Catégories
Seine Saint-Denis
Saint-Denis Théâtre

La Troupe éphémère, pour le plaisir du jeu

Fondée en 2014 par le directeur du Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis Jean Bellorini, cette troupe de jeunes comédiens amateurs monte chaque année un spectacle dans des conditions professionnelles. Une aventure, soutenue par le IN Seine-Saint-Denis, qui participe à la construction de jeunes gens émerveillés par leur rencontre avec les grands textes du répertoire. Vidéo.

Cassandra sourit de toutes ses dents : « pour moi, la rencontre avec la Troupe éphémère a été une chance incroyable ». Passionnée de théâtre, qui lui « fait connaître d’autres réalités », cette jeune collégienne de 6e , scolarisée à Georges-Politzer à La Courneuve, fait partie de la Troupe éphémère, au même titre que 25 autres mordus des planches.
Ce groupe de jeunes gens, âgés de 11 à 21 ans, recrutés sur la seule base de l’envie- dixit Jean Bellorini son fondateur - se propose chaque année de porter sur scène une oeuvre dans des conditions professionnelles. « C’est surtout une occasion pour eux de se trouver eux-mêmes, car pour moi le théâtre, paradoxalement c’est ça : le fait de rentrer dans les mots d’un auteur, de devenir l’autre, permet tout d’un coup de s’interpréter soi, de comprendre qui on est... », confie le metteur en scène, récompensé de plusieurs Molières pour ses « Paroles gelées » ou la « Bonne Âme du Se-Tchouan ».
En 2014, les textes poétiques de Jean-Pierre Siméon auront été à l’honneur, en 2015 l’exigeant Antigone de Sophocle, en 2016, la pièce 1793 d’Ariane Mnouchkine. Cette année, retour au contemporain avec une commande passée à l’auteure Pauline Sales : « Quand je suis avec toi, il n’y a rien d’autre qui compte ». Un texte qui n’était pas encore livré à notre passage au Théâtre Gérard-Philipe, mais qui prend pour point de départ l’existence au Japon d’agences de comédiens qu’il est possible de louer pour incarner ici l’épouse que la famille désire tant voir arriver, là un peu de monde pour des funérailles… Bref, sur le thème de l’ultra-moderne solitude.

JPEG - 31.1 ko

Chaque samedi, la Troupe éphémère répète donc scrupuleusement dans la petite salle du théâtre Gérard-Philipe. Si beaucoup ont déjà eu une première expérience théâtrale avant, leur complicité n’en est pas moins bluffante. Sur seulement quelques indications de Jean Bellorini, Ulrich, 16 ans, susurre une douce mélodie, Togné et Inès s’entraînent à marcher en couple. Comme s’ils avaient fait ça toute leur vie...
La Troupe éphémère, pour la majorité d’entre eux, ce n’est d’abord « que du plaisir », sans visée professionnelle derrière. N’empêche, elle peut mener loin : dans les couloirs du Grand Palais par exemple.
Jusqu’au 21 janvier, les élèves de la Troupe éphémère sont ainsi les invités impromptus de l’exposition « Eblouissante Venise », qui nous plonge dans la bouillonnante activité créatrice de la Sérénissime au XVIIIe siècle. Peinture, musique, art de vivre… et théâtre ! Pour agrémenter l’exposition, la metteure en scène et directrice artistique de l’exposition Macha Makeïeff a invité les élèves de la Troupe éphémère à venir déclamer des extraits du livret de Don Giovanni de Mozart et du Dom Juan de Molière. Voilà donc Cassandra, Ulrich, Fatimata ou encore Jeanne qui, entre un tableau de Canaletto et le stuc d’un Palais vénitien, ressuscitent le mythe de Dom Juan, ou sa version vénitienne : Casanova. Pour certains, c’est la toute première fois au Grand Palais. Et quelle première fois !

Philomène Chabert et Christophe Lehousse
Photo :@Aldo Paredes

« Eclats Nocturnes au Grand Palais », dans le cadre de l’exposition « Eblouissante Venise »- représentations le mercredi 12 décembre 2018 et les samedi 12 et dimanche 13 janvier 2019 à 10h

« Quand je suis avec toi, il n’y a rien d’autre qui compte »- représentations de la Troupe éphémère au Théâtre Gérard-Philipe du 10 au 12 mai 2019 (vendredi et samedi à 20 h, dimanche à 15 h 30)

à lire aussi
Résidence artistique Bande dessinée Villetaneuse

Chloé Wary, la Saison des bulles

Cette jeune bédéaste anime toute l’année une résidence à Villetaneuse dans le cadre du programme départemental « Ecrivains en Seine-Saint-Denis ». Médiathèques, collèges, maisons de quartier, partout elle pose ses crayons et libère la créativité des habitants, en attendant l’inauguration de la nouvelle médiathèque de la ville en mars prochain.

Aubervilliers Théâtre

Güven a pécho la scène !

Güven a 28 ans, est né et vit dans une cité d’Aubervilliers. Et avec la complicité de la directrice du théâtre de la commune Marie-José Malis, cet amateur monte sur scène… Et casse la baraque !

Création Clichy-sous-Bois

Écrire pour se (re)trouver

Les Ateliers Médicis* ont proposé le 18 novembre à Clichy-sous-Bois une soirée littéraire pour mettre en lumière les voix des habitant∙e∙s du département via l’écriture. Au programme de ces « Chroniques documentaires de Seine-Saint-Denis » : des lectures et performances sur la construction de soi, la question de la place, de l’identité... Reportage dans cet emblématique espace de création artistique.