Catégories
Seine Saint-Denis
JOP 2024 Villemomble

La ministre des Sports visite les infrastructures sportives de Villemomble

Lundi 27 novembre, la ministre des Sports Laura Flessel a effectué une visite des installations sportives de Villemomble. Pour la Seine-Saint-Denis, qui sera le coeur battant des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, cet événement représente une occasion de transformation unique, notamment en matière d’équipements sportifs. VIDÉO.

Le stade Alain-Mimoun, le dojo Audrey Tcheuméo, voilà les installations sportives de Villemomble que la ministre des sports Laura Flessel a visité lundi 27 novembre, en compagnie notamment du président du Conseil départemental Stéphane Troussel.

Laura Flessel a notamment évoqué l’héritage que devraient avoir les JO de 2024 pour la Seine-Saint-Denis. "L’enjeu est d’avoir plus d’infrastructures sportives de qualité, pour pouvoir accueillir du multi-activité", a assuré la ministre.
Celle qui fut double championne olympique en escrime a notamment rencontré une autre médaillée olympique et championne du monde 2011 en la personne d’Audrey Tcheuméo, formée à Villemomble. "Pour moi, le sport est une des ares activités qui permettent de rassembler tout le monde", a souligné "Tchoumi", judokate made in Seine-Saint-Denis, mais qui combat désormais sous les couleurs de l’US Orléans.

Cette visite de la ministre des Sports en Seine-Saint-Denis inaugure une longue série puisqu’elle se rendra aussi sur les lieux de la base nautique de canoë-kayak de Sevran le 6 décembre et sur le site du futur Colisée de Tremblay le 11 décembre. Enfin, elle assistera le 12 décembre à une action de promotion de la natation en Seine-Saint-Denis, département où un enfant sur deux ne sait pas nager à son entrée en 6e.

à lire aussi
Athlétisme Montreuil

Carolle Zahi, athlète au CAM et reine du sprint en France

Lors des championnats de France d’athlétisme, les 12 et 13 septembre à Albi (Tarn), la pensionnaire du Club Athlétique de Montreuil 93 a remporté les épreuves du 100m (pour la 4e année consécutive !) et du 200m. Un doublé que la sprinteuse avait déjà réalisé en 2018 et qui l’autorise à rêver plus grand à moins d’un an des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Entretien.

Handisport Bondy

Joue-la comme Bondy pour le cécifoot

Mercredi 16 septembre, le Bondy Cécifoot Club a fait les présentations officielles : ce tout premier club de foot pour non et mal-voyants en Seine-Saint-Denis, qui va connaître ses premiers championnats cette année, vient combler un manque manifeste dans le département en matière de handisport. A quatre ans de Jeux paralympiques qui se dérouleront en partie en Seine-Saint-Denis, l’offre sportive s’enrichit.

Aménagement urbain JOP 2024

La Seine-Saint-Denis défend son projet olympique

Jeudi 10 septembre, plusieurs élus de Seine-Saint-Denis ont alerté sur un possible « détricotage » des installations des Jeux olympiques de 2024 pour le territoire. Alors que deux réunions importantes du Comité d’organisation des Jeux approchent, plusieurs rumeurs tenaces indiquent en effet que le département pourrait perdre plusieurs épreuves olympiques dont la natation, affaiblissant par là-même aussi le volet héritage.