Catégories
Seine Saint-Denis
JOP 2024 Villemomble

La ministre des Sports visite les infrastructures sportives de Villemomble

Lundi 27 novembre, la ministre des Sports Laura Flessel a effectué une visite des installations sportives de Villemomble. Pour la Seine-Saint-Denis, qui sera le coeur battant des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, cet événement représente une occasion de transformation unique, notamment en matière d’équipements sportifs. VIDÉO.

Le stade Alain-Mimoun, le dojo Audrey Tcheuméo, voilà les installations sportives de Villemomble que la ministre des sports Laura Flessel a visité lundi 27 novembre, en compagnie notamment du président du Conseil départemental Stéphane Troussel.

Laura Flessel a notamment évoqué l’héritage que devraient avoir les JO de 2024 pour la Seine-Saint-Denis. "L’enjeu est d’avoir plus d’infrastructures sportives de qualité, pour pouvoir accueillir du multi-activité", a assuré la ministre.
Celle qui fut double championne olympique en escrime a notamment rencontré une autre médaillée olympique et championne du monde 2011 en la personne d’Audrey Tcheuméo, formée à Villemomble. "Pour moi, le sport est une des ares activités qui permettent de rassembler tout le monde", a souligné "Tchoumi", judokate made in Seine-Saint-Denis, mais qui combat désormais sous les couleurs de l’US Orléans.

Cette visite de la ministre des Sports en Seine-Saint-Denis inaugure une longue série puisqu’elle se rendra aussi sur les lieux de la base nautique de canoë-kayak de Sevran le 6 décembre et sur le site du futur Colisée de Tremblay le 11 décembre. Enfin, elle assistera le 12 décembre à une action de promotion de la natation en Seine-Saint-Denis, département où un enfant sur deux ne sait pas nager à son entrée en 6e.

à lire aussi
Jeux olympiques et paralympiques

La Génération Jeux à l’épreuve du micro

Le Département soutient les espoirs sportifs de Seine-Saint-Denis pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 avec son dispositif Génération Jeux. Pour les armer face aux questions des journalistes, il propose à chacun d’eux·elles trois séances de média training.

Saint-Denis Tennis de table Jeux olympiques et paralympiques

Prithika Pavade, embarquement immédiat pour Tokyo

Ce week-end, la petite surdouée du Saint-Denis US tennis de table est allée chercher son billet pour les Jeux de Tokyo de cet été, à tout juste 16 ans. Un authentique exploit, pour celle qui visait au départ plutôt les Jeux de Paris 2024 à la maison. La conjugaison d’un talent hors pair, d’une politique de club modèle et d’un partenariat avec le Département qui porte ses fruits.