Catégories
Seine Saint-Denis
Bondy Football

Kylian Mbappé, de Bondy à la Russie

Après le festival de Kylian Mbappé contre l’Argentine en huitième de finale de Coupe du Monde et avant le quart décisif de vendredi face à l’Uruguay, nous ressortons ici un article sur la pépite formée à l’AS Bondy. Alors qu’il venait de signer au PSG, le jeune attaquant était revenu en septembre dernier dans son jardin, en toute décontraction.

JPEG - 90.9 ko

Le 6 septembre 2017, Kylian Mbappé a pu mesurer tout le chemin qu’il a déjà parcouru en 18 ans seulement. A midi, il était aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi pour sa présentation au sein du PSG, le club de stars du ballon rond. Et à 14h00, Kylian était de retour à Bondy, la ville où il a grandi, où il a tapé dans ses premiers ballons. La ville n’est d’ailleurs pas peu fière de la trajectoire de son jeune ambassadeur et a accepté vivement la proposition de Nike d’installer une bâche géante en son honneur. Disposé sur la façade d’un immeuble au pont de Bondy, le portrait de Mbappé sera visible par tous les automobilistes circulant sur l’A3.

JPEG - 88.2 ko

Pour autant, le jeune attaquant n’a pas la grosse tête. Il se prête volontiers au jeu des photos, échange des "checks" avec le public avant de monter dans le bus pour se rendre à un tournoi de foot à cinq organisé chemin des ponts, toujours à Bondy.

La presse s’est rendue en masse pour capter les réactions de Kylian et l’on ne compte plus les caméras, les objectifs, les micros. De l’autre côté du mini terrain, les jeunes se pressent en masse et font un raffut de tous les diables. Leur star est là ! Et elle leur ressemble tellement : tenue sportswear, casquette, sneakers. Un jeune comme les autres.

Calme et décontracté, Kylian raconte : « Ça me touche de revenir ici, sur ce terrain. J’y jouais avec mes copains lorsque j’étais à l’école Pasteur, juste à côté. A l’époque il n’était pas en aussi bon état qu’aujourd’hui ! Mais je suis content de voir qu’il a été rénové et que les jeunes d’ici pourront s’en servir. »

Puis, Kylian est resté sur le terrain et a échangé quelques ballons avec de jeunes joueurs. D’abord intimidés, il se sont d’abord montrés bien respectueux, avant que l’un d’entre eux, plus téméraire, s’essaye à dribbler la star… Ça n’est pas passé, mais il aura un beau souvenir !

JPEG - 119.5 ko
à lire aussi
Handisport Bondy

Joue-la comme Bondy pour le cécifoot

Mercredi 16 septembre, le Bondy Cécifoot Club a fait les présentations officielles : ce tout premier club de foot pour non et mal-voyants en Seine-Saint-Denis, qui va connaître ses premiers championnats cette année, vient combler un manque manifeste dans le département en matière de handisport. A quatre ans de Jeux paralympiques qui se dérouleront en partie en Seine-Saint-Denis, l’offre sportive s’enrichit.

Aménagement urbain JOP 2024

La Seine-Saint-Denis défend son projet olympique

Jeudi 10 septembre, plusieurs élus de Seine-Saint-Denis ont alerté sur un possible « détricotage » des installations des Jeux olympiques de 2024 pour le territoire. Alors que deux réunions importantes du Comité d’organisation des Jeux approchent, plusieurs rumeurs tenaces indiquent en effet que le département pourrait perdre plusieurs épreuves olympiques dont la natation, affaiblissant par là-même aussi le volet héritage.

Rugby Bobigny

Les Louves commencent par un couac

Le retour à la compétition de l’équipe première féminine de l’AC Bobigny Rugby, après l’interruption due au coronavirus, a été quelque peu gâché par la lourde défaite 3-16, subie dimanche à domicile face à Romagnat. Sans être franchement inquiètes, les Louves devront se ressaisir rapidement dans une formule qui laisse peu de place à l’erreur.