entreprendre Romainville IN Seine-Saint-Denis

A Romainville, la brasserie MIR prête pour un nouveau départ

Après avoir failli fermer boutique faute de local approprié, Jérôme Crépieux, fondateur de la micro-brasserie MIR, à Romainville, a trouvé un nouveau point de chute. Un nouvel espace qui, en plus de produire de la bière, est destiné à devenir un lieu de vie et d’échanges autour de la consommation responsable et d’événements culturels.